FLASH
[27/03/2017] L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 5 décembre 2010

L'Iran a produit son premier lot de concentré d'uranium (yellowcake), servant de base à la production d'uranium enrichi, a déclaré dimanche 5 décembre 2010 le chef du programme nucléaire iranien Ali Akbar Salehi.

"Les Occidentaux avaient espéré que nous aurions des problèmes concernant l'approvisionnement en matière première, mais nous avons reçu aujourd'hui le premier lot de yellowcake à partir de minerais extraits d'une des mines du sud du pays " a-t-il ajouté.

Jusqu'à présent, le yellowcake utilisé par l'Iran dans sa chaîne de production d'uranium enrichi était importé de l'extérieur, a indiqué M. Salehi, sans donner davantage de précisions.

Le yellowcake (en anglais « gâteau jaune ») est un concentré d’uranium. Il représente une étape intermédiaire dans le processus d'obtention du combustible nucléaire à partir du minerai d'uranium. Le yellowcake est utilisé dans la préparation du combustible pour les réacteurs nucléaires. Cette poudre de concentré d'uranium est utilisée ensuite pour produire un gaz d'hexafluorure d'uranium (UF-6) qui est ensuite injecté dans des centrifugeuses produisant de l'uranium enrichi.

Ce qui est infiniment inquiétant, ce sont les signes selon lesquels les Occidentaux et les autres grandes puissances, plongés jusqu’au cerveau dans une dynamique d’apaisement, paraissent prêts à laisser les ayatollahs – à certaines conditions incontrôlables – poursuivre l’acquisition et la maîtrise de la technologie permettant de fabriquer la Bombe. 

En juin dernier ,  le British Telegraph a rapporté que l’Iran utilisait le port de Dubaï pour la contrebande d’équipement sophistiqué destiné à son programme d’enrichissement d’uranium.

L'Iran a pourtant accepté de reprendre les négociations sur son programme nucléaire controversé avec les grandes puissances, les 6 et 7 décembre à Genève, a annoncé ce jeudi un porte-parole de la chef de la diplomatie de l'UE Catherine Ashton.

Téhéran indique être prêt à discuter d'un éventuel échange de combustible nucléaire, après l'échec des consultations menées l'an dernier avec le groupe de Vienne, qui comprend la France, la Russie, les Etats-Unis et l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA).

La chef de la diplomatie américaine, Hillary Clinton, a appelé vendredi l'Iran à se montrer "constructif" à la réunion de Genève sur son programme nucléaire lundi prochain, lors d'un forum à Bahreïn.

D’autre part, le chef de la diplomatie iranienne, Manouchehr Mottaki, a qualifié de "pas en avant" la déclaration d'Hillary Clinton, qui a assuré que Téhéran pourrait enrichir de l'uranium avec la bénédiction des grandes puissances une fois avoir rassuré sur ses intentions.

Ftouh Souhail

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz