FLASH
Premiers sondages en sortie des urnes : Bellen (Vert) 53.6%, Hoffer (FPO) 46.4%  |  Finlande : Le maire et 2 journalistes ont été tués hier soir par un sniper à #Lmatra, le tueur a été arrêté  |  2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  |  L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  |  La banque centrale d’Arabie saoudite annonce être bloquée par un virus venu d’Iran  |  L’ancien président de France Télévisions Rémy Pflimlin qui a masqué la vérité de l’affaire al Dura, est mort à l’âge de 62 ans d’un cancer  |  L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 18 janvier 2011

L’histoire d’Israël est falsifiée depuis 63 ans

Par Michel Garroté

L’ONU et ses filiales, telle l’UNESCO, sont, depuis longtemps, toujours plus noyautées, par l’Organisation de la Conférence Islamique et par la Ligue Arabe, avec, parmi de nombreux effets hautement néfastes, la défense mensongère et le financement illicite de la cause dite « palestinienne ».

Ainsi, Claire Dana-Picard informe (extraits adaptés) que l’Autorité « palestinienne » (ndmg – autrement dit les maffieux du Fatah), qui excelle dans le remaniement de l’histoire d’Israël (ndmg – on peut même parler ici de révisionnisme et de négationnisme), a décidé, dans ses manuels scolaires, de changer les noms, de certains sites historiques juifs, pourtant bien connus comme tels.

C’est ainsi que la Tombe de Rachel, Kever Rahel, l’un des lieux saints les plus visités par les fidèles juifs, cette tombe n’est plus considérée comme une sépulture juive et a été renommée, devenant la soi-disant « mosquée Bilal Ibn Rabah ».

L’information a été communiquée par l’Institut de Surveillance de la Paix et de la Tolérance Culturelle dans l’Education Scolaire (Institute for Monitoring Peace and Cultural Tolerance in School Education, IMPACTSE).

Le rapport publié par IMPACTSE, ce rapport réagit, à une décision inique de l’UNESCO, décision inique, qui consiste à prétendre, comme le font les « palestiniens », que la tombe de Rachel, est une « mosquée ».

Le rapport de IMPACTSE précise notamment que depuis 1995, le site de la Tombe de Rachel portait son nom véritable ; et que c’est en 2001 que les éditeurs ont annoncé, aux jeunes lecteurs, qu’ils avaient décidé, « avec l’aide de centres arabes et islamiques », de changer son appellation.

Autre précision intéressante : au sein de la nouvelle version des livres d’histoire, dans un exercice – portant le titre « Les tentatives d’effacer l’héritage ‘palestinien’ » – la « mosquée Bilal Ibn Rabah » (la Tombe de Rachel) et le Caveau des Patriarches sont présentés aux enfants comme « faisant partie de l’héritage philosophique ‘palestinien’ ».

Il serait grand temps, de soumettre à référendum, dans les Etats membres de l’Union Européenne, les milliards d’euros versés à l’Autorité « palestinienne », autrement dit aux maffieux du Fatah. Il serait  également  grand temps, de poser des conditions aux autorités « palestiniennes », conditions préalables à tout financement éventuel.

Ces conditions devraient notamment consister à ce que les manuels scolaires « palestiniens » – financés par les contribuables européens – cessent de prôner une version palestino-révisionniste et de palestino-négationniste de l’histoire et de la géographie du Proche Orient et du Moyen Orient. Soixante-trois ans de mensonges et de rackets, ça suffit !

Michel Garroté

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz