FLASH
[22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  |  Emplois fictifs: François Bayrou Sylvie Goulard Marielle de Sarnez quittent le gouvernement  |  Démission de François Bayrou  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ivan Rioufol le 5 janvier 2011

Les faussaires et autres sociologues sont embêtés : le peuple ne gobe pas leurs sornettes sur la bonne intégration de l'islam en France. Un sondage de l'IFOP, publié par Le Monde daté de ce mercredi, révèle les jugements négatifs portés par les Français et les Allemands face à cette nouvelle culture extra-européenne qui peine à trouver sa placer. 68% des Français estiment que les musulmans sont peu ou pas du tout intégrés, contre 75% des Allemands. 42% des sondés des deux pays, voient même l'islam comme une menace pour leur identité. En France, 55% des personnes interrogées sont opposées au port du foulard dans les rues, et 39% (contre 22% en 2001) sont opposées à l'édification de mosquées. S'il fallait une démonstration supplémentaire du gouffre qui sépare le discours dominant de l'opinion publique, cette photographie vient conforter l'aveuglement du politiquement correct. Celui-ci veut faire croire que l'intégration fonctionne encore et que l'islamisation d'une partie de la communauté musulmane est un fantasme instrumentalisé par l'extrême droite.

Ce n'est pas sur ce blog que nous nous étonnerons de tels résultats : le problème posé par l'idéologie islamiste, incompatible avec les règles élémentaires des démocraties occidentales, y est régulièrement évoqué par de nombreux intervenants. Force est d'ailleurs de constater que leurs constantes préoccupations sont bel et bien représentatives d'une large partie de l'opinion française (mais aussi allemande, et vraisemblablement européenne). J'ai moi-même décrit ce phénomène dès 2007 dans "La fracture identitaire(Fayard), livre relatant la réalité de ces deux France, celle des Souchiens et celle des Franciens, qui s'éloignent l'une de l'autre. Or, il faut bien admettre que ce séparatisme ethnique et culturel, préfiguration d'une possible libanisation de la nation, n'est toujours pas au cœur des préoccupations politiques ni médiatiques. A peine l'islam avait-il été évoqué dans le grand débat sur l'identité nationale, que le gouvernement s'était empressé de clore l'initiative. Faut-il laisser à Marine Le Pen le soin de répondre à ces Français qui se réveillent ? Evidemment non. 

Je participerai, vendredi, à l'émission "On refait le monde", sur RTL (19h15-20h)

Ivan Rioufol

 

L'article original peut être consulté sur le blog d'Ivan Rioufol

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz