FLASH
[28/06/2017] Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Nina le 3 novembre 2010

 

L'Express nous fait part d'un sondage sur les Français qui n'ont pas d'appartenance politique précise et naviguent à vue. 

Il paraîtrait que 33 % de nos concitoyens ne savent pas où se situer : ni à droite, ni à gauche, ni au centre.

Parmi ces 33%, se trouvent 51% d'électeurs écologistes, et 28% de sympathisants du Front national.

C'est pas banal hein ?

En fait, les indécis se retrouvent à voter pour des Trotskystes, des écolos à la petite semaine, qui, en fait, rêvent du grand soir révolutionnaire.

A regarder la tronche d'Eva Joly, moi ça me foutrait les jetons. Quant à Cécile Duflot, c'est surtout " faites ce que je dis et pas ce que je fais ". Elle se fiche comme de sa première OGM de se taper quinze heures d'avion pour aller se reposer après une campagne législative. Et puis, on n'est pas sérieux, voire carrément à la ramasse, lorsqu'on affuble son enfant d'un nom aussi tarte que Térébenthine.

Europe-écologie est devenu un fourre-tout dans lequel tous les désillusionnés, les hésitants, vont se persuader qu'ils vont participer à sauver la planète, et faire une bonne œuvre pour les futures générations. Rien n'est moins sûr pourtant. 

Ces pauvres indécis ne semblent pas indisposés de faire équipe avec des Bové, Cohn-Bendit, Noel Mamère et la reine des glaces : Eva Joly, le  Robespierre en tailleur sobre, l'ex-juge aux idées bien arrêtées. Eva ne propose rien, Eva instruit à charges seulement.

Les sympathisants de la première heure me font moins marrer encore : Edgar Morin, Stéphane Hessel qui n'arrête pas de radoter chez Taddei, et Christiane Taubira, qui piaffe devant les micros et les caméras, dès qu'on lui en donne l'occasion.

Pour faire court, le terme Europe-Ecologie est une arnaque totale.

Les gauchistes ont trouvé l'idée géniale d'arriver au pouvoir en surfant sur la mode écolo qui a toujours bonne presse. Aujourd'hui, les ayatollahs du triage poubelle nous guettent, les djihadistes de la chasse au CO2 ont toutes les faveurs des plateaux télé, mais personne n'aurait l'idée de leur demander des comptes, aux dirigeants écolos. Ils sont issus très majoritairement de groupuscules Trots, Mao, ligue communiste révolutionnaire, et autres mignardises gauchistes.

Europe-écologie aura eu la peau des indécis, des citoyens écœurés par le manque de perspectives des partis traditionnels. Notez… on peut comprendre, mais de là à se maquer avec Bové, faut pas pousser !!!

C'est grave docteur ? Très…

Voir des gauchistes élus au Parlement Européen, j'aime pas trop. J'ai le sentiment qu'on est arnaqués. Ce parti fourre-tout est le résultat d'un programme élaboré par Danny le Rouge, afin que ses potes puissent non pas intervenir, pour de bonnes raisons, sur les destinées de l'Europe, mais pour faire pression. Une sorte de  jeu du style :  " jamais sans mon rouge ". Du reste, c'était un peu sa petite dernière victoire à Danny, le vlà devenu chroniqueur de foot. 

Une petite anecdote marrante concernant le gauchiste Besançenot ? Il était à Barbès, sans doute pour soutenir les opprimés du coin, il y a quelques jours. Il décide de prendre le métro et se fait chouraver son portable.

La police, grâce aux caméras de surveillance, à retrouvé " l'opprimé-voleur ". Le chef du Nouveau parti Anticapitaliste est bien content pensez donc, …mais tout de même, il persiste : le coût des caméras de surveillance dans Paris est trop élevé, et c'est pô bien pour la libertééééé.

Comme disait Brassens : le temps fait rien à l'affaire : quand on est con on est con !

Nina

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz