FLASH
[28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 10 janvier 2011

A l’instant où j’écris ces lignes, Sarkozy est à la Maison Blanche, avec son épouse multimillionnaire d’extrême-gauche Carla, avec sa ministre des Affaires étrangères, l’islamophile Michèle Alliot-Marie dite MAM et sa ministre alibi de l'Economie présumée, Christine Lagarde. Sarkozy a un entretien d'une heure et un déjeuner de travail avec Obama.

En ce moment, Sarkozy fait de ce qu’il appelle la « lutte » contre l'instabilité des changes et contre la volatilité des prix des matières premières une « priorité de la présidence française du G20 ». Sarkozy veut une plus grande transparence concernant les stocks et la demande de matières premières.

Pour les matières premières agricoles, Sarkozy veut une structure style « FAO rénovée » qui donne ces informations – sur les stocks et la demande – aux marchés, une structure style « FAO rénovée » qui organise le dialogue entre producteurs et consommateurs et gère les crises. Sarkozy veut aussi une réglementation « beaucoup plus exigeante » des marchés de produits finis à base de matières premières agricoles notamment.

En plus, Sarkozy veut imposer ses « intuitions » pour une « réforme » du système monétaire international, en clair, un contrôle des changes. Sarkozy fait même savoir qu’il ne cèdera pas sur ce point.

La nouvelle « Doctrine Sarkozy », appelle, de ma part, un certain nombre de remarques critiques que voici. Le contrôle du prix des matières premières, notamment agricoles (café, cacao, etc.), par une soi-disant « FAO rénovée », une ONU du café et du cacao, une FINUL de l’agriculture en quelque sorte, est une idée débile et irréalisable que les économistes marxistes de la CNUCED proposaient dans les années 1970.

La « lutte » contre l'instabilité des changes, autrement dit le contrôle des changes par une soi-disant « FAO rénovée » – ou tout autre OVNI sarkozyque – est une méthode artificielle que pratiquait le Bloc de l’Est au temps révolu de l’URSS avec le résultat désastreux que l’on sait.

La France a atteint des sommets d’endettement et des abîmes de déficit dignes d’une république socialiste soviétique. La France va assumer la présidence du G20. Les propositions et intuitions de Sarkozy, si elles étaient mises en pratique – ce qui, Dieu merci, est techniquement irréalisable – transformeraient le G20 en Gosplan soviétique, en Plan quinquennal style Brejnev. Du reste, le professeur d’économie planifiée Sarkozy n’a pas renoncé au contrôle – par la France – de la production de cacao en Côte d’Ivoire.

Récemment, à la télévision chinoise, un journaliste et un économiste de l’Empire du milieu parlaient de l’économie française. Le journaliste chinois commença par ces mots : « La France n’est plus que l’ombre d’elle-même ». L’économiste chinois, quant à lui, renchérit : « La France est au bord du gouffre ».

L’UMP a signé un accord de coopération avec le Parti Communiste Chinois. La Chine dispose de l’un des plus grand, sinon du plus grand, fonds souverain de la planète. La Chine a les moyens de racheter une part de la dette française. Et la Chine est membre du G20. Encore un petit effort et l’actuel président français rédigera le second tome du petit livre rouge et il obtiendra le titre honorifique de Grand Timonier.

Michel Garroté

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz