FLASH
Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments  |  Trump déclare qu’il va demander avis à Obama en raison de son expérience, pour ses futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 11 août 2010

 

(JPEG)
Photo tirée du film « les convois de la honte » réalisé par Raphaël Delpard *


Bob Blumenfield est membre de l’assemblée de l’état de Californie. Il est démocrate, juif, et il représente la San Fernando Valley.

 

La SNCF est mieux connue et je ne la présenterai pas : pendant la dernière guerre mondiale, elle a accepté de transporter des juifs vers les camps de la mort, et a facturé son client, les nazis, pour ce « service ».

 

De plus, elle souhaite, comme ses concurrents chinois, coréens, allemands et  fournir à la Californie un TGV qui permettra de relier le nord au sud en moins de trois heures. Montant prévisionnel : 34 milliards d’euros.

 

Hélas, cette SNCF pourrait très bien être éliminée de la compétition, rattrapée par son passé qui pue, suite à l’amendement qui vient d’être voté à l’unanimité (démocrates et républicains) par le comité en charge des transports auprès de l’assemblée, et qui, sans jamais la nommer, la vise directement. Cet amendement réclame que toute société qui souhaite proposer ses services pour la construction du TGV déclare d’une part si elle a été impliquée dans le transport des victimes du nazisme – que ce soit des soldats américains, des juifs ou d’autres personnes, et d’autre part, ce qu’elle a fait pour réparer les dommages causés, que ce soit en terme d’excuses présentées aux victimes et à leurs familles, et d’indemnisation.

 

Bob Blumenfield explique clairement, sur le site de l’Etat de Californie1, ses motivations :

« Le cauchemar des camps de concentration a hanté les survivants, dont certains sont américains, toute leur vie. Et aujourd’hui, la compagnie qui les a transportés vers ces camps de la mort souhaite construire un réseau ferroviaire ici en Californie, et pour certains des survivants, dans leurs propres villes. Le moins que l’on puisse faire, c’est de demander à cette société qu’elle assume la responsabilité de ses actions passées, chose qu’elle n’a jamais fait »

 

La SNCF a été payée par les nazis, pour ces déportations, selon un barème kilométrique et par tête, comme du bétail. Les sociétés allemandes qui ont été impliquées dans l’holocauste ont reconnu, accepté, et assumé leur responsabilité directe dans l’holocauste. La SNCF, en revanche, n’a fait aucune restitution aux survivants, n’a été condamnée par aucun tribunal, et n’a jamais reconnu officiellement les fait, peut on lire encore sur le site de l’Etat de Californie.

 

« Les survivants de l’holocauste, les familles de ceux qui ont péri par la complicité de la SNCF, dont beaucoup vivent en Californie aujourd’hui, méritent que la SNCF prenne ses responsabilité tant qu’ils sont encore vivants, car n’oublions pas que ce contrat sera financé par les impôts de ces mêmes personnes »

 

Le Sénat de Californie devrait sans problème confirmer le vote de l’Assemblée, tout comme le gouverneur de Californie, Mr Arnold Schwarzenegger dont le père, rappelons le, faisait partie du mouvement nazi.

 

La SNCF, dont l’expérience en matière de TGV devrait lui garantir un rôle important dans la construction de ce réseau à grande vitesse, risque de perdre un bénéfice de plusieurs milliards de dollars, ce qui, selon Blumenfield, devrait normalement l’inciter à prendre les « bonnes décisions » concernant ses actions durant la dernière guerre mondiale.

 

L’amendement, voté à l’unanimité, a cependant soulevé un certain nombre de remarques et commentaires. Roger Niello, autre membre de l’Assemblée, a mis en garde que cet amendement risquait de déraper vers le terrain glissant de sa dimension morale, et qu’il soulève la question de savoir si les transports ferroviaires américains devraient être punies pour avoir transporté des citoyens américains d’origine japonaise dans les camps d’internement. De plus, ajoute t-il « les sociétés n’ont pas de caractère, les gens qui travaillaient dans cette société oui. Et les gens en question ne sont plus là depuis longtemps »

 

En réponse, Mitchell Kamin, un autre membre de l’Assemblée, explique : « songez au message que cet amendement enverra aux victimes »

 

Rudolph Loebel, 83 ans, psychologue à la retraite vivant à Pacific Palisades (un quartier de Los Angeles) en Californie, est très enthousiaste à l’idée que cet amendement passe. « Mon père Ephraïm a été arrêté en 43 parce qu’il était juif, et il a été emmené dans un fourgon de la SNCF vers Auschwitz, ou il a été assassiné. Il ne se passe pas une seule journée de ma vie sans que je n’y pense ». « Rien ne peut ramener les morts, dit il, mais au moins la SNCF peut montrer un peu de bonne volonté »

 

 

« Si la SNCF (qui a organisé les convois de la honte, et a transporté des enfants, des femmes, des vieillards et des hommes comme de la marchandise) veut un morceau du plus gros contrat que la Californie ait jamais signé, payé par certains des californiens dont la vie a été dramatiquement bouleversée par son rôle actif, il faut qu’elle montre de quelle façon elle se conformera aux principes fondamentaux des droits de l’homme qui régissent notre pays. » Bob Blumenfield


La SNCF a été condamnée pour la première fois en 2006 pour sa participation active dans la déportation des juifs, mais elle fit appel et gagna. Soyons certain que l’odeur de l’argent aura le pouvoir d’aligner la société d’Etat sur le comportement responsable de ses voisins allemands.

 

Jean-Patrick Grumberg

 

* « Les convois de la honte » cité dans un article du Monde du 9 mars 2010

1 http://democrats.assembly.ca.gov/members/a40/News_room/Press/20100621AD40PR01.aspx

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz