FLASH
Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Nina le 13 octobre 2010

 

 

Une leçon de sunnah, vue par Nina

Ce pauvre Mahomet (pet et flatulence sur lui) avait un gros problème avec la musique comme nous l’apprennent les très nombreux hadiths dans la sunnah. Qu’est ce que la sunnah ? Une compile des meilleurs témoignages des compagnons au premier degré jusqu’au plus éloigné. Exemple : Un mec qui aurait connu celui qui cirait les pompes du prophète aurait dit à un certain Hakim que…
 

Notez la fiabilité du truc les aminches !

M’enfin me direz-vous. A quoi ça sert ? Ben… les muslims doivent impérativement coller aux hadiths dans leur comportement.

Exemple encore : “J’ai lâché une caisse après avoir fait mes ablutions. Ô prophète adoré, dois-je recommencer à me laver le derche avant de faire des douas ?” (prières).

Ouais mais vous êtes marrants vous. C’est vachement important, et même que mon pote Radouane se laisse pousser l’ongle de l’auriculaire droit afin de mieux coller aux préceptes du bédouin et aller se décrasser l’anus horribilis.

Radouane m’en veut un peu ces derniers temps. Je lui ai dit que la musique c’est haram, et comme le mec est très branché rap-qui-tue-les esgourdes, il me fait la gueule ce con. J’y peux rien moi si son prophète- (pets…etc…) haïssait la musique, tuait les poètes de l’époque, interdisait tout sauf de baiser ses légitimes et ses esclaves pour croître et multiplier.

J’y ai dit au Radouane que j’avais des sources fiables comme celle-ci :

“Abou Mâlik Al Ach’ari rapporte que le Prophète Mouhammad (sallallâhou a dit: “Il y aura parmi ma “oumma” (communauté) des gens qui considéreront le vin, le porc, la soie (pour les hommes) et les instruments de musique (”ma’âzif”) comme étant licites.” (Boukhâri) Abou Houraïra rapporte que le Prophète Mouhammad a dit: “Écouter (individuellement) les instruments de musique est un péché. Se rassembler pour le faire est un péché plus grave (”Fisq”). Y prendre du plaisir est du “Koufr” (Les savants ont traduit ici le terme “Koufr” par manque de reconnaissance envers les bienfaits de Dieu).” (Abou Ishâq)

 

Le prophète était tellement frappa-dingue qu’il préférait faire un détour et se taper quinze bornes de plus dans le désert s’il entendait le doux bruit d’une flute.

“Nâfi’ r.a. raconte que Abdoullah Ibné Oumar entendit (lors d’un voyage) la flûte d’un berger. Il plaça alors ses doigts dans ses oreilles et écarta sa monture de la route en disant: “Nâfi’ ! Nâfi’ ! Entends-tu encore (le son de la flûte)?” Je répondis: “Oui.” Il continua à avancer jusqu’à ce que je lui répondis: “Non.” Il leva alors ses mains et ramena sa monture vers la route et dit: “J’étais en présence du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) lorsqu’il entendit la flûte d’un berger. Il fit alors exactement la même chose (que je viens de faire).” (Ahmad, Abou Dâoûd, Ibné Mâja).

 

– Bon sang mais quel taré ! dis-je à Radouane. Tu me vends ton sampler puisque tu peux plus l’utiliser ? Et ta chaîne ? et tes CD ? Allez…fais pas ton bâtard, sinon j’te cafte à l’imam !

– Hey ziva toi ! Tu veux que j’te pète la tronche ou quoi ? J’m'en fous j’ferai des douas. J’te le jure sur le Coran d’Algérie !

– Putain Radouane, tu vas casquer ta race si tu continues d’écouter de la zique. Sur la vie de ma mère écoute ce que dit le hadith :

“Anas rapporte du Prophète Mouhammad : “Celui qui s’assoit pour écouter une chanteuse aura du plomb fondu coulé dans les oreilles le Jour Final.” (Abou Ishâq An naïsâboûri r.a.)”

 

– DU PLOMB FONDU Radouane !!! Ca fait super mal ! Et toi t’écoutes RIMK en boucle ! Ça craint à mort. Vends-moi ton sampler ya khouya mais pas cher sinon j’appelle les salafs de la mosquée d’à-côté !

Il a pas voulu céder mon Radouane ! Mauvais croyant va !

Le prophète (pet et gaz puant sur sa tête) était à ce point contre la musique que même les chanteurs de salle de bain se retrouvaient parias.

Jugez plutôt les aminches :

Ibné Mas’oud raconte que le Prophète Mouhammad entendit un homme chanter la nuit. Il dit: “Pas de prière pour lui ! Pas de prière pour lui ! Pas de prière pour lui ! (C’est à dire que ses prières ne sont pas acceptées.) ” (Abou Ishâq)

 

Mais de quoi me mêle-je ? Fredonner aussi est haram/illicite. Siffloter ? Oui aussi. Y a que le muezzin qui a le droit de venir te casser les burnes à point d’heure pour gueuler dans son micro, du haut du minaret. Le muezzin ? Le DJ DU MUSLIM !!! Le David Guetta de la Mosquée !!!

Mais je ne l’ai pas lâché comme ça mon Radouane. J’ai insisté puisque le beau gosse veut faire “nique ta mère” comme bizz ! J’ai argumenté, j’ai peaufiné ma plaidoirie.

“Ali cite ceci du Prophète Mouhammad : “J’ai été envoyé pour briser les instruments de musique.” (Ibné Ghaylân) Oumar rapporte du Prophète Mouhammad : “Le salaire du chanteur et de la chanteuse est illicite.” (Tabrâni)

 

– Mais merde Radouane !!! Même la thune que tu vas ramasser elle est pas halal !!!

Un chouille décontenancé, le Radouane a du mal à lâcher son matos et tente de couper les tifs en quatre.

– “J’t'em… la thune c’est pour aider mes frères opprimés de Palestine, sale sioniste ! Alors j’ai droit connasse !”

Je sentais bien le moment délicat poindre son nez. Le moment où Radouane allait me sortir l’argument “affûté” et vachement bien affûté vu que son frère adore lustrer ses couteaux de boucher halal.

Mais j’insistais. Je porte des nike et je cours vite.

Tout de même, je sortais mon JOKER !

– Ok, Radouane, j’te sens véner là…Tu m’refiles ton sampler mais tu gardes ta boîte à rythmes. Celle-là, elle est halal.

– Sans déc ? Et pourquoi ?

– Parce que t’as le droit au tambour bouffon !

– Euh…

– Pas toujours mais pour fêter quelque chose comme la victoire de l’Algérie en coupe du monde par exemple !

– Putain, j’vais t’niquer la gueule à toi !

– Mais merde Radouane t’as pas d’humour bordel. T’es comme ton prophète putain ! Tiens, lis et apprends :

“Aïcha raconte que Abou Bakr est entré chez moi une fois, alors que deux fillettes parmi les “Ansârs” étaient présentes. Elles étaient en train de chanter les actes (de courage et de bravoure) des “Ansârs” lors de la bataille de “Bou’ath”. Mais elles n’étaient pas dé véritables chanteuses. Abou Bakr dit alors: “Quoi ? Des instruments (de musique) de Satan dans la maison de l’Envoyé d’Allah ?” C’était le jour de Ide. Le Prophète Mouhammad dit: “O Abou Bakr ! Chaque peuple a sa fête et c’est aujourd’hui la notre.” (Boukhâri)
Bouraïdah dit: Le Prophète Mouhammad partit une fois pour une campagne militaire. A son retour, une jeune fille noire vint le voir et dit: “O Envoyé d’Allah ! J’avais formulé le vœu que si Allah vous ramenait sain et sauf, je jouerai du “Douff” (il s’agit d’une sorte de tambourin, qui existait déjà à l’époque du Prophète Mouhammad et qui était employé aussi bien pour la musique que lors des proclamations et annonces publiques) en votre présence et je chanterai.” Le Prophète Mouhammad lui dit: “Si tu as réellement fait ce vœu, alors tu peux jouer… Au cas contraire, non.” Elle commença alors à le faire. Abou Bakr entra et elle continua à jouer. Puis Ali entra et elle continua encore. Ce fut ensuite au tour de Ousmân d’arriver et elle ne s’arrêta pas. Enfin, Oumar entra: Elle cacha alors son “Douff” sous elle et s’assit dessus. Le Prophète Mouhammad fit alors la réflexion suivante: “Satan a peur de toi, O Oumar ! J’étais assis et elle était en train de jouer du “douff”. Abou Bakr est entré et elle a continué à jouer. Puis Ali est arrivé et elle a continué encore. Ce fut ensuite au tour de Ousmân d’arriver et elle ne s’est pas arrêtée. Enfin, lorsque tu es entré, O Oumar, elle a caché le “Douff” ! ” (Ahmad et Tirmidhi).

 

– Tu vois Radouane ? Tambourin, derbouka si tu veux, batterie, boîte à rythmes… c’est jouable. T’es content ? Tu m’le files ton sampler ?

– Gicle sinon j’te refais le portrait !

– OK. Rendez-vous en enfer Radouane, c’est moi qui ferai bouillir le plomb fondu et te le verserai dans les oreilles ducon.”

J’ai pas insisté les aminches. J’le sentais pas le Radouane. il avait son regard des jours mauvais lorsqu’il défile avec ses frangins de la Oumma dans les rues de Paname contre l’entité sioniste.

Pourtant à l’argumentaire, j’l'avais ferré le Radouane :  les différentes jurisprudences islamiques sont claires à ce sujet :

Il y a certains types de musique et de chants au sujet desquels il y a unanimité entre les savants des quatre écoles de jurisprudence sur leur interdiction (Il est à noter que le mot employé par les juristes sur ce point pour désigner l’interdiction est bien “Harâm” et non pas “Makrouh”). Les voici:

1) Tout chant n’ayant pas d’autre cadre et objectif que la distraction et le divertissement, sans aucun but acceptable au niveau religieux ou mondain est interdit, qu’il soit accompagné de musique ou non.
2) L’emploi d’instruments crées uniquement dans un but musical et n’ayant pas d’autres fonctions est interdit, qu’il soit accompagné de chants ou non.
3) Tout chant ou musique conduisant à la négligence (à l’égard des devoirs religieux) ou au péché est interdit.
4) (Il est interdit) de faire carrière dans la musique et la chanson.

C’est pas du bon boulot ça ? Allez les rappeux !!! On stocke le plomb pour vos esgourdes et foi de Mahomet (et re-pets et re-flatulences sur sa tronche), on va protester en masse à Al Azhar jusqu’à ce que vous appreniez vos fondamentaux.

 
Nina
 
 
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz