FLASH
Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments  |  Trump déclare qu’il va demander avis à Obama en raison de son expérience, pour ses futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 5 janvier 2011

L’essentiel de ce qui devait être dit sur l’attentat contre l’église des Saints à Alexandrie a été dit ici, par Ftouh Souhail. Comme il l’écrit, il y a de la barbarie et de l’incitation au meurtre dans l’islam. Je veux penser qu’un islam modéré peut réémerger, mais, depuis les temps mu’tazilites, cet islam là est profondément absent. Et ce qui se propage depuis plusieurs décennies a un visage meurtrier, totalitaire, ignoble, sanglant, bestial, qu’une grande masse silencieuse de musulmans se garde de contrer et de contredire.  

J’attends une manifestation de musulmans sortant dans la rue, par dizaines de milliers, pour dénoncer ce qui ressemble de plus en plus, dans un nombre croissant de pays, à une volonté d’extermination, et qu’on ne me dise pas que ce genre de manifestation ne peut pas se faire parce que les musulmans ne manifestent pas : je me souviens des foules qui vociféraient leur haine d’Israël, et, quelquefois, des Juifs, lors des opérations israéliennes contre le Hamas à Gaza. Des dizaines de milliers de personnes en colère parce qu’on exerce des représailles envers une organisation d’assassins aux buts génocidaire, mais personne lorsque des innocents sont massacrés : dois-je dire que cela me semble lourd de sens. Dalil Boubakeur et le Conseil Français du Culte Musulman ont condamné, certes, mais en parlant de « terrorisme », et seulement de terrorisme, ils ont éludé la question, et Boubakeur, en ajoutant que ce qui est survenu ne doit pas « dresser les communautés les unes contre les autres » a procédé à une forme de renvoi dos à dos du bourreau et de la victime qui relève, au mieux, de l’aveuglement volontaire.  

Cet aveuglement volontaire est aussi celui des dirigeants des grands pays occidentaux. Nicolas Sarkozy a laissé à Michèle Alliot-Marie le soin de s’occuper de ce dossier apparemment subalterne à ses yeux, et celle-ci a parlé d’une « réponse concertée à l’échelle européenne », ajoutant : « Il faut que nous agissions entre nous, que nous accueillions, que nous offrions à ceux qui se sentent menacés le droit d'asile, mais surtout que nous agissions pour que ces gens puissent rester chez eux ». Que voilà des paroles fortes ! Barack Obama a réussi à dénombrer des victimes chrétiennes et musulmanes dans un attentat commis par des Musulmans contre des Chrétiens : sans doute que s’il ne considérait pas qu’il y avait des victimes musulmanes, il n’aurait pas trouvé de raison de s’apitoyer. Et puisque les victimes musulmanes n’existaient pas, il lui a suffi de les inventer. Le pape a appelé les autorités du monde à « défendre les Chrétiens contre les abus et les intolérances religieuses », sans dire de quels abus et de quelles intolérances il s’agissait. La montée de l’islam radical fait peur, tellement peur qu’on n’ose plus utiliser le mot « islam » dans ce genre de contexte. La montée de l’islam radical fait si peur que nul, à de rares exceptions près, n’ose dire qu’il y a un problème immense au coeur de l’islam, et que ce problème ressemble de plus en plus à une bombe à fragmentation qui n’en finit pas d’exploser et face à laquelle, au nom du politiquement correct, qui, en l’occurrence, devient un islamiquement correct, on se contente de tous côtés de détourner le regard en espérant être épargné et en adoptant un geste de soumission.  

Ce qui s’est passé à Alexandrie n’est pas une exception, et ce doit être rappelé. Cela vient quelques semaines après un acte ignoble et plus sanglant encore à Bagdad, après divers actes de harcèlement et des meurtres ayant touché les chrétiens au Nigeria, au Soudan, au Pakistan, dans les territoires contrôlés par l’Autorité Palestinienne que certains aiment tant en France. Cela relève de l’épuration religieuse, et parfois à de l’épuration ethnique. Cela relève du djihad, dont le Coran dit qu’il est du devoir des musulmans de le mener s’ils entendent qu’Allah se montre « miséricordieux » envers eux.  

Les organisations de défense des droits de l’homme, si promptes, comme les foules musulmanes, à vociférer haineusement contre Israël sont très timides sur ce genre de dossier et n’en traitent jamais comme d’un problème d’ensemble. Les Chrétiens sont persécutés aujourd’hui dans l’ensemble du monde musulman. Les Juifs ne le sont pas parce qu’ils ont déjà été persécutés avant, et qu’à de très rares exceptions près, les pays musulmans sont épurés de toute présence juive. Mais la moitié de la population juive du monde étant en Israël et Israël étant le seul Etat juif sur la planète, on rêve tout haut dans l’ensemble du monde musulman d’épurer le dar el-islam de l’Etat juif, quitte à ce que cela passe par une extermination de masse. Dans l’ensemble du monde musulman, des livres comme les protocoles des Sages de Sion et Mein Kampf circulent. Et ce n’est pas du tout un hasard.  

L’Europe est faible, couchée aux trois quart, en état de décomposition intérieure accélérée. En réagissant comme elle le fait, elle entérine le djihad mené contre les Chrétiens du monde musulman. Elle reconnaît qu’elle tremble et qu’elle est pusillanime. Elle espère que sa pusillanimité et sa volonté de plus en plus affichée de lâcher Israël aux chiens lui permettra de survivre, fut-ce dans la servitude. Elle risque fort d’avoir la servitude : pour ce qui est de la survie, je ne me prononcerai pas. Mais j’ai des doutes.  

Les Etats-Unis sont, dans un moment terrible, gouvernés par le pire Président de leur histoire, un homme qui en Egypte, à al-Azhar, lieu où se sont formés de nombreux djihadistes, est allé chanter les louanges de l’islam et traiter Israël d’Etat d’apartheid sans trouver un seul mot à dire sur les Coptes du pays ou sur le sort des Chrétiens en terre d’islam.  

Les conditions sont réunies pour que d’autres massacres aient lieu, puis d’autres encore.  

Et dans le monde musulman, on fera ce qu’on fait déjà de tous côtés depuis le massacre d’Alexandrie : on dira que c’est la faute des Juifs et d’Israël. Et on jurera de tuer tous les Juifs.  

Dès lors que tuer des Chrétiens donne de bonnes raisons de tuer des Juifs et que le reste de la planète élève à peine une voix irrésolue, pourquoi se gêner ?

Guy Millière

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz