FLASH
[23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  |  Blocus ? Non, propagande. 10 ambulances ont transporté des malades de Gaza se faire soigner en Israël hier  |  L’ex député russe Denis Voronenkov qui a fui en Ukraine a été tué dans une rue de Kiev. Tueur appréhendé  |  Guignol : « Le niveau de la menace terroriste extrêmement élevée » – Cazeneuve, qui voulait lever l’état d’urgence il y a 8 jours  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande. Le 22 mars, 692 personnes ont été autorisés à entrer en Israël depuis Gaza  |  L’Autriche décide l’interdiction formelle à Erdogan de faire campagne sur son sol  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Nina le 4 novembre 2010

 

L'ancien premier Ministre qui a osé dire "non" à la tribune de l'ONU contre les visées de GW Bush sur l'offensive en Irak, ne cesse de m'étonner.

Ce paresseux, rimailleur à ses heures, ne cesse de s'en prendre à Nicolas Sarkozy, c'est à peu près  tout.

A l'instar du PS mais aussi de toute la gauche, Galouzeau de Villepin n'a trouvé que l'anti-sarkozysme comme programme pour occuper une petite place dans la politique française.

Il a été particulièrement lyrique avec son fameux "croc de boucher", au tribunal, lorsqu'il fut inquiété par l'affaire clear stream.

Mais il l'a mauvaise, l'ex brushing de Matignon ! Rahhh…Il ne supporte pas qu'on ne cause pas de lui ; alors il invective, il bave sa haine, soit dans d'interminables discours d'investiture de son propre parti, soit dans des bouquins que de pauvres journaleux de service devront se fader, pour y trouver matière à nous pondre un article dont on se fiche parfaitement.

Galouzeau est "has been" ! Mais Galouzeau ne le sait pas. Il est pathétique tellement il force sa nature pour se faire un électorat, et être enfin élu de n'importe quoi pourvu que ce soit par les urnes.

Ca ne rime plus à rien de faire des vers tout seul dans son coin, et Villepin est devenu accroc aux bousculades des photographes, aux micros qui se tendent vers lui comme des mouches. Il s'ennuie le poète ! 

Alors il reprend du service, et fait la tournée des grands ducs …euh… des banlieues sensibles ! Y a plus qu'eux qui puissent le comprendre, l'aimer, croire en lui tel un prophète.

Ils sont si chaleureux ces jeunes de banlieue… Ils se collent à lui, car il est seul à comprendre leur désarroi devant l'injustice palestinienne… Ah ! je vous vois venir amis lecteurs… J'ai regardé le grand cirque, lorsque Galouze de Villepin nous a présenté son nouveau parti : République Solidaire ! Que c'est beau !

Comme son mentor Jacques Chirac, Galouzeau est un homme de gauche qui ne veut pas l'avouer, mais acte comme tel. Dans ses jeunes années, au lycée de Caracas, il fut le seul à faire grève en mai 1968. Quel background ! 

Avec ses troupes d'opprimés tous neufs, pêchés en eaux troubles dans les banlieues difficiles, Galouzeau se sent pousser des ailes. Il devient plus socialiste que les socialistes, il devient carrément tiers-mondiste.

Ah mes amis, le discours enflammé de notre poète de Matignon m'a tout bonnement éclaté.

La scénographie était impeccable. Nos jeunes opprimés derrière lui, Tshirts blancs "Villepin Président" imprimés dessus, applaudissant à chaque phrase…C'était MAGNIFIQUE !

On le sentait ému, notre Dominique Marie François René ! (sors de ce corps Chateaubriand)

Devant lui, juste en bas de la scène, un parterre "d'amis-du-temps-qu'il-avait-du-pouvoir", dont l'inénarrable Azouz Begag, et des nouveaux amis : entrepreneurs français d'origine arabo-musulmane, prêts à ouvrir leurs portefeuilles pour "la cause".

On serait cru chez Louis Farakhan, tellement tout ceci était bien huilé. L'attente du prophète d'abord, dans cette grande salle, dans laquelle se promenait une caméra amie. Le tiers-état se trouvant à l'arrière avec ses femmes voilées, hurlant des youyous hystériques pour apercevoir Galouzeau. 

Un peu pour leur dire que la France était leur France, et beaucoup pour dire qu'Israël exagère, et que les Palestiniens doivent avoir leur état avec Jérusalem pour Capitale … Si … Il a osé l'homme au brushing impec. Je ne vous raconte pas le délire dans la salle… Il manquait les derboukas et les méchouis de merguez pour compléter le tableau !!!

Si la gauche et l'extrême gauche se la jouent marioles, Villepin n'est pas en reste. 

Aubry : “ Et moi je dis qu’il faut donner tout de suite des papiers à tous les sans papiers ! ”

Europe-Ecologie : " Et nous, nous disons qu’il faut ouvrir les frontières encore plus grandes et accueillir tous les malheureux du monde ! "

Le PCF/NPA : " Et nous on dit qu’il faut donner la priorité de l’emploi à tous les étrangers ainsi que la nationalité française ! ”

De Villepin : " La France est assez riche pour offrir une place à tous ceux qui voudront la prendre ! ” (phrase prononcée lors de la présentation de son nouveau parti).

Viendez viendez bonnes gens… Nous sommes ruinés, endettés pour des générations, mais nous sommes un pays bon et généreux avec le fric que nous n'avons pas. 

De Villepin n'ayant rien d'autre à faire en ce moment, il profite des mauvais sondages de son ennemi juré Sarkozy, en le "vilependant" dans son dernier bouquin. 

" L'ouverture gouvernementale va dans ce sens, de même que les provocations et les formules chocs telles que le " Kärcher " ou la " racaille ". Il en va de même pour la récupération de l'Histoire à l'école, avec la lecture annuelle de la lettre de Guy Môquet. Pour la première fois, le pouvoir se confond avec la cour. Mieux, le pouvoir se fait cour. Voilà le paradoxe. Nicolas Sarkozy n'est pas tant le monarque offert aux regards que le premier des courtisans, qui s'épuise dans l'art de séduire l'opinion, qu'il a érigée en nouveau souverain en lieu et place du peuple. "

Alors là Dominique Galouzeau de Villepin, c'est un peu l'hôpital qui se moque de la charité non ? 

S'émouvoir parce que le Président aura eu l'audace d'appeler un chat un chat, c'est bon pour les lecteurs de Libé et de Marianne, voire du Nouvel Obs, mais pas de vous, un ancien de l'UMP.

Mais oui la racaille nous plombe, et oui il faudrait nettoyer en profondeur ces cités où les flics ne passent plus, où même un médecin risque sa peau. Ce n'est pas parce que VOUS y allez, flanqué d'une équipe de gardes du corps, pour vous faire élire un jour, que vous connaissez le problème. 

C'est même écœurant, pour les malheureux habitants de ces cités qui n'ont pas eu les moyens de se tirer en courant, et qui doivent vivre à l'heure musulmane en pleine banlieue parisienne.

Vous voulez vivre en République Islamique de Seine Saint Denis ? Allez… Osez… Osez M'sieur Galouzeau ! Faites l'expérience au moins une fois dans votre vie… Allez au contact, le vrai, là où la basilique des Rois de France est assiégée par un Califat made in France.

Demandez donc au Maire Xavier Lemoine (de Montfermeil), des petites astuces avant d'expérimenter la chose, il vous mettra au parfum. 

S'immerger et vivre quelques mois comme nos compatriotes qui endurent depuis des années, dans ces républiques islamiques de banlieues, c'est plus dangereux que ces tournées électorales bidons, qu'un ex-premier Ministre a mis au point pour gagner des votants.

Faites vous donc un petit USHUAÏA banlieue, cher Galouzeau de Villepin… sans filets de sécurité, à la dure, comme mes potes à moi, qui n'ont pas de solution de rechange pour le moment, et doivent accepter la nourriture halal, mais se font des raids vers Paris pour se taper un peu de cochonaille… Ah voui… y a plus de charcutiers à 20 bornes à la ronde, prenez des munitions.

Nina.

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz