FLASH
[23/06/2017] « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  |  Emplois fictifs: François Bayrou Sylvie Goulard Marielle de Sarnez quittent le gouvernement  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 18 janvier 2011

L’histoire d’Israël est falsifiée depuis 63 ans

Par Michel Garroté

L’ONU et ses filiales, telle l’UNESCO, sont, depuis longtemps, toujours plus noyautées, par l’Organisation de la Conférence Islamique et par la Ligue Arabe, avec, parmi de nombreux effets hautement néfastes, la défense mensongère et le financement illicite de la cause dite « palestinienne ».

Ainsi, Claire Dana-Picard informe (extraits adaptés) que l’Autorité « palestinienne » (ndmg – autrement dit les maffieux du Fatah), qui excelle dans le remaniement de l’histoire d’Israël (ndmg – on peut même parler ici de révisionnisme et de négationnisme), a décidé, dans ses manuels scolaires, de changer les noms, de certains sites historiques juifs, pourtant bien connus comme tels.

C’est ainsi que la Tombe de Rachel, Kever Rahel, l’un des lieux saints les plus visités par les fidèles juifs, cette tombe n’est plus considérée comme une sépulture juive et a été renommée, devenant la soi-disant « mosquée Bilal Ibn Rabah ».

L’information a été communiquée par l’Institut de Surveillance de la Paix et de la Tolérance Culturelle dans l’Education Scolaire (Institute for Monitoring Peace and Cultural Tolerance in School Education, IMPACTSE).

Le rapport publié par IMPACTSE, ce rapport réagit, à une décision inique de l’UNESCO, décision inique, qui consiste à prétendre, comme le font les « palestiniens », que la tombe de Rachel, est une « mosquée ».

Le rapport de IMPACTSE précise notamment que depuis 1995, le site de la Tombe de Rachel portait son nom véritable ; et que c’est en 2001 que les éditeurs ont annoncé, aux jeunes lecteurs, qu’ils avaient décidé, « avec l’aide de centres arabes et islamiques », de changer son appellation.

Autre précision intéressante : au sein de la nouvelle version des livres d’histoire, dans un exercice – portant le titre « Les tentatives d’effacer l’héritage ‘palestinien’ » – la « mosquée Bilal Ibn Rabah » (la Tombe de Rachel) et le Caveau des Patriarches sont présentés aux enfants comme « faisant partie de l’héritage philosophique ‘palestinien’ ».

Il serait grand temps, de soumettre à référendum, dans les Etats membres de l’Union Européenne, les milliards d’euros versés à l’Autorité « palestinienne », autrement dit aux maffieux du Fatah. Il serait  également  grand temps, de poser des conditions aux autorités « palestiniennes », conditions préalables à tout financement éventuel.

Ces conditions devraient notamment consister à ce que les manuels scolaires « palestiniens » – financés par les contribuables européens – cessent de prôner une version palestino-révisionniste et de palestino-négationniste de l’histoire et de la géographie du Proche Orient et du Moyen Orient. Soixante-trois ans de mensonges et de rackets, ça suffit !

Michel Garroté

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz