FLASH
[23/03/2017] Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  |  Blocus ? Non, propagande. 10 ambulances ont transporté des malades de Gaza se faire soigner en Israël hier  |  L’ex député russe Denis Voronenkov qui a fui en Ukraine a été tué dans une rue de Kiev. Tueur appréhendé  |  Guignol : « Le niveau de la menace terroriste extrêmement élevée » – Cazeneuve, qui voulait lever l’état d’urgence il y a 8 jours  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande. Le 22 mars, 692 personnes ont été autorisés à entrer en Israël depuis Gaza  |  L’Autriche décide l’interdiction formelle à Erdogan de faire campagne sur son sol  |  Irak : des journalistes ont découvert 137 corps dans un immeuble de Mossoul après les bombardements  |  Irak : 400 000 personnes sont prises au piège dans Mossoul Ouest  |  Suède : 1 mort et 2 blessés à coups de couteaux lors d’une bagarre entre personnes d’origine africaine  |  Egypte : 3 officiers et 7 soldats tués dans une attaque à l’explosif dans le Sinaï  |  Ukraine : énorme explosion dans un dépôt d’armes à Balakliïa, 20 000 personnes évacuées. Soupçons de sabotage  |  [22/03/2017] la BBC s’est rétractée, l’auteur de l’attentat ne serait pas Abu Izzadeen qui est toujours en prison selon son avocat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 juillet 2010

 

Je ne voulais plus rien écrire sur Gaza aujourd’hui. Cette information a motivé mon changement d’avis.

 

Le mois de juin a vu pour la première fois un accroissement de 60% des livraisons à Gaza, imposé à Israël par les pressions de la communauté internationale. Cet excès de marchandises a plongé les commerçants dans un état de panique totale, qui les a poussés à se plaindre auprès des dirigeants du Hamas.

 

« Il y avait déjà trop de biens de consommation à Gaza, à cause des tunnels de contrebande et des livraisons depuis Israël, expliquent les commerçants, et maintenant, avec l’accroissement des livraisons, le marché déborde de produits à vendre »

 

D’après le journal palestinien en langue arabe Al Ayyam qui a révélé l’information, les boutiques de vêtements ne savent plus ou mettre la marchandise, et comme Hamas ne paye plus les salaires car il détourne au profit de ses cadres le plus gros des aides européennes, les consommateurs ne pourront pas absorber ce surplus de marchandises.

 

Les marques locales de boisson et les fabricants de meubles, se plaignent également, car ils ont dû subitement aligner leurs prix sur ceux venant d’Israël, plus bas.

 

Aussi, toujours selon Al Ayyam, ces organisations professionnelles ont demandé au Hamas de bloquer d’urgence l’entrée des produits venant d’Israël, en expliquant qu’ils subviennent déjà largement, seuls, aux besoins de la population, et craignent que la levée du blocus les oblige à fermer certaines usines et licencier une partie de leurs salariés.

 

Idem dans les marchés de la ville.

 

En réaction, Sami Abu Zuhri, un des portes parole du Hamas, a déclaré au journal que « l’augmentation des livraisons fait partie d’une machination de l’état Hébreu, des Arabes et des Européens pour restaurer l’autorité du Fatah à Gaza »

 

Selon une autre source, le Hamas aurait pris ce risque très au sérieux, car il craint de voir son pouvoir renversé sous la pression de la petite bourgeoisie palestinienne. Il aurait pris contact avec plusieurs ONG pro palestiniennes dans le monde, pour leur demander de retirer au moins provisoirement les termes « crises humanitaire à Gaza » de leurs argumentaires.

 

Jean-Patrick Grumberg

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz