FLASH
[24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Daniel Pipes le 30 octobre 2010

Il y a toujours eu une raison d'espérer que n'aboutirait pas l'affaire pénale contre Geert Wilders, l'influent politicien néerlandais accusé de "discours de haine» en raison de sa vision négative de l'islam. Ceci parce que les procureurs chargés de porter des accusations contre lui n'ont jamais voulu le faire.

Déjà en 2008, le parquet avait rejeté les demandes pour inculper Wilders. Les juges de la Cour d'appel en 2009 ont insisté pour que se tienne un procès, ce qui a obligé le ministère public à l'inculper. Au cours de la procédure devant un tribunal de district d'Amsterdam, le procureur Birgit van Roessel avait demandé l'abandon de toutes les [cinq] accusations portées contre Wilders. "La critique [de la religion] est autorisée. Wilders fait ses déclarations en tant que politicien. Nous croyons que le fait qu'il fasse ses déclarations dans le cadre du débat public élimine tout élément punissable." Même si les déclarations anti-islamiques de Wilders blessent la sensibilité musulmane, a-t-elle ajouté, "le fait de blesser des … sentiments religieux" n'a aucun statut juridique.

Cette affirmation forte d'un principe fondamental de l'Occident donne de l'espoir que la règlementation Rushdie ne sera pas appliquée à Wilders et que les Hollandais pourront braver les lois islamiques. Wilders s'est lui-même déclaré"très heureux" et la station de radio des Pays-Bas a estimé le procès "aussi bon que possible." Mais l'affaire, en fait, n'est en réalité pas finie, jusqu'à ce que les "juges fous" (comme Andy McCarthy les appelle) acceptent la recommandation des procureurs. Leur verdict est attendu le 5 novembre.

 

Daniel Pipes,

 

 

 

Le texte original peut être consulté sur le blog de Daniel Pipes 

Version originale anglaise: Geert Wilders, Close to Exoneration
Adaptation française: Anne-Marie Delcambre de Champvert

 
 
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz