FLASH
[25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 10 décembre 2010

Certaines voix s’élèvent en Côte d’Ivoire, à tort ou à raison, contre « l’ingérence étrangère », notamment française, dans le résultat des dernières élections de cet important pays africain. Ces voix soulignent notamment qu’il n’appartient pas à un fonctionnaire d’une organisation internationale ni à un Chef d’Etat étranger de considérer comme quantité négligeable la décision prise par une instance judiciaire d’un Etat indépendant.

Qu’il existe des recours internationaux ouverts très largement tant aux parties en litige qu’à toute organisation, qu’il s’agisse en particulier des organes des traités ou des autres organes en application de la Charte des Nations Unies.

Que la Côte d’Ivoire est partie prenante, entre autres, à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples ainsi qu’au Pacte international relatif aux droits civils et politiques et son protocole facultatif qui prévoient la possibilité d’un recours à l’encontre des décisions juridictionnelles d’un Etat.

Décisions juridictionnelles d’un Etat qui peuvent ainsi être examinés par des experts du droit parfaitement indépendants. Indépendants tant des candidats, que de l’ancien colonisateur et du représentant du Secrétaire Général des Nations Unies, qui lui n’a pas qualité pour apprécier la décision de l’instance juridictionnelle d’un Etat souverain qui n’a pas été mis sous tutelle de l’ONU.

Qu’il est navrant et révoltant de constater une fois de plus que les instances d’un Etat africain indépendant sont méprisées. Que la fameuse « communauté internationale » s’est bien gardée d’adopter la même attitude que celle intolérable qu’elle a prise pour la Côte d’Ivoire lorsqu’il s’est agi des élections qui se sont déroulées en Egypte. Elections qui se sont déroulées en Egypte et que, la même « communauté internationale » a pourtant qualifiées d’ « irrégulières » et de « frauduleuses ».

En Côte d’Ivoire, qui faut-il croire ?

Michel Garroté

Sources :

http://www.bakchich.info/Cote-d-Ivoire-pour-l-orgueil-de-l,12596.html

http://news.abidjan.net/article/?n=382779

http://news.abidjan.net/h/382780.html?n=382780

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz