FLASH
[27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 4 décembre 2010

Saëb Erekat, le soi-disant négociateur d’une autorité dite « palestinienne », autorité qui d’ailleurs n’existe pas et que nous finançons inutilement depuis soixante ans, Erekat, écrivais-je, ose pérorer, aujourd’hui 2 décembre, que les USA « doivent publiquement » faire porter à Israël la responsabilité de « l'effondrement » des négociations de paix directes.

Ces termes sont le plus insolents employés par Erekat depuis la suspension des pseudo-pourparlers de paix directs fin septembre dernier.

C’est un – simple et naturel – projet de construction à Jérusalem qui serait, dit-on ça et là, à l’origine du ton – inacceptable – utilisé par Erekat dans son radotage du jour.

Concrètement, Erekat vocifère ceci : « Il est temps que l'administration américaine dise au monde entier qu'Israël est responsable de l'effondrement du processus de paix. Israël a choisi les colonies, pas la paix ». Au monde entier ?

Alors moi, j’ai un désir irrépressible d’ajouter : « Erekat, le monde entier n’a plus de fric à te fourguer. Le monde entier veut que l’on s’occupe des vrais drames humains, au Soudan, en Iran, en Birmanie, en Corée du Nord et au Pakistan par exemple. Erekat, le monde entier t’emmerde ».

En réalité, Israël n’a fait que lever, comme prévu de très longue date, le moratoire sur les restrictions – provisoires, et, concrètement, caduques depuis septembre –  aux constructions dans les communautés israéliennes de Judée et de Samarie.

Il est vrai que Barack Hussein tente depuis des semaines de relancer des négociations directes – que personne ne lui a demandé de relancer – entre le non-président « palestinien » Mahmoud Abbas et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Qu’a donc fait concrètement Israël – de si gravissime – pour q’un pseudo-négociateur dit « palestinien », s’adresse aux USA et au monde entier, sur un ton à ce point morveux et arrogant ? Israël, dit-on, aurait lancé un projet de quelque 600 logements quelque part dans Jérusalem. Six-cent logements, de quoi provoquer une guerre mondiale, en effet…

Qu’est-ce qui se cache derrière cette nouvelle pantomime erekatique ? C’est très simple. Le Fatah, le Hamas et l’OLP, seules autorités « palestiniennes » effectives sur le terrain, prétendent forcer, en toute modestie, les USA et le monde entier à reconnaître – sans délai et de façon unilatérale – un « Etat palestinien » en Judée, en Samarie et dans la bande de Gaza, avec Jérusalem pour capitale, rien que ça… Erekat, tais-toi !

Michel Garroté

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz