FLASH
[27/03/2017] L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 9 août 2010

Patrick Vauclair

Article publié sur http://drzz.info/ et http://monde-info.blogspot.com/.


Il y a des parcours qui m’impressionnent

Par Patrick Vauclair

Lundi 9 août 2010 – 29 Av 5770

Comme réalisateur, je suis évidemment habitué à observer les gens, les visages, les regards. Comme je l’explique souvent lorsque je réalise une interview ou en souhaitant la bienvenue aux invités sur notre plateau TV, il est facile de tricher avec les mots, c’est plus difficile avec le corps, les attitudes, les postures (cela demande un peu de technique et des exercices), mais avec le regard c’est beaucoup plus difficile – bref, les yeux sont vraiment un miroir. Et il y a des gens dont le regard montre un vécu intérieur, une authenticité. Et pour moi, ça me parle davantage que le bla-bla et les discours convenus, fussent-ils politiques ou religieux.

Nous avons reçu il y a quelques temps dans le cadre de Ze Mag un palestinien, ancien tireur d’élite du Fatah (ndlr Tass Saada) et qui avait pour mot d’ordre – lui et ses collègues – « seul un juif mort est un bon juif ». Lors de l’émission il a raconté brièvement son parcours, et comment sa découverte, par le biais d’un de ses amis, du Juif Jésus l’avait conduit à un bouleversement radical. Comment accepter, comme musulman, capable de rester embusqué dans un bosquet pendant 20 heures sans bouger, muni d’un fusil à lunette et d’un ordre de mission de « supprimer » un autre Juif – comment accepter de « recevoir » quoi que ce soit d’un Juif – sans avoir envie de tout casser, y compris la tête de son interlocuteur ? Impossible.  Bref – récit passionnant.

Et moi, en régie, devant mes écrans en train de réaliser l’émission, j’observe ce gars, dont j’ai peine à imaginer l’enfance (originaire de la bande de Gaza, déplacé et devenu proche de la famille royale en Arabie Saoudite, avant de s’engager aux cotés de l’OLP) – et ses yeux me parlent – son regard me montre quelqu’un d’apaisé, quelqu’un qui a découvert, qui a vu, ou du moins entrevu, l’envers du décor. Pas de revendication militante, pas de phrase toute faite, de slogan « guerrier » pour ou contre ceci ou cela. Ce que je vois, c’est un homme qui a baigné toute sa jeunesse dans une idéologie, une culture de la haine de l’autre, culture qui l’a logiquement conduit à être « raccord » avec ses idées et à devenir criminel – et qui aujourd’hui parle de paix entre les peuples, de réconciliation et même de paix intérieure !

Et ce gars n’a pas l’air « shooté » à la religion, il est bien assis et parle tranquillement. Non, visiblement il s’est bien passé quelque chose « à l’intérieur ». Il a été enfant victime des « croyances » de son entourage (un peu comme nous tous finalement) et il a découvert, et expérimenté très concrètement, longtemps plus tard, une vraie libération en étant confronté à la réalité. Il a rencontré « pour de vrai » des Chrétiens, puis des Juifs. Le fantasme a laissé place au réel et la remise en question a été si profonde qu’il a pu enfin prendre conscience de son état de sujétion – et vivre une Rencontre libératrice.

Comme quoi, accepter de réfléchir et de se remettre en question n’est pas obligatoirement dangereux.

Source :

http://www.zebuzztv.com/?lien=rechi&item=509

Copyright Patrick Vauclair

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz