FLASH
[22/03/2017] la BBC s’est rétractée, l’auteur de l’attentat ne serait pas Abu Izzadeen qui est toujours en prison selon son avocat  |  Abdelghani Merah: « le salafisme devrait être interdit en France »  |  Coups de feu à l’extérieur de l’immeuble du parlement de Londres  |  Erdogan : « la démocratie est comme un train. On le prend, et on descend quand on arrive à destination »  |  Le procès du #MurDesCons débutera le 4/12/18 : la justice politisée sait traîner ou aller vite  |  Erdogan répète ses menaces : « aucun Européen ne peut marcher tranquillement dans aucune rue du monde si l’Europe de change pas d’attitude »  |  La candidate russe à l’Eurovision interdite d’entrée en Ukraine  |  Blocus ? Apartheid ? 845 étrangers et professionnels sont entrés en Israël depuis Gaza hier  |  Erdogan prévient que « les Européens ne vont pas être en sécurité cette attitude de l’Europe continue »  |  [21/03/2017] Mathias Fekl, un illustre inconnu, remplace l’autre inconnu Le Roux au poste interchangeable donc inutile de ministre de l’Intérieur  |  Il promettait une république irréprochable, Hollande ! Le corrompu ministre socialiste Le Roux démissionne  |  Somalie Mogadishu : attentat suicide – oui, encore des musulmans. 7 morts et 10 blessés  |  Le Parquet National Financier ouvre une enquête contre Le Roux, le ministre de l’Intérieur de la gauche morale  |  Afghanistan : les talibans tuent 6 membres de services de renseignement dans la province d’Helmand lors d’un attentat suicide avec une voiture chargée d’explosifs  |  Egypte : ISIS affirme qu’un de ses snipers a tué un soldat égyptien le 19 mars à el-Arish dans le Sinaï  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 1 octobre 2010

Par Michel Garroté depuis Jérusalem

Depuis Jérusalem – Vendredi 1er octobre 2010 – 23 Tishri 5771

Il existe – c’est vrai – des lobbies juifs. Le problème, c’est que dans la plupart des cas, ces lobbies juifs sont anti-juifs. Dans les années 1970 déjà, Eytan Grossfeld et Léa Tsemel, membres d’un groupuscule ultragauchiste israélien, avaient fondé une soi-disant Organisation Israélienne des Droits de l’Homme. A ce titre, ces deux Juifs Israéliens parcouraient le monde libre – avec quelle source de financement ? – pour vomir sur Israël. Les conférences données par Eytan Grossfeld et Léa Tsemel étaient organisées par l’OLP et par la Ligue arabe.

Dès la même époque, Henry Kissinger et David Rockefeller, à travers le Council on Foreign Relations (CFR), le groupe de Bilderberg, la Commission Trilatérale et la fondation Carnegie influenceront grandement Zbigniew Brzezinski et Jimmy Carter qui imposeront leur paix au Proche-Orient, à travers une médiation américano-soviétique qui constituera un coup de poignard dans le dos pour Israël, où Menahem Begin venait d’être élu (entre temps, ces faits ont été démontrés par Michel Gurfinkiel ; cf. lien en bas de page).

Plus récemment, des alterjuifs gauchistes américains ont fondé J-Street avec l’argent du milliardaire juif américain gauchisant George Soros. Encore plus récemment, J-Street a lancé J-Call, toujours avec l’argent du milliardaire juif américain gauchisant George Soros, argent auquel sont venus s’ajouter les soutiens politiques de BHL et de Finkielkraut.

A l’heure actuelle, même Israël compte, encore et toujours, son lot de lobbies juifs anti-juifs. Au total, les alterjuifs israéliens ne sont pas plus de 200 personnes, essentiellement des journalistes, des écrivains, des faiseurs d’opinion et quelques familles ‘gauche caviar’ résidant dans les quartiers chics de Tel Aviv et de Jérusalem. Ces alterjuifs partent du principe, qu’en toute modestie, ils savent mieux que quiconque, ce qui est bon pour les Juifs en diaspora ; et ce qui est bon pour les Juifs en Israël.

Les alterjuifs israéliens sont au maximum 200 individus, dans un pays libre et démocratique, Israël, pays qui compte 7,5 millions d’habitants, dont la très grande majorité ne se reconnait pas dans l’idéologie alterjuive et post-sioniste de ces 200 alterjuifs israéliens visiblement peu respectueux de la vox populi, de la liberté de choix et du vote démocratique. Exemple peut-être le plus frappant : le quotidien israélien ‘Haaretz’, sorte d’équivalent du ‘New York Times’, du ‘Washington Post’, de ‘Le Monde’ ou de ‘Libération’.

A ce propos, Shraga Blum, sur http://www.israel7.com/ écrit :  « Un Palestinien qui tenterait de parcourir le monde pour défendre la cause sioniste serait très rapidement retrouvé dans une ruelle sombre criblé de balles. Mais dans le sens inverse, ce phénomène est appelé ‘liberté d’opinion et d’expression’. Le journaliste de ‘Haaretz’, Guidon Lévy, ne se contente pas de diffuser son venin dans ce journal post-sioniste, il s’est également trouvé un nouveau job très lucratif : émissaire de propagande anti-israélienne à l’étranger. La semaine dernière, il s’est rendu au Canada, et a donné toute une série de conférences dans plusieurs Etats de la Confédération, et a été interviewé sur nombre de médias canadiens, comme s’il était un officiel en visite, et qu’il représentait l’opinion majoritaire dans le pays. Cette tournée était organisée par l’organisation ‘Canadiens en faveur de la Justice et de la Paix au Proche-Orient’ (CJPME), qui adopte des positions très anti-israéliennes, comme par exemple sa participation active à la ‘Semaine anti-apartheid’ contre Israël ».

Shraga Blum : « Guidon Lévy s’est exprimé devant des publics majoritairement universitaires et intellectuels, et a repris ses diatribes traditionnelles contre Israël et ses assertions sur ‘les préjudices causés aux Palestiniens par la création de l’Etat d’Israël’. Mis à part son appel à reconnaître le Hamas et à le joindre aux négociations, (car ‘son exclusion le pousse à l’extrémisme’ dixit Lévy !!!), le journaliste a appelé le Canada à ‘adopter une politique critique vis-à-vis d’Israël’, et à demandé ‘à ce que ce pays traditionnellement ami d’Israël, sache que l’on peut critiquer ses amis s’ils se comportent très mal, comme c’est le cas d’Israël, comme l’occupation, l’Opération ‘Plomb Durci’ ou l’arraisonnement du Marmara’ (sic) !!! ».

Shraga Blum : « Il également critiqué le Président Obama, ‘qui l’a profondément déçu’, et qu’il accuse ‘de ne pas être assez dur avec Israël’. Guidon Lévy est allé très loin, et a été applaudi par ses auditoires, lorsqu’il a déclaré ‘que la mort et le sang des enfants de Gaza reposaient sur Israël et non sur le Hamas, car Israël a sciemment tiré sur des civils’. A part cette énormité, il s’est livré à un mensonge patent en déclarant ‘qu’Israël n’avait rien appris du passé, en utilisant toujours la violence comme option prioritaire’, alors que tout le monde a vu qu’Israël s’est retenu durant plusieurs années sous les roquettes du Hamas avant de lancer l’Opération ‘Plomb Durci’, ou que la diplomatie israélienne a d’abord tenté par tous les moyens d’empêcher le départ de l’expédition turque pro-terroriste. Pour Lévy, les coupables sont désignés : ‘La violence la plus grande, c’est l’occupation, et même la Bande de Gaza est encore d’une certaine manière sous occupation israélienne’ ».

Shraga Blum : « Guidon Lévy a aussi donné son opinion sur la vie politique interne en Israël, estimant ‘que la gauche l’avait beaucoup déçu, car elle s’est endormie mis à part certains cercles radicaux’ (qu’il soutient), et il a accusé ‘le Likoud et Kadima de mettre le pays en danger, mais surtout Avigdor Lieberman, qui multiplie les initiatives fascistes’. Il a également fait état de ‘sa déception de la société israélienne en général, qui est devenue indifférente et aveugle face aux souffrances infligées aux Palestiniens’. Avec un tel ‘ambassadeur’, que servent les millions de shekels consacrés à la ‘Hasbara’ israélienne. Normalement, dans une situation de guerre de survie, dans laquelle se trouve Israël, une personne se rendant à l’étranger pour demander publiquement à ce que son propre pays soit la cible de puissances étrangères, relève de la haute-trahison et mériterait qu’elle soit traité comme telle. Mais il est fort à parier que Guidon Lévy va revenir en Israël et retrouvera son confortable bureau à ‘Haaretz’ sans avoir le moindre compte à rendre » (fin de l’article de Shraga Blum).

Depuis Jérusalem, Michel Garroté pour http://dreuz.info

Sources citées :

http://www.israel7.com/2010/09/guidon-levy-emissaire-anti-israelien-a-l%e2%80%99etranger/

http://michelgurfinkiel.com/articles/243-USA-De-Bilderberg-a-Teheran.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz