FLASH
[25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 16 décembre 2010

 

Dans un rapport, adressé le mardi 14 décembre 2010, à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, par le député Dick Marty, il est confirmé, que l’actuel Premier ministre du Kosovo, Hashim Thaçi, a agi comme le parrain de réseaux criminels, dirigés par l’UCK, dont il était le chef ; réseaux criminels responsables de trafic d'organes de prisonniers serbes, avant et après, l'intervention, de l'OTAN, en 1999.

 

Dans le rapport, il est en outre confirmé de façon précise que cette activité criminelle – les prisonniers étaient assassinés en Albanie avant la récupération de leurs organes – s’est poursuivie sous d’autres formes jusqu’à aujourd’hui, au Kosovo et en Albanie ; et le rapport souligne que depuis dix ans, le groupe dit de Drenica (de Hashim Thaçi) contrôle le trafic d’héroïne.

 

Pour ce qui me concerne, j’ai envie d’ajouter ceci : inutile de mettre la faute sur le dos des Américains ; ceux-ci n’avaient aucune raison de s’éterniser dans les Balkans, aux portes de l’Union européenne, sachant qu’ils ont d’autres chats à fouetter, au Moyen Orient et en Asie centrale notamment. Les Européens, en revanche, auraient pu et dû faire leur travail en temps voulu. Détail intéressant, l’auteur du rapport, Dick Marty, est Suisse.

 

Son pays (7,5 millions d’habitants sur 40'000 km2), qui est membre du Conseil de l’Europe, compte 350'000 musulmans (5% e la population), dont une forte proportion de Kosovars albanophones et de Turcs. En Suisse, le trafic de drogues est en bonne partie aux mains de réseaux criminels kosovars et albanais. Même le Groupe d’Investigations Spéciales (GIS), l’un des services secrets suisses, s’estime incapable de lutter contre ce type de problèmes ; et les médias suisses n’en parlent pour ainsi dire jamais, excepté jeudi 16 décembre 2010 parce qu’ils n’ont pas le choix, vu qu’Internet en parle. Pourtant, les Kosovars établis en Suisse – je veux parler de ceux qui travaillent – eux aussi, aimeraient bien que les autorités helvétiques fassent le ménage…

 

Michel Garroté

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz