FLASH
Nourredine H., soupçonné de projeter des attentats en Belgique, a été inculpé de tentative d’assassinat terroriste, son frère Hamza a été libéré | #Munich : la police a terminé son opération dans le centre commercial | #Munich : la police a évacué le centre commercial de Pasing et demande au public de garder le calme | Allemagne #Munich : évacuation du CC Pasing Arcaden et de la gare Pasing | Amsterdam : menace sécuritaire à l’aéroport – la police militaire fouille toutes les voitures | Allemagne : une gare de #Munich a été évacuée – cause encore inconnue | Belgique : deux musulmans qui préparaient un attentat en Belgique viennent d’être arrêtés par la police | Le Pape Franços a allumé une bougie et prié au monument des victimes d’Auschwitz II-Birkenau | Égorgement du prêtre : un demandeur d’asile syrien arrêté et interrogé | Sondage en Allemagne: est-ce que la politique de réfugiés de Merkel est un échec ? 32% disent non : effrayant | Berlin : le Spy Museum de Berlin (à visiter) change de nom et devient le German Spy Museum | Médecins sans frontières de plus en plus gauchiste dénonce les conditions de vie inhumaines des réfugiés en Europe | France : croissance nulle au 2e trimestre, spécialité des économies socialistes | Valls se dit favorable à une « interdiction temporaire » du financement des mosquées par des pays étrangers. Dreuz : trop peu trop tard trop naïf | Suède #Malmö : fusillade dans un centre commercial le 26 juillet, un homme blessé, l’attaquant en fuite |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Daniel Pipes le 30 octobre 2010

Il y a toujours eu une raison d'espérer que n'aboutirait pas l'affaire pénale contre Geert Wilders, l'influent politicien néerlandais accusé de "discours de haine» en raison de sa vision négative de l'islam. Ceci parce que les procureurs chargés de porter des accusations contre lui n'ont jamais voulu le faire.

Déjà en 2008, le parquet avait rejeté les demandes pour inculper Wilders. Les juges de la Cour d'appel en 2009 ont insisté pour que se tienne un procès, ce qui a obligé le ministère public à l'inculper. Au cours de la procédure devant un tribunal de district d'Amsterdam, le procureur Birgit van Roessel avait demandé l'abandon de toutes les [cinq] accusations portées contre Wilders. "La critique [de la religion] est autorisée. Wilders fait ses déclarations en tant que politicien. Nous croyons que le fait qu'il fasse ses déclarations dans le cadre du débat public élimine tout élément punissable." Même si les déclarations anti-islamiques de Wilders blessent la sensibilité musulmane, a-t-elle ajouté, "le fait de blesser des … sentiments religieux" n'a aucun statut juridique.

Cette affirmation forte d'un principe fondamental de l'Occident donne de l'espoir que la règlementation Rushdie ne sera pas appliquée à Wilders et que les Hollandais pourront braver les lois islamiques. Wilders s'est lui-même déclaré"très heureux" et la station de radio des Pays-Bas a estimé le procès "aussi bon que possible." Mais l'affaire, en fait, n'est en réalité pas finie, jusqu'à ce que les "juges fous" (comme Andy McCarthy les appelle) acceptent la recommandation des procureurs. Leur verdict est attendu le 5 novembre.

 

Daniel Pipes,

 

 

 

Le texte original peut être consulté sur le blog de Daniel Pipes 

Version originale anglaise: Geert Wilders, Close to Exoneration
Adaptation française: Anne-Marie Delcambre de Champvert

 
 
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz