FLASH
Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 18 janvier 2011


 

Le Premier ministre islamiste turc Erdogan nous esquinte les nerfs

Par Michel Garroté

 

Le Premier ministre islamiste turc Recep Tayyip Erdogan a osé demander, encore, « des excuses », cette fois, à Angela Merkel, à la suite des critiques – légitimes et fondées – formulées par la chancelière allemande concernant l’attitude turque dans le conflit chypriote. Erdogan a – en effet – eu le toupet d’alléguer, devant les députés de son parti islamiste : « De telles attitudes et déclarations ne correspondent pas à l’image que l’on se fait d’un dirigeant doté d’une vision et de hauteur de vue. Nous attendons de Madame Merkel qu’elle revoit ses connaissances en histoire et qu’elle s’excuse auprès de la partie turque ». Au cours d’une visite à Chypre, Angela Merkel a rendu hommage aux efforts des Chypriotes grecs pour mettre fin à la division de l’île et elle a critiqué – avec pertinence – les Chypriotes turcs.

En présence du président de Chypre, Demetris Christofias, Chypriote grec, dont le gouvernement est le seul à être reconnu par le droit international et par l’Union Européenne, Angela Merkel a souligné avec justesse : « Nous voyons les nombreux efforts que vous menez et nous voyons aussi que la partie turque n’apporte pas la réponse adéquate ». Angela Merkel a rappelé que la Turquie islamiste reste pénalisée, du fait de son attitude concernant la question chypriote, dans son processus d’adhésion à l’Union européenne. L’islamiste Erdogan a allégué que la Turquie ne changera pas ses vues concernant Chypre contre la promesse d’une adhésion à l’Union Européenne. L’Union Européenne a gelé huit des trente-cinq chapitres d’adhésion qui doivent être conclus pour une intégration de la Turquie dans l’UE. Le régime turc islamiste refuse – encore et toujours – d’autoriser les navires et aéronefs chypriotes grecs à utiliser les ports et aéroports turcs.

Chypre est divisée depuis 1974, lorsque l’armée turque a envahi, occupé et colonisé le Nord de l’île. En outre, le régime turc islamiste est ouvertement l’allié de la dictature théocratique iranienne et de ses légions étrangères du Hezbollah et du Hamas. De plus, le régime turc islamiste, en étroite collaboration avec une organisation islamiste turque – interdite en Allemagne – est l’auteur du coup monté de la flottille pour Gaza. Le régime turc islamiste est également complice des réseaux maffieux qui introduisent des clandestins musulmans en Grèce. Du reste, face au péril islamiste turc, la Grèce s’est récemment rapprochée encore d’avantage de la République grecque de Chypre ainsi que de l’Etat d’Israël. Pour mémoire, rappelons que l’islamiste turc Recep Tayyip Erdogan avait osé demandé « des excuses », à Israël, suite au coup monté de la flottille islamique pour la bande de Gaza contrôlée par les milices terroristes du Hamas.

Michel Garroté

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz