FLASH
[30/03/2017] Référendum turc : 3 Kurdes poignardés à Bruxelles alors qu’ils allaient voter  |  Israël prie ses ressortissants de quitter immédiatement les stations égyptiennes de la mer rouge en raison d’une possible attaque d’ISIS  |  Un blocus ça ? 20 541 tonnes de biens de consommations transportés par 626 camions sont entrés à Gaza depuis Israël hier  |  Venise : arrestations in extremis de terroristes qui se préparaient à bombarder le pont du Rialto  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande antisioniste : hier 210 personnes ont franchi la frontière entre Israël et Gaza  |  Pour cause de discrimination, Israël boycott désinvesti et sanctionne l’ONU de 2 millions de dollars  |  L’Etat envisage d’acheter 62 hôtels F1 au groupe Accor afin de créer des centres pour migrants  |  France, Rouen : alerte à la bombe dans une église, police sur place  |  [29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 18 janvier 2011


 

Le Premier ministre islamiste turc Erdogan nous esquinte les nerfs

Par Michel Garroté

 

Le Premier ministre islamiste turc Recep Tayyip Erdogan a osé demander, encore, « des excuses », cette fois, à Angela Merkel, à la suite des critiques – légitimes et fondées – formulées par la chancelière allemande concernant l’attitude turque dans le conflit chypriote. Erdogan a – en effet – eu le toupet d’alléguer, devant les députés de son parti islamiste : « De telles attitudes et déclarations ne correspondent pas à l’image que l’on se fait d’un dirigeant doté d’une vision et de hauteur de vue. Nous attendons de Madame Merkel qu’elle revoit ses connaissances en histoire et qu’elle s’excuse auprès de la partie turque ». Au cours d’une visite à Chypre, Angela Merkel a rendu hommage aux efforts des Chypriotes grecs pour mettre fin à la division de l’île et elle a critiqué – avec pertinence – les Chypriotes turcs.

En présence du président de Chypre, Demetris Christofias, Chypriote grec, dont le gouvernement est le seul à être reconnu par le droit international et par l’Union Européenne, Angela Merkel a souligné avec justesse : « Nous voyons les nombreux efforts que vous menez et nous voyons aussi que la partie turque n’apporte pas la réponse adéquate ». Angela Merkel a rappelé que la Turquie islamiste reste pénalisée, du fait de son attitude concernant la question chypriote, dans son processus d’adhésion à l’Union européenne. L’islamiste Erdogan a allégué que la Turquie ne changera pas ses vues concernant Chypre contre la promesse d’une adhésion à l’Union Européenne. L’Union Européenne a gelé huit des trente-cinq chapitres d’adhésion qui doivent être conclus pour une intégration de la Turquie dans l’UE. Le régime turc islamiste refuse – encore et toujours – d’autoriser les navires et aéronefs chypriotes grecs à utiliser les ports et aéroports turcs.

Chypre est divisée depuis 1974, lorsque l’armée turque a envahi, occupé et colonisé le Nord de l’île. En outre, le régime turc islamiste est ouvertement l’allié de la dictature théocratique iranienne et de ses légions étrangères du Hezbollah et du Hamas. De plus, le régime turc islamiste, en étroite collaboration avec une organisation islamiste turque – interdite en Allemagne – est l’auteur du coup monté de la flottille pour Gaza. Le régime turc islamiste est également complice des réseaux maffieux qui introduisent des clandestins musulmans en Grèce. Du reste, face au péril islamiste turc, la Grèce s’est récemment rapprochée encore d’avantage de la République grecque de Chypre ainsi que de l’Etat d’Israël. Pour mémoire, rappelons que l’islamiste turc Recep Tayyip Erdogan avait osé demandé « des excuses », à Israël, suite au coup monté de la flottille islamique pour la bande de Gaza contrôlée par les milices terroristes du Hamas.

Michel Garroté

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz