FLASH
[29/06/2017] USA, Baltimore : 1 crime par jour, en hausse de 25% depuis le passage de la loi contre le port d’arme  |  [28/06/2017] Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé de Bastille day (14 juillet)  |  Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 18 janvier 2011


 

Le Premier ministre islamiste turc Erdogan nous esquinte les nerfs

Par Michel Garroté

 

Le Premier ministre islamiste turc Recep Tayyip Erdogan a osé demander, encore, « des excuses », cette fois, à Angela Merkel, à la suite des critiques – légitimes et fondées – formulées par la chancelière allemande concernant l’attitude turque dans le conflit chypriote. Erdogan a – en effet – eu le toupet d’alléguer, devant les députés de son parti islamiste : « De telles attitudes et déclarations ne correspondent pas à l’image que l’on se fait d’un dirigeant doté d’une vision et de hauteur de vue. Nous attendons de Madame Merkel qu’elle revoit ses connaissances en histoire et qu’elle s’excuse auprès de la partie turque ». Au cours d’une visite à Chypre, Angela Merkel a rendu hommage aux efforts des Chypriotes grecs pour mettre fin à la division de l’île et elle a critiqué – avec pertinence – les Chypriotes turcs.

En présence du président de Chypre, Demetris Christofias, Chypriote grec, dont le gouvernement est le seul à être reconnu par le droit international et par l’Union Européenne, Angela Merkel a souligné avec justesse : « Nous voyons les nombreux efforts que vous menez et nous voyons aussi que la partie turque n’apporte pas la réponse adéquate ». Angela Merkel a rappelé que la Turquie islamiste reste pénalisée, du fait de son attitude concernant la question chypriote, dans son processus d’adhésion à l’Union européenne. L’islamiste Erdogan a allégué que la Turquie ne changera pas ses vues concernant Chypre contre la promesse d’une adhésion à l’Union Européenne. L’Union Européenne a gelé huit des trente-cinq chapitres d’adhésion qui doivent être conclus pour une intégration de la Turquie dans l’UE. Le régime turc islamiste refuse – encore et toujours – d’autoriser les navires et aéronefs chypriotes grecs à utiliser les ports et aéroports turcs.

Chypre est divisée depuis 1974, lorsque l’armée turque a envahi, occupé et colonisé le Nord de l’île. En outre, le régime turc islamiste est ouvertement l’allié de la dictature théocratique iranienne et de ses légions étrangères du Hezbollah et du Hamas. De plus, le régime turc islamiste, en étroite collaboration avec une organisation islamiste turque – interdite en Allemagne – est l’auteur du coup monté de la flottille pour Gaza. Le régime turc islamiste est également complice des réseaux maffieux qui introduisent des clandestins musulmans en Grèce. Du reste, face au péril islamiste turc, la Grèce s’est récemment rapprochée encore d’avantage de la République grecque de Chypre ainsi que de l’Etat d’Israël. Pour mémoire, rappelons que l’islamiste turc Recep Tayyip Erdogan avait osé demandé « des excuses », à Israël, suite au coup monté de la flottille islamique pour la bande de Gaza contrôlée par les milices terroristes du Hamas.

Michel Garroté

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz