FLASH
[29/05/2017] Manchester : nouvelle arrestation – au total 14 musulmans – de nouvelles perquisitions en cours  |  Berlin : voiture piégée avec plaques volées. Un jardin d’enfant et habitants évacués  |  [28/05/2017] Udi Segal channel 2- A Bethlehem Trump a hurlé sur Abbas: « vous m’avez piégé! Les Israéliens m’ont montré comment vous incitez au terrorisme  |  [27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 27 novembre 2010

belgique-islam.jpg

 

La justice belge a procédé mardi à une vingtaine d'interpellations à Bruxelles dans les milieux islamistes, dans le cadre d’une affaire de filière de recrutement djihadiste, liée à un projet d'attentat déjoué dans le pays. 

 

Dix-sept perquisitions ont été faites par la police judiciaire dans plusieurs quartiers de la capitale belge "dans le cadre d'un dossier ayant pour objectif le démantèlement d'un groupe à caractère terroriste", a écrit dans un communiqué le parquet fédéral belge.

  

Les islamistes  belges  soupçonnés d'avoir préparé un attentat ont été interpellés  ce mardi dans ce pays ainsi qu'en Allemagne et aux Pays-Bas, selon le communiqué. 

 

Il y a quelques jours en France, cinq jihadistes présumés ont été arrêtés, en région parisienne. Cinq hommes, soupçonnés d'appartenir à des filières jihadistes, étaient de retour de la zone pakistano-afghane, et ils projetaient l'assassinat du recteur de la mosquée de Paris. Ils ont été arrêtés  par le renseignement intérieur français, qui parle d'interpellations "majeures".  Deux des musulmans ont été interpellés à l'aéroport de Roissy à leur descente d'avion en provenance d'Egypte, et les trois autres en banlieue parisienne, selon des sources concordantes.

 

Résultat d’années d'une immigration massive, ces  types vivent confortablement, ils sont naturalisés, et ils prêchent leur haine de la France, font du prosélytisme et de la conversion au jihad. Les pays d’Europe n'ont pourtant pas décidé de  déchoir de leur nationalité ces  ressortissants qui commettent, ou planifient de commettre, ce genre de crimes.

 

Nombreux sont les Européens qui s’inquiètent de l’avancée de l'islam djihadiste    dans leurs  paisibles villes. Les politiques, quant à eux, préfèrent parfois tourner la tête ailleurs et offrir des mosquées, en signe d’apaisement. 

 

La plupart des experts  européens, qui voient arriver les menaces sur le continent, font  pourtant résonner de tragiques mises en garde. Les agents de Ben Laden avancent  sur le vieux continent. Ils défendent une idéologie totalitaire. Ils veulent semer l'anarchie et la peur. Ils veulent anéantir la démocratie européenne. Ce « nouvel hitlérisme religieux » mène une campagne de terreur. C'est le sens même du jihadisme d'Al Qaida.

 

La menace que fait peser sur le monde libre le fascisme islamique est réelle.  Déjà, il a commencé à opérer une transformation radicale (politique, économique, culturelle et sociale) de la société européenne.

 

Comme le font remarquer certains observateurs, la Belgique, par exemple, est devenue un véritable laboratoire de l'islamisme. La fulgurante ascension de l’islam en Belgique, ces dernières années, a de quoi inquiéter à juste titre. Selon certains pronostics, Bruxelles serait en passe de devenir une ville à majorité musulmane d’ici à peine 20 ans. Certains quartiers de la capitale le sont déjà. Un tiers des Bruxellois sont musulmans aujourd’hui. La Belgique est l’un des pays d’Europe où la naturalisation est la plus forte.

 

L’installation du califat de Belgique est en marche. L’année dernière,  une femme d’origine turque, Mahinur Özdemir a été investie au Parlement régional de Bruxelles en portant le foulard islamique.

 

Dans les quartiers musulmans de Bruxelles, la chasse aux homosexuels a même déjà commencé. Le 6 aout 2010, la chaine de télévision belge VTM a reçu une lettre de menaces à l’encontre du président du PS, Elio Di Rupo. La lettre commence ainsi : « Au nom d’Allah, dans un pays musulman tel que la Belgique, un homosexuel ne peut en aucun cas devenir Premier ministre ».

 

Après le nazis et les communistes, voici qu'aujourd’hui les islamistes parasitent le monde libre. Ils ne cesseront plus. Menacer les bases solides de l’Occident fondateur des valeurs humanistes est leur mot d'ordre. Avec ces barbares, il n'y a pas de cadeaux à faire. Mais les dirigeants politique se content de regarder et de laisser faire.

 

 

Ftouh Souhail, Tunis

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz