FLASH
[24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 7 octobre 2010

 

Deuxième extrait de La septième dimension. Tandis que les socialistes français et les gauchistes parlent encore de capitalisme et de rupture avec celui-ci, le capitalisme a déjà rompu avec lui-même pour passer au post-capitalisme. Je donne ici un aperçu de ce qu’est le post-capitalisme.

 

Lorsqu’il a parlé de passage à un fonctionnement post-capitaliste, Peter Drucker parlait d’une recomposition d’ensemble et d’un phénomène bien plus ample et plus fondamental qu’un simple changement économique planétaire. 

Au dix-neuvième et au vingtième siècle, avant la révolution, on pouvait faire fortune en faisant fabriquer des choses à partir d’idées, désormais on fait fortune, essentiellement, à partir d ‘idées, et on fait fabriquer ailleurs : on ne se charge pas de la fabrication. Peter Drucker encore : « Ce n’est plus essentiellement en fabriquant des choses qu’on gagne de l’argent à l’ère d’internet ».

Au dix-neuvième et au vingtième siècle, l’entrepreneur était essentiellement tributaire de structures de fabrication, avec des murs, des machines, des ouvriers.

Aujourd’hui, l’entrepreneur du temps de la révolution n’a plus vraiment besoin de murs, de machines, d’ouvriers.

Il a besoin, surtout, d’une équipe de gens qui ont des idées et de la créativité, et qui, parce que leur richesse tient dans leurs idées et leur créativité, peuvent changer de lieu très aisément, se disséminer, vivre sur plusieurs continents.

L’entreprise qui produit des idées et de la création est organisée désormais sur un mode hétérarchique parce que c’est là, aujourd’hui, la structure la plus optimale pour produire des idées et de la création, utiliser idées et créations, les confronter ou les agréger les unes aux autres, faire jouer le jeu et l’imaginaire.

Et toute entreprise aujourd’hui est planétaire, intégrée au réseau dans lequel elle coexiste avec d’autres entreprises, se mêle à elles ou les frôle. 

Les entreprises hétérarchiques de l’ère de la révolution, dans le réseau, sont connectées avec les usines qui émergent dans les nouveaux pays industrialisés où le travail lui-même s’organise en fonction des informations venues par le net, et ces informations  sont les idées issues des entreprises productrices d’idées et de création, des demandes de production venues de distributeurs ou des sociétés productrices d’idées et de création elles-mêmes.

Le nouveau travail industriel se fait lui-même au rythme du monde qui vient

« Tout est à repenser d’urgence », me disait Yogu. C’est toute l’organisation économique du monde, mais aussi son organisation politique, culturelle,  humaine, qui est fondamentalement en train de changer… 

 

Guy Millière

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz