FLASH
[23/05/2017] Manchester : un colis suspect découvert sous un banc. Police sur place  |  Philippines : l’Etat islamique installe des points de contrôle dans la ville de Marawi  |  Côte d’Ivoire: attentat à Bouaké, 4 morts et au moins une quinzaine de blessés  |  Philippines, Marawi : premiers rapports indiquent que 500 combattants asiatiques d’ISIS sont en train d’attaquer la ville  |  Philippines :Le président déclare la loi martiale dans le Mindanao après des affrontements avec ISIS  |  Terrible message de la police de Manchester : « nous ne pensons pas qu’il y a encore des enfants non accompagnés dans les hôtels qui ont recueilli les victimes  |  Suite à l’attentat de Manchester, la police a fait deux raids dans des habitations de suspects terroristes  |  Roger Moore, un des héros de James Bond, du Saint et d’Ivanhoe, est mort à 89 ans  |  Le terroriste de Manchester est bouddhiste, suédois, d’extrême droite, mentalement dérangé, bref, il s’appelle Salman Abedi  |  L’Etat islamique vient de revendiquer l’attentat de Manchester  |  Netanyahu: « si l’attentat de Manchester avait lieu en Israël, la famille du terroriste recevrait un salaire à vie de Mahmoud Abbas »  |  Même si on ne l’aime pas, Le Pen a raison : [Manchester] “On ne fait pas le nécessaire pour protéger les Français »  |  Manchester: le centre commercial est réouvert. Alerte terminée  |  Amsterdam : un homme dépose un sac dans le tram et part en courant. Police sur place, homme arrêté  |  Grande-Bretagne : il y a environ 3.500 suspects terroristes, et pas assez de moyens pour les surveiller  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 4 février 2011

 

Une fois de plus, je suis obligé de noter, qu’entre le bon sens et l’islam, la France préfère choisir l’islam. Selon moi, trois réflexes sont à l’origine de ce choix suicidaire. Premier réflexe : la peur. Deuxième réflexe : le désir illusoire de vivre tranquille et sans histoires. Troisième réflexe : s’ils voulaient contenir l’islam, les politiciens français athées et les politiciens français chrétiens seraient « condamnés » (condamnés de leur point de vue) à d’abord surmonter leur israélophobie et leur judéophobie.

Les politiciens français athées et les politiciens français chrétiens seraient « condamnés » (condamnés de leur point de vue) à surmonter leur israélophobie et leur judéophobie pour pouvoir s’allier aux peuples qui, pour l’instant, tentent encore de résister à la vague islamique. Ces peuples sont, pour l’instant et sous réserve de volte-face inattendues, les peuples israélien, allemand, italien, polonais, américain, canadien et australien. Je n’ai pas écrit : les dirigeants. J’ai écrit : les peuples.

A propos de peuples qui résistent, la grande majorité des Israéliens pense que la chute du président égyptien Hosni Moubarak aura un effet négatif et se traduira par l'arrivée au pouvoir d'un régime islamiste, selon un tout récent sondage. A la question « est-ce que, selon vous, les conséquences de la chute de Moubarak sur Israël seront positives ou négatives », 65% des personnes interrogées pensent qu'elles seront négatives.

Seulement 11% d'entre elles pensent que ces conséquences seront positives et 24% sont sans opinion. De plus, 59% des Israéliens pensent qu'un régime islamiste va succéder au président Moubarak.

Le fait est que le mouvement intégriste des Frères musulmans, seule et unique force d'opposition structurée et organisée en Egypte, veut créer un gouvernement intérimaire en Egypte et annuler l'accord de paix israélo-égyptien après la démission du président Moubarak, déclare, aujourd’hui jeudi, le porte-parole du mouvement intégriste Rashad al-Bayoumi. Le porte-parole annonce : « Une fois Moubarak parti et un gouvernement par intérim formé, il faudra annuler l'accord de paix avec Israël ».

Selon le porte-parole, l'accord de paix israélo-égyptien constituerait une atteinte aux intérêts et à la dignité de l'Egypte et de l'ensemble du monde arabe. Le porte-parole du mouvement intégriste Rashad al-Bayoumi a également allégué l'intention du groupe de mettre en place un gouvernement intérimaire, soi-disant avec d'autres partis d'opposition. Lesquels ?

Le problème, c’est qu’en Egypte, il n’y a pas de parti d’opposition à proprement parler en dehors des Frères musulmans. Les Frères musulmans sont une organisation intégriste fondée en 1928 dont les consignes sont la renaissance islamique et la lutte terroriste contre l’influence occidentale. L’autre problème, c’est qu’en Occident aussi, les islamistes radicaux progressent dans la quasi-indifférence générale.

Ainsi par exemple, on peut lire, sur le Site Internet de l’Observatoire de l’islamisation (extraits adaptés) : « Comme chaque année, Lille Grand Palais (ndmg – en France) accueille les Rencontres annuelles des musulmans du Nord, co-organisées par l'UOIF et la Ligue islamique du Nord de l'inquiétant Amar Lasfar. L'année dernière le pro-lapidation Hani Ramadan en était l'invité vedette, avec Tariq Ramadan ».

L’Observatoire de l’islamisation : « Pour l'édition du 19 février 2011, Tariq Ramadan est toujours invité, mais la vedette sera Cheikh Ikrima Sabri (son sitesa bio), Mufti d'Al-Quds [Jérusalem en arabe] de 1994 à 2006, mais toujours présenté ainsi sur le site des organisateurs. Son illustre prédécesseur Hadj Amin al-Husseini (1895-1974), collaborateur précieux de Hitler avec qui il leva la Légion arabe pour combattre aux côtés de l'Axe, fut à la fin de la guerre assigné à résidence en France en tant que collaborateur (pour la petite histoire, la Mosquée de Paris lui attribua un cuisinier) ».

L’Observatoire de l’islamisation : « Dans son livre ‘Eichmann à Jérusalem’ Hanna Harendt rapporte que « les connexions du Grand Mufti avec les Nazis durant la guerre n'étaient pas secrètes ; il avait l'espoir qu'elles l'aideraient à implémenter une sorte de solution finale au Proche-Orient ». Pour plus d'information sur cette collaboration, on se rapportera à nos précédents articles. Cheikh Ikrima Sabri n'a rien renié de son prédécesseur. Il est un antisémite décomplexé et a également en ligne de mire l'Amérique et la Grande-Bretagne ».

L’Observatoire de l’islamisation : « Interviewé par " Al Ahram al-Arabi"lors de la seconde Intifada en 2000, il encouragea à l'époque le djihad contre Israël à grand renfort de martyrs, y compris les petits enfants (ce qui ne dérange ni l'UOIF, ni Tariq Ramadan). Pousser les enfants à se transformer en bombe humaine ne paraît pas compatible avec la convention de Genève. Mais Cheikh Ikrima Sabri fit dans le journal arabe Al Ahram al Arabi l'éloge des « martyrs » palestiniens et en particulier des enfants qui sont poussés vers les premières lignes des affrontements avec les Israéliens par des parents fiers ».

L’Observatoire de l’islamisation : « ‘Je pense que le martyr est heureux parce que les anges le conduisent à son mariage avec le ciel. Il ne fait aucun doute que les enfants (martyrs) laissent penser que la nouvelle génération accomplira sa mission avec détermination’, ajouta Cheikh Ikrima Sabri, Mufti de Jérusalem, qui fut nommé par le président de l'Autorité palestinienne de l'époque, Yasser Arafat ».

L’Observatoire de l’islamisation : « Cheikh Ikrima Sabri déclara aussi : « Plus jeune est le martyr, plus je l'estime et le respecte ». En réponse à la question du journaliste : « Est-ce pour cela que les mères pleurent de joie à l'annonce de la mort de leur fils ? », Sabri répond : ‘Elles sacrifient volontairement leurs rejetons par amour de la liberté. C'est une grandiose manifestation de la puissance de la foi. Les mères participent à la grande récompense du Jihad qu'est la libération de la mosquée al Aqsa’ ».

L’Observatoire de l’islamisation : « Cheikh Ikrima Sabri poursuivit en disant ‘j'ai parlé à un adolescent (qui) disait ‘je veux épouser les femmes célestes aux yeux noirs’. Le lendemain, il devenait un martyr. Je suis convaincu que sa mère était au comble de la joie à l'idée de ce mariage’. A la question « Que pensez-vous des Juifs ? », Cheikh Ikrima Sabri répond : ‘J'entre dans la mosquée El Aqsa la tête haute mais, en même temps, je suis rempli de rage envers les Juifs. Je n'ai jamais salué un seul juif.. Je ne les saluerai jamais. Ils peuvent toujours rêver que je le ferai. Les Juifs n'osent pas m'ennuyer parce que se sont les créatures les plus couardes qu'Allah ait jamais créé’ ».

L’Observatoire de l’islamisation : « Cheikh Ikrima Sabri nie que le Temple de Jérusalem, dont le mur occidental est un vestige, ait la primauté historique sur la mosquée Al-Aqsa et il balaie d'un revers de mains les travaux des archéologues l'ayant attesté, lire son entretien ahurissant à ce sujet. ».

L’Observatoire de l’islamisation : « Le hic, c’est que Lille Grand Palais (ndmg – en France) qui accueille les Rencontres annuelles des musulmans du Nord est géré par la mairie de Lille via une Société Anonyme d'Économie Mixte dont la Ville détient 61 %. Aussi, Martine Aubry était venue chaleureusement rencontrer l'UOIF et la Ligue islamique du Nord lors de la campagne des municipales en 2008 (voir à ce sujet le livre-enquête Ces Maires qui courtisent l'islamisme, éditions Tatamis) sera-t-elle là pour la Rencontre le 19 février 2011 ? »

L’Observatoire de l’islamisation : « En attendant, le prix de l'irresponsabilité revient au Ministère français de l'Intérieur qui donne des visas chaque année aux conférenciers étrangers de l'UOIF, plus extrémistes les uns que les autres. On se souvient de la venue remarquée au Bourget, en avril 2009, du chef des Frères Musulmans koweïtiens, Tareq Al-Suwaidan qui avait appelé à la conquête de Rome en rappelant une prophétie de Mahomet. Le Grand Mufti de Jérusalem prêchera-t-il lui aussi dans l'indifférence médiatique cette année ? » (Fin des extraits adaptés de l’analyse de l’Observatoire de l’islamisation).

Pour ce qui me concerne, je note que certains, en France, allèguent ne pas vouloir subir, sur sol français, les retombées du conflit israélo-arabe. Ce faisant, ils insinuent, en filigrane, que les Juifs Français sont priés de ne pas défendre publiquement Israël. Cette attitude relève de l’autisme et de l’anachronisme. Car le conflit israélo-arabe est déjà présent en France.

Le conflit israélo-arabe est déjà présent en France car les associations islamiques, les associations palestiniennes et les associations pro-palestiniennes ont importé depuis longtemps ce conflit israélo-arabe en France.

Du reste, ce n’est plus un conflit strictement israélo-arabe. C’est une guerre livrée par la terreur islamique contre la société libre et laïque de culture judéo-chrétienne.

Michel Garroté

Source pour l’Observatoire de l’islamisation :

http://www.islamisation.fr/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz