FLASH
[26/03/2017] L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 22 septembre 2010
abbas-gaza0
Palestiniens jetant leurs chaussures sur Abbas lors du rapport Goldstone

 

 

Hier à New York, le premier ministre palestinien modéré (ah bon ?) Salam Fayyad a brutalement claqué la porte des négociations. Vous lirez dans vos quotidiens que c’est la faute d'Israël et c’est la stricte vérité. Vous ne lirez pas, en revanche, la vraie raison.

 

Le ministre des affaires étrangère israélien Dany Ayalon rencontrait Salam Fayyad lors d’une réunion du comité de liaison des Nations Unies. Sur le compte rendu de la réunion se trouvait la mention « deux Etats » et Dany Ayalon demanda qu’elle soit remplacée par « deux Etats pour deux peuples ».

 

Fayyad se mit d'un coup dans une rage folle, se leva, et sorti de la salle en claquant la porte – au sens propre.

 

Dany Ayalon, interrogé par le Jérusalem Post (quotidien israélien centre gauche) a déclaré avoir voulu écrire « deux états pour deux peuples », car « si les palestiniens refusent de parler de deux Etats pour deux peuples, et refusent (il y a huit jours, note de JPG) de parler d’Israël comme d’un Etat Juif, de quoi voulez vous parler ? »

 

Ayalon n’a pas fait cette demande pour jouer avec les mots ou pour pinailler. Il voulait, explique t-il, savoir ce que les palestiniens entendent exactement par « deux Etats ». « Si les palestiniens entendent par là : un Etat Palestinien et un Etat binational, cela n’arrive pas » (ils se fourrent le doigt dans l'oeil, décodage de JPG). « J’étais très surpris de voir qu’il n’y a pas d’accord sur la notion de deux états pour deux peuples, et j’ai également dit que je n’ai pas besoin que les palestiniens disent en hébreu aux israéliens qu’Israël est un état Juif. J’ai besoin qu’ils le disent en Arabe et à leur peuple. »

 

Dans vos journaux, disais-je, vous lirez qu’Israël est responsable de cet incident diplomatique, et qu’il a poussé les palestiniens à la rupture. Vous ne lirez pas que la raison vient toujours et encore du refus absolu des Palestiniens de reconnaître à Israël le droit d’exister en tant qu’Etat Juif, car ce serait démontrer sans équivoque que les palestiniens ne veulent pas plus aujourd’hui d’une paix du type Egypte/ Israël ou Jordanie/ Israël qu’ils ne la voulaient jadis, et le Quai d'Orsay interdisent aux journaux français de diffuser ce type d'informations. Vous lirez probablement la version du journal gauchiste israélien Haaretz dont l’AFP tire volontiers ses informations, et qui explique que la rupture est venue du refus d’Israël d’autoriser les exportations de Gaza, continuant ainsi à étrangler l’économique de l’enclave, et donc le pauvre peuple palestinien agonisant (qui rappelons le, est le seul peuple au monde qui est à la fois étranglé, privé de nourriture par un blocus inhumain, et parmi les régions du monde où l'obésité des enfants est la plus forte) 

 

Jean-Patrick Grumberg

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz