FLASH
[26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 27 janvier 2011

Le cardinal italien Angelo Bagnasco dénonce la christianophobie en terre dite d’islam et en terre ex-judéo-chrétienne, autrement dit en Europe. Les Kabyles dénoncent la violence arabo-musulmane en Algérie. Tareq Oubrou, imam de Bordeaux refuse une minute de silence à la mémoire des chrétiens coptes tués dans un attentat à la bombe en Egypte et à la mémoire des deux journalistes français assassinés au Niger. Telles sont les informations sur l’islam glanées, en ce seul jeudi 27 janvier. Et encore, je n’ai visité que quatre blogues d’information…

Le cardinal Angelo Bagnasco, lors d’une réunion de la Conférence épiscopale italienne, a récemment pris position sur les persécutions christianophobes en terre dite d’islam (extraits) : « L’opinion publique ne pouvait plus faire semblant de ne pas voir le point culminant de situations de persécutions vécues ces derniers temps dans plusieurs régions du monde, et dont les chrétiens ont été les victimes désignées ». Les chrétiens sont le groupe religieux qui « subit le plus grand nombre de persécutions pour leur foi. Un crescendo d’épisodes sanglants qui, au fil des mois, ont touché le Pakistan, le Soudan, le Nigeria, l’Erythrée et la Somalie. Mais les faits les plus graves ont eu lieu (…) en Egypte ».

Le cardinal Angelo Bagnasco : Le Moyen-Orient est la région où « la christianophobie, version la plus courante de l’intolérance religieuse, n’est pas loin désormais de prendre la forme d’un nettoyage ethnique ou religieux, bien que les chrétiens ne soient certes pas une composante ajoutée ou importée » (ndmg – en effet, l’on oublie trop souvent que les Juifs d’Orient et les Chrétiens d’Orient habitent toutes ces régions depuis bien plus longtemps que les mahométans venus de la péninsule arabique). Affirmant qu‘il existe aussi des « menaces sournoises à une liberté religieuse effective » dans les pays de tradition démocratique, à commencer par les pays européens, le prélat a mis en garde contre « les pièges subtils de l’hypocrisie » qui induisent à chercher ailleurs ce qui se produit en fait à nos portes (ndmg – « à nos portes », en clair, chez nous ; l’on apprécierait que les évêques français se décident – enfin – à tenir le même langage que les évêques et cardinaux italiens et espagnols).

Le cardinal Angelo Bagnasco : Il a ensuite parlé d’un « mal subtil » qui est en train de gagner toute l’Europe, provoquant « une lente et sourde marginalisation du christianisme, où les discriminations apparaissent parfois de manière évidente mais aussi sous forme silencieuse en étouffant les libertés fondamentales » (ndmg – Benoît XVI, lui aussi, a maintes fois défendu la laïcité, tout en dénonçant, l’absolutisme laïcard christianophobe). « Marginaliser des symboles, isoler des contenus, dénigrer des personnes, est une arme pour induire au conformisme, pour calmer les positions qui dérangent, c’est troubler les sujets porteurs d’un témoignage en faveur de valeurs auxquelles ils (ndmg – les Chrétiens) croient librement ».

L'Algérie, elle aussi, connaît des violences islamiques contre tout ce qui n’est pas arabo-musulman : « L’acharnement contre les cimetières dans la région de Sidi-Aïch (wilaya de Vgayet) est loin de connaître son épilogue. Dans la nuit du 23 au 24 janvier, une quinzaine de tombes ont été profanées au niveau du nouveau cimetière de Sidi-Aïch, situé à la sortie ouest de la ville. Il s’agit, en fait, du quatrième cimetière à avoir été visé par les malfaiteurs en moins d’un mois dans la région. D’aucuns pointent du doigt les groupuscules islamistes, de plus en plus actifs dans la région, qui (utilisent) cette forme d’expression, inspirée des mouvements néo-nazis, pour montrer leur franche hostilité contre les rites traditionnels fortement ancrés dans les régions de Kabylie ».

Jeudi 20 janvier, Tareq Oubrou, imam de Bordeaux et président de l’Association des musulmans de Gironde, a donné une conférence intitulée « Islam et République ». Dès le début de la conférence, un appel a été lancé par les auditeurs pour que soit respectée une minute de silence en mémoire des coptes tués dans un attentat à la bombe en Egypte et en mémoire des deux journalistes français assassinés au Niger. L’appel a été rejeté par l’organisateur. Un auditeur interpella l’imam Tareq Oubrou sur la question des violences faites aux femmes et sur le manque de considération porté à celles-ci par le Coran, citant pour cela le verset 224 de la sourate 2 : «Vos épouses sont pour vous un champ de labour ; allez à votre champ comme vous le voulez et œuvrez pour vous-mêmes à l’avance ».

Réponse : il y aurait mauvaise interprétation. L’imam Tareq Oubrou a mis en avant la vie « exemplaire » du prophète et de son épouse Aicha, omettant de préciser que cette dernière n’avait que six ans lors de son mariage. Sur son appartenance à l’Union des Organisations Islamiques de France et au Conseil Européen de la Fatwa, l’imam Tareq Oubrou n’a pas répondu.

L’hérésie mahométane, religion de paix se porte bien.

Michel Garroté

Sources :

http://www.zenit.org/article-26747?l=french

http://fr.siwel.info/Sidi-Aich-Nouvelle-profanation-de-cimetiere_a231.html

http://www.sudouest.fr/2011/01/20/ce-n-est-pas-l-islam-qui-est-dangereux-294957-681.php

http://blocaquitaine.over-blog.com/ext/http://www.blocidentitaire-aquitaine.com/

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz