FLASH
[20/02/2017] Communiqué des victimes de Montauban: « rassurées que l’agresseur ait des antécédents psychiatrique et ne soit pas un simple jihadiste »  |  [19/02/2017] Des militants de l’Etat islamique partagent en boucle l’attentat de Montauban sur Telegram  |  Attentat musulman de Mogadishu : 39 morts, 50 blessés  |  Silence des opposants à la peine de morts : Un « tribunal » du Hamas condamne 3 palestiniens à mort pour espionnage  |  Montauban : ce n’est qu’après avoir été blessé que l’attaquant a crié « allahu akbar »  |  Le recyclage commence : « l’attaquant de Montauban aurait fait des séjours en psychiatrie »  |  L’opération info d’internet pour briser la loi du silence sur Macron produit ses effets : il baisse dans les sondages  |  Montauban attentat méthode palestinienne au couteau, 3 victimes, jihadiste abattu  |  [18/02/2017] Marine Le Pen toujours en tête à 26%. Fillon et Macron à 18,5%  |  [16/02/2017] Bobigny : début d’émeute, un hélicoptère survole la ville  |  Attentat revendiqué par ISIS au Pakistan : 60 morts 140 blessés  |  La loi de privation de la liberté d’expression définitivement adoptée contre les sites anti entrave à l’IVG  |  Le parquet financier annonce qu’il va poursuivre son enquête: il n’a pas de quoi poursuivre il s’acharne  |  [15/02/2017] Pakistan : attentat suicide : 5 morts 3 blessés, l’islam toujours l’islam  |  [14/02/2017] Emeutes : 245 arrestations depuis le début de l’affaire Théo – 245 arrestations pour rien, ils seront relâchés avec les félicitations des juges  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 13 novembre 2010

Qu'un juge vienne de décider que l'occupation violente de la Cathédrale de Cordoue par un groupe de musulmans, en mars dernier, ne porte pas atteinte à la religion a de quoi, lorsqu'on se souvient des faits, donner envie de pousser des hurlements de rage (1).

Rappel des faits pour les lecteurs de Dreuz.info : Les musulmans espagnols réclament depuis longtemps le droit de pratiquer leur culte dans l'enceinte de la Cathédrale, qui fut démolie par les musulmans au 8e siècle (note de JPG : ce qui permet de vérifier que leur religion venait à peine de naître qu'elle délivrait déjà un message d'amour et de paix), puis remplacée par une mosquée. La Cathédrale fut reconstruite au 13e siècle quand les Chrétiens reprirent Cordoue. Cependant, l'architecture originale de la mosquée fut laissée intacte (note de JPG : autrement dit, les musulmans démolissent, tandis que les Chrétiens préservent). De ces évènements ont découlé l'interdiction faite aux Musulmans de prier dans la Cathédrale. Bravant l'interdiction, une centaine de Musulmans Autrichiens, organisés en commando avec talkie walkies, fait irruption dans la Cathédrale pendant la semaine Sainte et se met à prier. La police et les gardes arrivent sur les lieux, et sont attaqués par huit forcenés, dont l'un deux portait un couteau (note de JPG : c'est un symbole de la religion de paix et d'amour, et si vous suivez les nouvelles, vous vous souviendrez que ce sont les mêmes symboles que brandissaient les pacifistes du navire Mavi Marmara au large de Gaza). Finalement, les huit enragés pacifistes sont maitrisés, arrêtés, et jugés, tandis que les quatre vingt seize autres sont fermement reconduits à la porte de la Cathédrale.

 

Le juge de la quatrième chambre d'instruction de Cordoue vient de conclure que l'intrusion violente dans la cathédrale, suivie par l'agression des gardes et d'un policier, ne représentent guère plus q'un « désordre public », et n'était en rien destiné à offenser les sentiments religieux de qui que ce soit.

 

« Il ne s'agissait pas (pour les Musulmans) de minimiser ou d'attaquer les sentiments religieux de la religion catholique, et encore moins d'imposer, dans un geste de tolérance déplacé, la possibilité de pratiquer leur culte dans la Cathédrale » déclara encore le juge, « ni d'un acte qui discrédite la religion catholique, mais au contraire cherche à en en partager l'usage »

 

Voilà une excellente nouvelle à la vérité, contrairement à sa scandaleuse apparence. Que nous dit le juge ? Il nous dit que l'intrusion violente d'une centaine de Musulmans dans une Cathédrale, Musulmans dont certains sont armés, qui agressent les policiers et les gardes, et bravent l'interdiction qui leur est faite de pratiquer leur culte dans l'enceinte de la Cathédrale, n'est guère plus qu'un désordre public qui ne porte aucune atteinte à la religion Catholique. Ainsi donne t-il à qui prête attention, et à condition que la décision du tribunal soit définitive, une description assez précise de ce qu'il est acceptable de faire subir aux Islamistes sans risquer d'enfreindre les lois, car  ce jugement s'applique tout naturellement aux autres religions.

 

Jean-Patrick Grumberg

 

(1) http://www.lifesitenews.com/ldn/2010/nov/10111001.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz