FLASH
[30/03/2017] Référendum turc : 3 Kurdes poignardés à Bruxelles alors qu’ils allaient voter  |  Israël prie ses ressortissants de quitter immédiatement les stations égyptiennes de la mer rouge en raison d’une possible attaque d’ISIS  |  Un blocus ça ? 20 541 tonnes de biens de consommations transportés par 626 camions sont entrés à Gaza depuis Israël hier  |  Venise : arrestations in extremis de terroristes qui se préparaient à bombarder le pont du Rialto  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande antisioniste : hier 210 personnes ont franchi la frontière entre Israël et Gaza  |  Pour cause de discrimination, Israël boycott désinvesti et sanctionne l’ONU de 2 millions de dollars  |  L’Etat envisage d’acheter 62 hôtels F1 au groupe Accor afin de créer des centres pour migrants  |  France, Rouen : alerte à la bombe dans une église, police sur place  |  [29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 12 octobre 2010

 

 

Article publié sur http://www.dreuz.info et http://monde-info.blogspot.com/.

 

Israël siffle la fin de la récré

Par Michel Garroté

Mardi 12 octobre 2010 – 4 Heshvan 5771

De retour en Europe (plus précisément, en Suisse, grâce à Dieu), après un mois salutaire passé en Israël (un pays normal doté d’une liberté d’expression très au-dessus de la normale), je retrouve l’habituelle – et ridicule – pantomime des médias de l’Union européenne, français notamment.

 

Et je lis, par exemple, cette affirmation :  « Le Premier ministre israélien, Binyamin Netanyahou, s'est engagé lundi 11 octobre à demander à son gouvernement un nouveau moratoire sur la colonisation en Cisjordanie ' si la direction palestinienne dit sans ambiguïté à son peuple qu'elle reconnaît Israël comme l'Etat-Nation du peuple juif '. L'Autorité palestinienne a immédiatement rejeté la proposition ». Voilà. En Europe, on appelle ça de « l’information ».

Nous avons, fort heureusement, sur Internet, des sites et des blogues qui donnent un point de vue israélien sur toutes ces questions. J’ai écrit « fort heureusement », car les médias de l’Union européenne, notamment français, reprennent, tels quels, les mots utilisés par le Fatah, le Hamas et le Hezbollah. Je ne vois donc aucun problème à présenter, quant à moi, le point de vue israélien.

Ainsi, lundi 11 octobre 2010, sur israel7.com, à 19:03, Shraga Blum écrivait (extraits) :  « lors de son discours d’ouverture à la session d’hiver de la Knesset, le Premier ministre (ndmg Binyamin Netanyahou) a créé la surprise. Soucieux de forcer les Palestiniens à révéler leurs réelles intentions, et espérant transférer la pression internationale sur l’Autorité Palestinienne, Binyamin Netanyahou a proposé la poursuite du gel de construction juive en Judée-Samarie – sans donner de délai – en contrepartie d’une reconnaissance d’Israël par les Palestiniens, comme ‘foyer du Peuple juif’ ».

 

Shraga Blum ajoutait :  « Il est revenu sur les 10 mois du gel décidés par son gouvernement, reconnaissant ‘qu’ils furent difficiles à vivre pour nos frères et sœurs de Judée-Samarie’, et réaffirmant ‘que les Arabes palestiniens avaient gaspillé pratiquement toute cette période en refusant toujours de passer aux négociations directes, pour aujourd’hui exiger d’Israël de prolonger cette période’. Le Premier ministre a également rappelé cette vérité trop souvent éludée :  ‘La source du conflit que nous avons avec les Arabes est leur refus constant de reconnaître les droits du peuple juif sur cette terre et son lien historique plusieurs fois millénaire avec cet endroit. Si nous ne traitons pas cette question, il n’y aura jamais de paix ici’ » (Fin des extraits de l’article de Shraga Blum).

Egalement lundi 11 octobre 2010, toujours sur israel7.com, à 12:45, Claire Dana-Picard écrivait (extraits) :  « Le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman n’a pas mâché ses mots lors de sa rencontre, dimanche après-midi, avec plusieurs de ses homologues étrangers en visite en Israël. Il s’est en effet entretenu avec le chef de la diplomatie française Bernard Kouchner, qui venait de faire une déclaration sur la reconnaissance éventuelle d’un Etat palestinien par l’Onu, et le ministre espagnol des Affaires étrangères Miguel Moratinos. Celui-ci (ndmg Lieberman) leur a en effet conseillé de s’occuper en priorité des problèmes de leur continent et de chercher à résoudre les crises graves dans le monde, notamment en Somalie, au Soudan et en Corée du Nord ».

Claire Dana-Picard ajoutait :  « Lieberman a fait ensuite un retour en arrière pour évoquer la situation qui prévalait il y a 72 ans en Europe, au moment des accords de Munich, dans le cadre desquels, notamment, les Sudètes dépendant de la Tchécoslovaquie avaient été cédés à l’Allemagne nazie. Et de préciser à l’intention de ses hôtes :  ‘Avant de venir nous dire comment il faut régler les conflits ici, vous devriez commencer par résoudre vos propres problèmes. En 1938, la communauté européenne avait décidé d’apaiser Hitler, au lieu de soutenir son alliée fidèle, la Tchécoslovaquie, et elle l’a sacrifiée sans rien recevoir en contrepartie’. Lieberman a conclu en affirmant :  ‘Nous n’avons pas l’intention d’être la Tchécoslovaquie de l’année 2010 et nous défendrons les intérêts vitaux d’Israël’ » (Fin des extraits de l’article de Claire Dana-Picard).

Le premier fait patent est que les palestiniens ont gaspillé toute la période du moratoire sur les communautés civiles israéliennes de Judée et de Samarie en refusant de passer aux négociations directes, pour aujourd’hui exiger d’Israël de prolonger cette période de moratoire. Dans le genre immature et capricieux, on ne pouvait faire mieux.

Le deuxième fait patent, c’est qu’Israël ne sera pas la Tchécoslovaquie de l’année 2010. Cela chagrine Monsieur Kouchner. Mais Monsieur Kouchner va bientôt quitter le gouvernement français. Monsieur Kouchner a même écrit une lettre de doléances à Sarkozy. Lettre dans laquelle Monsieur Kouchner se lamente, comme un enfant, de n’avoir pas été traité gentiment par le personnel de l’Elysée.

Côté européen et côté arabe, ils se comportent comme des gamins.

C’est, sans doute, la raison pour laquelle Israël vient de siffler la fin de la récré.

http://www.israel7.com/2010/10/gel-netanyahou-met-la-balle-dans-le-camp-palestinien/

http://www.israel7.com/2010/10/le-franc-parler-de-lieberman/

 

 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz