FLASH
[20/02/2017] Communiqué des victimes de Montauban: « rassurées que l’agresseur ait des antécédents psychiatrique et ne soit pas un simple jihadiste »  |  [19/02/2017] Des militants de l’Etat islamique partagent en boucle l’attentat de Montauban sur Telegram  |  Attentat musulman de Mogadishu : 39 morts, 50 blessés  |  Silence des opposants à la peine de morts : Un « tribunal » du Hamas condamne 3 palestiniens à mort pour espionnage  |  Montauban : ce n’est qu’après avoir été blessé que l’attaquant a crié « allahu akbar »  |  Le recyclage commence : « l’attaquant de Montauban aurait fait des séjours en psychiatrie »  |  L’opération info d’internet pour briser la loi du silence sur Macron produit ses effets : il baisse dans les sondages  |  Montauban attentat méthode palestinienne au couteau, 3 victimes, jihadiste abattu  |  [18/02/2017] Marine Le Pen toujours en tête à 26%. Fillon et Macron à 18,5%  |  [16/02/2017] Bobigny : début d’émeute, un hélicoptère survole la ville  |  Attentat revendiqué par ISIS au Pakistan : 60 morts 140 blessés  |  La loi de privation de la liberté d’expression définitivement adoptée contre les sites anti entrave à l’IVG  |  Le parquet financier annonce qu’il va poursuivre son enquête: il n’a pas de quoi poursuivre il s’acharne  |  [15/02/2017] Pakistan : attentat suicide : 5 morts 3 blessés, l’islam toujours l’islam  |  [14/02/2017] Emeutes : 245 arrestations depuis le début de l’affaire Théo – 245 arrestations pour rien, ils seront relâchés avec les félicitations des juges  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 13 août 2010

Article publié sur http://drzz.info/et http://monde-info.blogspot.com/.

Inefficacité contre la violence urbaine selon 78% des Français

Par Michel Garroté

Vendredi 13 août 2010 – 3 Elul 5770

En France, l’UMP au pouvoir (plus ou moins au pouvoir d’ailleurs…) a une occasion, peut-être unique, de rétablir – enfin – la légalité dans les zones de non-droit aux mains de l’islam voyou. Avant de parler du retrait de la nationalité, la priorité devrait être de rétablir cette légalité en recourrant à des moyens coercitifs proportionnés à la délinquance que l’on prétend éradiquer. Le pouvoir devrait accomplir cela sans se laisser impressionner par les aboiements de la presse et de la gauche. Si le pouvoir se débine, le parti socialiste et le Front National feront un tabac lors des prochaines élections. Le problème, à ce propos, c’est que le pouvoir est majoritairement en vacances et que la justice ne fait que partiellement et modérément son travail.

Ainsi, je lis aujourd’hui sur LSB que « Trois « jeunes » de la cité « Diaz » à Perpignan ont été reconnus coupables d’avoir, lundi soir, frappé trois policiers de la brigade anticriminalité présents sur place pour un cambriolage. Bloqués par un véhicule conduit par une jeune conductrice, les agents lui avaient demandé de le déplacer. Les protestations de la jeune femme avaient ameuté des riverains. Les trois policiers avaient été pris à parti par cette foule violente et frappés, au point d’obtenir six jours d’ITT et 21 jours d’arrêt de travail. Une jeune policière avait eu le nez cassé. L’un des agresseurs a écopé de six mois de prison dont cinq avec sursis (ndmg donc un mois ferme pour trois policiers tabassés). Un autre « jeune », conducteur d’engin de 25 ans, a été condamné à six mois dont quatre avec sursis et la conductrice de 26 ans, trois mois de prison avec sursis. Les juges ont suivi les réquisitions du substitut. Le procureur adjoint a expliqué : « Ce sont des réquisitions fermes mais mesurées et adaptées à la personnalité des prévenus. Ces comportements violents ont de plus en plus tendance à se renouveler dans les endroits difficiles ». De son côté, le président (ndmg du tribunal) a averti : « Vous allez pouvoir repartir libres, apaisés et surtout apaisants même si le tribunal a voulu marquer la gravité des actes avec de la prison ferme. J’espère que vous comprenez le sens de la décision et le message à faire passer. Si tout cela ne sert à rien, alors nous rentrerons dans le jeu de la répression sans nuance ». On connaît le succès de ce type de décision qui maintient les émeutiers et autres criminels dans un sentiment d’impunité. Pour preuve, on apprend ce matin que cinq policiers ont été agressés à coups de marteau et ont été caillassés avec des pavés dans le quartier des Tarterêts à Corbeil-Essonnes ».

LSB ajoute : « deux syndicats de police ont demandé (ndmg hier jeudi) au ministre de l’Intérieur d’engager des poursuites contre les auteurs d’un clip intitulé « Tirer sur les keufs« . Cette « chanson » a été composée par un « jeune rappeur » baptisé « Abdul X » et vivant dans les Hauts-de-Seine. Parmi les paroles on peut entendre :  « Tirer sur les keufs, si tu en vises un, tu ne le rates pas, une balle dans sa race, toutes les banlieues de Paname brûlent la police ». Alliance, deuxième syndicat de policiers, et Synergie-Officiers estiment qu’un tel message ne peut être banalisé dans un climat marqué par des agressions ou menaces contre des policiers, comme récemment à Grenoble. Ils ont donc demandé à Brice Hortefeux ‘d’engager des poursuites contre les interprètes de ce clip crasseux et ignominieux’ ».

LSB précise :  « La cour d’appel de Rouen a relaxé (ndmg en 2005) les membres du groupe de rap Sniper accusés d’avoir « incité le public à la violence envers la police ou les représentants de l’Etat » en interprétant l’une de leurs chansons intitulée « La France« . La cour a jugé « qu’il n’avait pas eu l’intention d’inciter le public à commettre des actes portant atteinte à l’intégrité physique des représentants de l’Etat ». Les quatre rappers comparaissaient après une plainte déposée par Dominique de Villepin, alors ministre de l’Intérieur. Parmi les propos incriminés figure: « On n’est pas dupes, en plus on est tous chauds, pour mission exterminer les ministres et les fachos. Frères, je lance un appel, on est là pour tout niquer, leur laisser des traces et des séquelles, avant de crever ». Le groupe a affirmé pour sa défense que ‘ce texte était simplement une image forte et rien d’autre pour exprimer un sentiment de haine et de révolte’ ».

Par ailleurs, je tombe aujourd’hui sur cette dépêche de l’agence de presse Reuters (extraits) : « D’après l’enquête CSA publiée vendredi, 69% des sondés jugent cette politique inefficace (ndmg la lutte du pouvoir contre la délinquance). Même les sympathisants de droite dénoncent son inefficacité, à hauteur de 53%. Dans le détail, les Français dans leur ensemble estiment qu’elle s’est montrée plutôt inefficace pour lutter contre les atteintes aux biens (58%), les atteintes aux personnes (69%) et surtout les violences urbaines (78%). Les Français déplorent la disparition de la police de proximité, voulue par Nicolas Sarkozy. Plus des deux-tiers (68%) estiment qu’elle a pu entraîner une augmentation de la délinquance. Une proportion presque équivalente (66%) pense de même concernant la réduction du nombre de policiers. Sur la question de la déchéance de la nationalité, récemment évoquée par le chef de l’Etat pour les Français d’origine étrangère coupables de certains crimes et délits, les sondés sont partagés. Ainsi, 46% se déclarent favorables à la mesure « car l’acquisition de la nationalité doit être remise en cause en cas d’acte grave ». Pour les trois-quarts des personnes interrogées, « les Français d’origine étrangère sont des Français à part entière ». Dans un sondage Ifop paru le 6 août dans Le Figaro, 70% des personnes interrogées se disaient en faveur de la déchéance de nationalité pour les personnes d’origine étrangère coupables d’atteinte à la vie d’une personne dépositaire de l’autorité publique ».

Copyright Michel Garroté & Sources citées

http://www.lesalonbeige.blogs.com/

http://www.lexpress.fr/actualites/2/les-francais-jugent-la-politique-securitaire-inefficace_912287.html


Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz