FLASH
L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 9 juillet 2010


 

Schmilblick sarkomédiatique ou schmilblick médiosarkotique ?

Par Michel Garroté

Vendredi 9 juillet – 27 Tammuz 5770

Génial ! Sur notre communauté de blogues, le travail des idées est parfois très motivant (j’ai bien écrit travail et non pas débat). Ainsi, le chroniqueur français néoconservateur David Martin écrivait hier jeudi : « dire que Sarko verrouille les médias me semble un peu exagéré, sinon comment expliquer que ces mêmes médias reprennent sans réfléchir n’importe quelle connerie, sans la vérifier ! ». Voilà pour David Martin. Quant à moi, c’est bien là mon avis et je le partage. Car en effet, les médias ne réfléchissent pas.

Or, voici que Guy Millière, aujourd’hui vendredi, à propos de Sarkozy, parle de ses « attitudes autocratiques » et Guy Millière ajoute qu’il a « du mal à voir comment Nicolas Sarkozy pourra se redonner une crédibilité avant 2012 ». Guy Millière déplore par ailleurs « les médias français, qui, à de rares exceptions près, ne font pas un travail d’information digne de ce nom ». Voilà pour Guy Millière. Nous sommes donc apparemment tous d’accord. Les médias ne font pas leur travail (encore le travail. J’aime ça ! Et l’omniprésident a des attitudes autocratiques. Et bien nous y voilà ! Magnifique !).

Quant à moi, j’ai simplement affirmé, hier jeudi que « le locataire de l’Elysée fait tout pour verrouiller les médias ». Je n’ai donc pas affirmé que « Sarko verrouille les médias ». Nuance, comme dirait l’autre. Et j’ai aussi déploré, hier jeudi, la manipulation exercée – sur le site mediapart, par Edwy Plenel, ancien journaliste trotskiste du quotidien ‘Le Monde’ – manipulation exercée à propos de l’affaire Woerth-Bettencourt. Y’a pas photo, c’est clarinette !

Si maintenant je reprends la question du locataire de l’Elysée qui « fait tout pour verrouiller les médias », cela donne à peu près ceci : il est évident que Sarkozy ne verrouille pas les médias, qui d’ailleurs, dans l’affaire Woerth-Bettencourt, n’ont effectivement pas fait un travail d’information digne de ce nom. Mais il est également évident, que Sarkozy, fait tout, pour verrouiller les médias, sans pour autant y parvenir à chaque fois.

A cet égard, il serait bon, tout de même, de ne pas se la jouer autiste, ou encore, de faire l’autruche. Car des journalistes ont été virés. Des hommes ont été nommés à la tête de puissants médias. Dans ce cadre, des convocations et des coups de fil ont été pratiqués, de façon abusive et autocratique. L’Elysée a participé à ces convocations et à ces coups de fil abusifs et autocratiques. Des hauts fonctionnaires et des membres des cabinets ministériels ont déploré tout cela. On peut toujours essayer de les faire taire. Ils n’en parleront que d’autant plus. Il est difficile, de censurer la totalité de l’appareil de l’Etat, dans un pays comme la France.

Il n’y a donc pas de Sarko qui verrouille les médias. Mais il y a bel et bien un locataire de l’Elysée qui fait tout pour verrouiller les médias. Du reste, comme je l’ai maintes fois souligné ici, les correspondants de la grande presse étrangère accrédités à Paris, sont choqués par les attitudes autocratiques de Sarkozy, y compris les attitudes autocratiques de Sarkozy envers les médias français.

Là encore, inutile de se la jouer autiste ou de faire l’autruche. Sarkozy prend des libertés dans des domaines qui ne sont pas du strict ressort de la fonction présidentielle. Alors ne guillotinons pas les journalistes et les cyberjournalistes qui prennent des libertés dans des domaines qui ne sont pas du strict ressort de la fonction médiatique. Car c’est tout le système qui est détraqué de la tête aux pieds. La caste gueuse et journaleuse veut lyncher le locataire de l’Elysée ? En effet, oui, elle veut cela.

Mais il faut tout de même ici admettre, que le mauvais exemple, de l’inconsistance, de l’inconstance, de la vulgarité, de l’absence de culture politique et historique digne de ce nom, ce mauvais exemple vient d’en haut. Vulgarité élyséenne à la casse-toi pauv’ con.

Vulgarité parlementaire, avec ces députés qui, dans leur majorité (non, ce n’est pas un jeu de mot), se racontent des histoires cochonnes et lisent des magazines douteux en pleine session, n’écoutant même pas le ministre qui, au micro, leur adresse la parole (les journalistes qui filment ces réalités embauchent des personnes qui savent lire sur les lèvres et ceci explique donc cela).

Et c’est bien ça, « mon problème ». J’ai beau savoir, que sous la Ve République, l’Elysée a toujours pratiqué, les convocations et les coups de fil. Néanmoins, je n’en démords pas : avec l’actuel locataire de l’Elysée, ces pratiques sont devenues franchement abusives, nettement autocratiques, et, pour tout dire, infantiles, pathétiques.

Sur ces pratiques, Sarkozy, a effectivement, un point commun, avec Barack Hussein Obama et avec Hugo Chavez. Un point commun, certes, mais un point commun, nettement plus nerveux et de plus en plus balbutiant, chez l’intéressé français, que chez les intéressés américain et vénézuélien, pourtant férus, eux aussi, de démagogie et de narcissisme.

Nous pouvons toutes et tous lire et relire, sur notre communauté de blogues, les divers articles publiés à propos de Sarkozy. Une convergence et un consensus s’en dégagent clairement : primo, le locataire de l’Elysée n’est pas de droite ; et secundo, il est autocrate. Il est là, le principal problème. Pour le reste, je ne peux que vous inviter à lire et à lire encore, l’article de Guy Millière, à propos de Sarkozy, paru aujourd’hui, vendredi 9 juillet 2010, sur drzz.info.

Copyright Michel Garroté 2010

Post Scriptum : les médias français ne font pas un travail d’information digne de ce nom ; cela dit, le parcours politique et professionnel de Monsieur et Madame Woerth, ces vingt dernières années, ce parcours me laisse songeur, tant il est truffé de curiosités, comme aussi, d’ailleurs, l’épopée, ces 70 dernières années, de la dynastie Bettencourt, dynastie sur laquelle je conserve, sous le coude, quelques croustillantes anecdotes, à paraître une prochaine fois, poil au doigt…

 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz