FLASH
[25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 28 octobre 2010

 

Islamophilie en France – Absolument aucun lien avec les menaces

Michel Garroté

Jeudi 28 octobre 2010 – 20 Heshvan 5771

On me demande – encore – si je suis islamophobe…

A cela, je réponds que je ne suis en tout cas pas islamophile.

Le retrait progressif des 3.750 soldats français d'Afghanistan pourrait avoir lieu début 2011, a tout récemment dit le ministre français de la Défense, Hervé Morin, alléguant que cela n'avait « absolument aucun lien » avec les menaces, toutes fraîches, d'Oussama Ben Laden contre la France. « Nous allons transférer toute une série de districts » à l'armée afghane, a ajouté Hervé Morin.

Déclarant que la France « est présente » en Afghanistan et « y a fait des efforts considérables » avec « 50 compatriotes qui y ont perdu la vie », Hervé Morin a souligné que des « progrès » avaient été faits sur le terrain. La France est présente en Afghanistan avec 3.750 soldats (sur un total de 120.000 soldats provenant de 47 pays), soit 3% des effectifs totaux.

Du reste, les médias français n’évoquent jamais le courage des 3.750 soldats français actifs en Afghanistan. Et ils se limitent à consacrer dix petites secondes aux soldats français morts au combat – sans d’ailleurs vraiment leur rendre l’hommage qu’ils méritent – préférant consacrer de longues minutes aux jeunes crétins de 15 ans qui manifestent contre leur retraite avant même d’avoir travaillé.

Dans un message avouant l'enlèvement de cinq Français le 16 septembre dernier près d'une mine d'uranium du groupe français Areva au Niger, message diffusé sur la chaîne musulmane al-Jazira, le chef d'Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, a affirmé que la France ne connaîtrait la sécurité que si elle se retirait d'Afghanistan et cessait « ses injustices » à l'égard des musulmans de France.

Dans ce message adressé au peuple français, Ben Laden ose en outre alléguer qu'il est du droit des musulmans de riposter à l'interdiction du voile islamique intégral en France en utilisant la violence contre les envahisseurs français.

De son côté, le ministre français de l'Intérieur Brice Hortefeux a affirmé, il y a peu, que la diffusion du message de menaces d'Oussama Ben Laden montrait que la menace d'attentats contre la France était réelle. Les menaces de Ben Laden ne font que justifier « le maintien de notre réponse face à la menace terroriste », a dit le ministre français de l'Intérieur Brice Hortefeux.

Coïncidence un brin ironique, le conseil municipal de la ville française d’Orléans vient de voter la vente d’un terrain de 2.550 m2 à deux associations musulmanes. Florent Montillot, un adjoint au maire, va même jusqu’à raconter qu’il est « très ému » car c’est « l’aboutissement d’un énorme travail mené depuis dix ans ». Michel Languerre, un autre adjoint au maire, raconte qu’il s’agira d’un « lieu unique et digne, constitutif du vivre ensemble ».

Et le maire d’Orléans, lui, que raconte-t-il ? Le maire d’Orléans, Serge Grouard, raconte que c’est « une conception de la ville pour que chacun s’y sente bien ». Le terrain est vendu 102.000 € (40 € le m2) au lieu de 400.000 euros (160 € le m2). Pour que chacun s’y sente bien ?

Les menaces de Ben Laden ne font que justifier « le maintien de notre réponse face à la menace terroriste », a donc dit, il y a peu, le ministre français de l'Intérieur Brice Hortefeux. Réponse face à la menace consistant à brader des terrains aux mahométans 40 € le m2 au lieu de 160 € le m2 ?

Et avec tout ça, nous devons croire sur parole le ministre français de la Défense, Hervé Morin, lorsqu’il prétend que le retrait des soldats français d'Afghanistan n'a « absolument aucun lien » avec les menaces contre la France d'Oussama Ben Laden ?

Question : les deux associations musulmanes de la ville française d’Orléans, associations musulmanes qui achètent du terrain à 40 € le m2 au lieu de 160 € le m2, ont-elles condamné le message de menaces adressé par Al-Qaïda aux Françaises et aux Français ?

Michel Garroté

Post Scriptum : sur nos blogues, je soutiens les troupes françaises sur sol afghan qui combattent l’islam violent. Je soutiens les policiers français auxquels le gouvernement français, depuis 30 ans, refuse le droit de combattre l’islam voyou sur sol français. Et néanmoins, je ne soutiens pas le Front National. Car je me situe, quelque part, dans l’espace réduit, entre l’aile droite de l’UMP (que je soutiens) et le Front National (que je ne soutiens pas). L’aile droite de l’UMP se situe à droite de Sarkozy. Je ne soutiens donc pas, pour le moment, Sarkozy. On me demande, de plus en plus souvent, qui je soutiendrai aux présidentielles françaises de 2012. A cela, je répondrai d’ici 2012. Jean-Patrick Grumberg y répondra quand il voudra. Guy Millière y répondra quand il voudra. On me demande, de plus en plus souvent, si je suis islamophobe. A cela, je réponds que je ne suis en tout cas pas islamophile. Et à cela, Jean-Patrick Grumberg et Guy Millière répondront s’ils en ont envie, comme ils en auront envie et quand ils en auront envie.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz