FLASH
[30/05/2017] France, filière djihadiste : 6 musulmans arrêtés à Bordeaux et Paris  |  Philippines : l’armée envoie un message aux terroriste : « rendez-vous ou mourez »  |  [29/05/2017] Manchester : nouvelle arrestation – au total 14 musulmans – de nouvelles perquisitions en cours  |  Berlin : voiture piégée avec plaques volées. Un jardin d’enfant et habitants évacués  |  [28/05/2017] Udi Segal channel 2- A Bethlehem Trump a hurlé sur Abbas: « vous m’avez piégé! Les Israéliens m’ont montré comment vous incitez au terrorisme  |  [27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 décembre 2010

De la lecture du câble 09ASHGABAT757 envoyé le 15 juin 2009 par l'ambassade des États Unis à Ashgabat, Turkemistan, au Secrétaire d'Etat à Whasington et aux autres ambassades américaines de la région, et publié par Wikileaks le 28 novembre dernier, je retiens une chose : Ahmadinejad est autant président de l'Iran que moi.

 

Le câble révèle que l'annonce de la victoire de Mahmoud Ahmadinejad est en fait un coup d'état.

 

Les calculs des observateurs présents dans les bureaux de vote indiquent que Mousavi a reçu 61% de voix, Mehdi Karroubi 28%, Ahmadinejad, 11%, le reste allant à Mohsen Rezai. De plus, la source, dont le nom a été retiré par Wikileaks pour des raisons de sécurité, révèle que la participation importante à ces élections reflète un très fort sentiment anti-Ahmadinejad, et que contrairement aux règles en vigueur en Iran, et aux pratiques électorales de 2005 et des élections législatives de 2008, les autorités ont confisqué tous les bulletins de vote et les ont transportés au bureau central des élections afin de truquer les résultats, car à l'échelon local, dans les bureaux de vote, « les gens savent pour qui ils ont voté, et les observateurs savent qui a gagné ».

 

Le correspondant de l'ambassade ajoute que la communauté internationale devrait réclamer que les résultats des élections soient publiés district par district, et que la Garde Révolutionnaire est derrière ce coup d'Etat. Même Khamenei, le leader Suprême, à qui la Garde Révolutionnaire doit allégeance, « ne la contrôle pas totalement ».

 

Citant la mise en garde de la Garde Révolutionnaire contre la « révolution de velours » qui a précédé les élections, il semble que cette dernière aurait pris son autonomie.

 

Et lors de sa visite à l'ambassade d'Iran à Ashgabat pour voter, X explique que sans exception, toutes les personnes avec qui il a parlé ont déclaré qu'ils avaient voté pour Mousavi, car il est « la seule option ».

 

XXXX explique enfin que la Garde Révolutionnaire et les autorités iraniennes n'ont aucun scrupule et qu'ils utiliseront au besoin les moyens les plus violents pour mater tout soulèvement en faveur de l'annulation des élections. Ce qu'il faudrait, explique t-il à l'ambassadeur, c'est que le peuple iranien agisse de concert et «éteigne le pays. Si personne ne va travailler et que le gouvernement ne peut fonctionner, alors ils réfléchiront à deux fois ».

 

Nous connaissons la suite tragique des évènements.

 

Commentaire de l'ambassadeur Richard Miles : pendant la conversation, XXXX s'est souvenu des paroles de son père, lors de la révolution islamiste de 1979 : « fais attention avant de te joindre à la révolution, et méfie toi des islamistes. Une fois qu'ils seront au pouvoir, ils ne le lâcheront plus, et les gens vont s'en mordre les doigts ».

 

Il n'y a pas grande nouveauté dans ce câble me direz vous, et cela fait belle lurette que tout le monde a compris que les élections iraniennes étaient truquées. Ce n'est pas totalement faux. Cependant, il y a une différence entre lire les commentateurs expliquer, dans la presse libre, que les élections iraniennes étaient très probablement truquées, et en avoir la confirmation par les voies officielles. De plus, cela permet de se demander pourquoi Barack Obama, président américain depuis six mois, a choisi de ne rien faire.

 

Jean-Patrick Grumberg

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz