FLASH
[23/06/2017] Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 10 décembre 2010

Or donc, Bernard-Henri, mon frère, mon confrère, tu te réveilles avec la gueule de bois. Et pour que tes potes sachent que tu te réveilles avec la gueule de bois, tu leur en donnes les détails dans un bloc-notes publié sur lepoint.fr, bloc-notes intitulé « L’antisémitisme qui vient ».

 

Ah ! Bernard Henri, lorsque j’ai lu ta confidence publique, je n’ai pu me retenir de poster un commentaire, au demeurant assez courtois, pour une fois. Mais toi et/ou tes services, vous m’avez censuré. J’ai fait une seconde tentative et toi et/ou tes services, vous m’avez encore censuré. Censure involontaire ? Erreur de manipulation sur le clavier ?

 

Bernard-Henri, mon frère, mon confrère, tu te réveilles un peu tard, tu sais ? Le titre de ton bloc-notes est, du reste, très anachronique : « L’antisémitisme qui vient ». Alors comme ça, un bon matin de décembre 2010, tu découvres et tu écris ce que mes amis et moi écrivons depuis quatre ans ? Mieux vaut tard que jamais, me diras-tu.

 

Et puis, tu ne pouvais pas taire indéfiniment ce qu’un goy comme moi écrit depuis avril 2007. A cet égard, je dois t’avouer que si je me suis réveillé avec la gueule de bois en avril 2007, et non pas, comme toi, en décembre 2010, c’est que certains de tes coreligionnaires y étaient – et y sont encore – pour quelque chose.

 

Car vois-tu, lorsque je lis ou lorsque j’écoute Michel Gurfinkiel, Gilles William Goldnadel, Bat Ye’Or, Shmuel Trigano, Raphaël Drai, Philippe Karsenty, Caroline Glick, Daniel Pipes, Nathan Sharansky, lorsque je lis ou lorsque j’écoute, écrivais-je, ces personnes – et je les lis et les écoute depuis fort longtemps – je n’ai pas besoin d’une boule de cristal pour deviner que l’antisémitisme vient, comme tu le découvres et l’écris ces jours-ci.

 

Bernard Henri, en réalité, l’antisémitisme ne vient pas. L’antisémitisme, il est là. Il est déjà là. Il est là depuis un bon bout de temps. Il porte un nom d’ailleurs : judéophobie. Ce n’est pas la « race » des sémites qui est visée et ce n’est donc pas à proprement parler une forme d’antisémitisme.

 

Ce sont les Juifs, le Judaïsme et la Judaïté qui sont visés. L’antisémitisme qui, selon toi, vient, et qui, selon moi, est déjà là, cet antisémitisme s’appelle judéophobie.

 

Les exemples que tu cites dans ton bloc-notes du 2 décembre 2010, ce sont des exemples que nous citons depuis longtemps, et quand je dis nous, je veux parler de Michel Gurfinkiel, Gilles William Goldnadel, Bat Ye’Or, Shmuel Trigano, Raphaël Drai, Philippe Karsenty, Caroline Glick, Daniel Pipes, Nathan Sharansky et d’autres encore sur www.Dreuz.info (150'000 lecteurs uniques mensuels).

 

Bernard-Henri, mon frère, mon confrère, tu sais, un jour, tu devras choisir. Tu devras choisir, entre dire toute la vérité, et donc, de ce fait même, renoncer à tes potes mondains, à tes cafés branchés, à tes prestations –­ plus ou moins réussies – au grand journal de Canal+.

 

Tu devras choisir entre d’une part, dire toute la vérité et donc renoncer à l’esprit du monde ; et d’autre part, ne dire la vérité qu’à moitié, avec retard, trop tard, dans une forme de dhimitude et dans des compromissions toujours plus grandes envers ceux qui refusent à ton peuple le droit d’exister.

 

Bernard-Henri, mon frère, mon confrère, je ne te demande pas de t’afficher publiquement avec des gens peu recommandables de mon espèce. Je vis en Suisse, à 1'500 mètres d’altitude, dans une discrète clairière, peuplée d’écureuils, de lièvres, d’oiseaux et de renards. Il m’arrive – et il m’arrivera encore souvent – de me rendre à Paris et à Tel Aviv.

 

Nous pouvons donc nous rencontrer en cachette (pour ne pas compromettre ton image de marque). Tu sais, dans le fond, toi et moi, nous avons tous les deux du cœur. Si tu m’as écouté – par accident et sans faire exprès – sur Radio Shalom ou regardé dans l’émission Ze Mag sur zebuzztv, tu auras constaté par toi-même que je ne suis ni un extrémiste, ni un fanatique, ni un monstre.

 

Alors – qui sait ? – peut-être, un jour, en Suisse ; ou au Monte Charge Café, Faubourg St Antoine, à Paris, dans l’arrière-salle ; ou à Tel Aviv, au Café Gordo, au fond à gauche, derrière le zinc.

 

Michel Garroté

 

Source :

http://www.lepoint.fr/reactions/editos-du-point/bernard-henri-levy.php?article=l-antisemitisme-qui-vient-02-12-2010-1270082_69

 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz