FLASH
Lors d’une conversation téléphonique, Trump a convaincu Softbank d’investir 50 milliards $ et de créer 50 000 emplois aux Etats-Unis  |  3 électeurs de Floride font un procès en demande de recomptage de l’élection (Trump a 120 000 voix de plus que Clinton)  |  Attaque raciste de CNN qui ne digère pas l’élection de Trump, cette fois contre Ben Carson  |  En réponse à Trump, Boeing indique qu’il a un contrat de 170 millions $ pour « aider à déterminer » les besoins d’Air Force One  |  Belgique : arrestation de 8 jihadistes à Anvers, Bruges, Saint-Nicolas et Schaerbeek qui recrutaient et finançaient ISIS  |  Avec 89.5% des voix, Angela Merkel a été réélue à la tête du CDU  |  Trump : « Boeing construit un nouvel Air Force 1 à 4 milliards $ pour les futurs présidents. C’est bien trop ! il faut annuler la commande !  |  L’ex directeur du Pentagon Leon Panetta soutient la nomination par Trump de « Mattis le chien fou » et recommande aux démocrates de valider sa candidature  |  Devant les membres de son parti, Merkel demande l’interdiction de la burqa et est ovationnée en réponse  |  Bruno Le Roux nommé 1er ministre. Si dans une entreprise on nommait PDG un petit cadre, ce serait la faillite – pareil pour la France  |  Des coups de feu ont été tirés sur un poste de police d’Albertslund au Danemark – 1 policier blessé – motif encore inconnu  |  Bernard Cazeneuve vient d’être nommé premier ministre. Mais sil sont bons à tout c’est qu’ils sont bon à rien disait ma grand-mère  |  Trump a démontré qu’il est le 1er président qui n’a pas besoin des médias, il va les court-circuiter pour parler aux Américains  |  Moscou et Pékin mettent leur veto à une résolution de l’Onu pour une trêve à Alep  |  Hillary Clinton atteint maintenant 2.6 millions de votes de plus que Trump – et ça n’a toujours aucune valeur  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 21 octobre 2010

 

webfaces.jpg image by vangogho

Eux évaluent la liberté de la presse. Moi je me marre.

Par Michel Garroté, Reporter sans frontières et sans limites

Jeudi 21 octobre 2010 – 13 Heshvan 5771

Dans une dépêche reprise par tempsreel.nouvelobs.com, l’agence Associated Press informe (extraits) : « l'Europe du Nord toujours en tête, la France (44e) une nouvelle fois en recul, et le Turkménistan, la Corée du Nord et l'Erythrée de nouveau aux trois dernières places : ce sont quelques-uns des enseignements du Classement mondial de la liberté de la presse 2010 publié mercredi par Reporters sans frontières (ndmg RSF basée à Paris).

L'organisation de défense des médias souligne que la situation de la liberté de la presse continue à se détériorer dans les dix pays les plus mal classés : Rwanda (169e), Yémen (170e), Chine (171e), Soudan (172e), Syrie (173e), Birmanie (174e), Iran (175e), Turkménistan (176e), Corée du Nord (177e) et Erythrée (178e). (…) Le Rwanda, la Syrie et le Soudan font leur entrée cette année dans le groupe des dix derniers, tandis que Cuba (166e) en sort pour la première fois depuis la création du classement en 2002. La progression de Cuba est due principalement à la libération de 14 journalistes et 22 militants cet été. Toutefois, " la censure et l'oppression sont toujours le quotidien des dissidents politiques et des professionnels de l'information " sur l'île communiste, souligne RSF. L'Europe du Nord garde la tête du classement. Six pays se partagent la première place : Finlande, Islande, Norvège, Pays-Bas, Suède et Suisse (Note de Michel Garroté : la Suisse, comme chacun sait, fait partie de l’Europe centrale et non pas de l’Europe du Nord ; les Pays-Bas ne font pas non plus partie de l’Europe du Nord en dépit de certaines apparences ; et puisque je parle de l’Europe du Nord, je ne trouve pas que la Suède et la Norvège méritent de partager la première place avec la Finlande, l’Islande, les Pays-Bas et la Suisse ; car la presse norvégienne, et surtout la presse suédoise, se sont livrées à des opérations de propagande israélophobe absolument scandaleuses, notamment en inventant un soi-disant trafic d’organes soi-disant perpétrés par des juifs israéliens en uniforme ; et à propos d’Israël justement, je note que RSF place l’Etat hébreu en 86e position, ce qui est totalement surréaliste ; car si la France, dont je parle ci-dessous, se retrouve à la 44e place, de quel droit l’ONG française RSF place-t-elle Israël à la 86e place, alors qu’en Israël, le Premier ministre Ehud Olmert a été critiqué par la presse israélienne et convoqué par la police et par la justice dans l’exercice de ses fonctions, tandis qu’en France, même après l’exercice de ses multiples fonctions, Jacques Chirac n’a toujours été jugé ? Vu sous cet angle, Israël mérite la place de la France, soit la 44e place. Et la France mérite la place d'Israël, soit la 86e place. J’ajoute que depuis 60 ans, le monde arabo-musulman déclare la guerre à Israël ; j’ajoute que l’Iran, la Syrie, le Hezbollah et le Hamas ont acquis de quoi rayer Israël de la carte et malgré tout cela, Israël laisse les journalistes étrangers se balader comme ils veulent et raconter d’abjects mensonges sur le peuple juif israélien ; Israël laisse faire ces journalistes, ce que jamais la France n’a fait en situation de guerre ; et que du reste la France ne fera jamais, ni en situation de guerre, ni en situation de paix).

Ces pays " montrent l'exemple en respectant les journalistes et les médias mais également en les protégeant face à la justice ", explique RSF dans son rapport. Le classement 2010 confirme toutefois une dégradation de la liberté de la presse dans l'Union européenne, où " l'écart continue de se creuser entre bons et mauvais élèves ". Sur les 27 pays de l'UE, 13 apparaissent dans le " top 20 ", les plus mal classés parmi les autres étant l'Italie (49e), la Roumanie (52e), la Bulgarie et la Grèce (70e). Une nouvelle fois en recul, la France (44e), perd une place par rapport au classement 2009. " La France et l'Italie (…) confirment leur statut de 'cancres' des pays fondateurs de l'UE ", souligne RSF. Dans ces deux pays, explique l'ONG, des incidents et faits marquants ont jalonné l'année en cours : " violation de la protection des sources, concentration des médias, mépris (…) du pouvoir politique envers les journalistes et leur travail, convocations de journalistes devant la justice " (Note de Michel Garroté : RSF – ou l’agence Associated Press – semble oublier les convocations de journalistes à l’Elysée et à Matignon ; ce qui est nettement plus grave que les convocations de journalistes devant la justice ; les convocations de journalistes devant la justice sont parfois légitimes et parfois elles ne le sont pas ; quant au « mépris du pouvoir politique envers les journalistes et leur travail », j’estime que nous autres journalistes affichons notre mépris envers Sarkozy et son pseudo-travail ; et que par conséquent, côté mépris, nous sommes quittes).

" Plusieurs Etats membres de l'Union européenne continuent de perdre des places dans le classement. Si elle ne se ressaisit pas, l'Union européenne risque de perdre son statut de leader mondial dans le domaine du respect des droits de l'Homme ", avertit Jean-François Julliard, secrétaire général de RSF. Le rapport note par ailleurs de grandes disparités dans les grands pays émergents. Le Brésil (58e), qui bénéficie d'une " évolution législative favorable ", gagne 13 places en un an tandis que l'Inde (122e) en perd 17, principalement à cause de la violence au Cachemire. En Russie (140e), " le système demeure toujours aussi verrouillé et l'impunité règne sans partage dans les cas de violence contre les journalistes ". De son côté, la Chine (171e) " reste en mauvaise position, en raison de la censure et de la répression incessantes, notamment au Tibet et au Xinjiang ". A l'occasion de la publication du classement, RSF a réitéré son appel en faveur de la libération du nouveau prix Nobel de la paix, le dissident chinois Liu Xiaobo. L'ONG relève que les trois autres régimes communistes d'Asie, la Corée du Nord (177e), le Vietnam (165e) et le Laos (168e) se trouvent, à l'instar de la Chine, dans les quinze derniers du classement. Certains pays enregistrent une forte dégradation de leur position au classement. La Thaïlande (153e), où deux journalistes ont été tués et une quinzaine d'autres blessés en couvrant la répression contre le mouvement des " Chemises rouges ", recule ainsi de 23 places (Note de Michel Garroté : tout est relatif ; si des reporters couvrent une répression et se mêlent aux manifestants, ils prennent les risques du métier ; cela dit, je ne défends pas la répression… Pour ce qui est de la Chine, la censure et la répression au Tibet et au Xinjiang ne sont que la pointe de l’iceberg ; le principal problème de la Chine, c’est qu’elle maintient 1,3 milliard de Chinois sous le joug de la plus puissante dictature policière de la planète).

Les Philippines (156e) en perdent 34 après le massacre en novembre 2009 de plus de trente reporters par les partisans d'un gouverneur local (Note de Michel Garroté : on pourrait parler aussi des journalistes catholiques philippins assassinés par les mouvements terroristes islamiques philippins).

Le Soudan (172e) dégringole de 24 places à cause de la répression contre le quotidien d'opposition " Rai-al-Chaab ", et surtout " du retour de la surveillance d'Etat sur les publications écrites ". Le Rwanda (169e) perd 12 places en raison de la suspension des principales publications indépendantes, du climat de terreur ayant entouré l'élection présidentielle du mois d'août, et de l'assassinat à Kigali d'un responsable du journal indépendant " Umuvugizi ", note RSF. Pour la quatrième année consécutive, l'Erythrée (178e) est la lanterne rouge du classement. Au moins trente journalistes et quatre collaborateurs de médias y sont emprisonnés, tenus au secret dans des conditions effroyables, sans droit à un procès, selon RSF » (Note de Michel Garroté : à propos de « conditions effroyables », je me demande si les reporters de RSF consacrent, jour après jour, 365 jours par an, autant d’articles aux Etats à tendance génocidaire – tels le Soudan, l’Iran, la Chine, le Rwanda, l’Erythrée, la RDC, etc. – qu’ils consacrent des articles aux USA, lorsqu’un policier américain ose contrôler l’identité d’un Américain d’origine pakistanaise, ou à Israël, lorsqu’un jeune soldat israélien hélitreuillé a le toupet de découvrir qu’une flottille soi-disant humanitaire transporte, en réalité, des armes blanches, tenues incidemment par des barbus intégristes venus casser du juif ; à ce propos, toute ressemblance avec des faits et des personnes, existants ou ayant existés, est purement fortuite et involontaire).

Michel Garroté, Reporter sans frontières et sans limites

Copyright 2010 Michel Garroté & Sources citées (cf. liens ci-dessous).

Sources :

http://fr.rsf.org/press-freedom-index-2010,1034.html

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20101020.FAP9836/l-europe-du-nord-reste-championne-de-la-liberte-de-la-presse-selon-rsf.html

mort-de-rire.jpg 

Eux évaluent la liberté de la presse. D'autres se marrent.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz