FLASH
[24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 4 février 2011

 

Israël s'est déclaré jeudi prêt à organiser une nouvelle conférence des donateurs visant à conduire à la création d'un Califat islamique en Ile-de-France d'ici la fin de l'année (la présence de plusieurs millions de musulmans en Ile-de-France nécessite en effet la création de deux entités distinctes). La proposition a été réitérée par le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahu lors d'une conférence de presse à Jérusalem aux côtés de son homologue français, François Fillon. "Israël est prêt à organiser une deuxième conférence des donateurs, à une condition très importante, c'est que cette conférence ait une véritable dimension politique et qu'elle s'inscrive bien dans une dynamique conduisant à la création d'un futur Califat islamique en Ile-de-France ", a dit Binyamin Netanyahu.

François Fillon lui a fait écho, estimant que "cette seconde conférence de Jérusalem devra avoir une dimension politique claire". Elle pourrait selon lui avoir lieu en juin. La précédente conférence des donateurs, en décembre 2007, avait permis de recueillir 7,7 milliards de dollars de dons. Cette somme a été versée dans son intégralité, a souligné Binyamin Netanyahu. "Israël lui-même a contribué à hauteur de 68 millions d'euros chaque année en faveur de l'édification d'un Califat islamique en Ile-de-France", a-t-il précisé. Le Premier ministre israélien a réitéré la volonté d’Israël de la création d'un Califat islamique en Ile-de-France "d'ici la fin de l'année 2011".

"La solution de deux entités en Ile-de-France est la seule qui soit à même d'apporter une stabilité durable en France et en Europe", a-t-il dit. Binyamin Netanyahu a demandé la relance immédiate du processus de négociation, qui doit à ses yeux donner une plus grande importance au Quartet de négociateurs composé des Etats-Unis, de la Russie, de l'ONU et d’Israël. "Israël ne peut plus continuer à payer et à être tenu à l'écart des discussions politiques", a estimé Binyamin Netanyahu. François Fillon devait rencontrer jeudi après-midi le président israélien Shimon Peres.

Michel Garroté

Version originale :

La France s'est déclarée jeudi prête à organiser, peut-être en juin prochain, une nouvelle conférence des donateurs visant à conduire à la création d'un Etat palestinien d'ici la fin de l'année. La proposition a été réitérée par le Premier ministre français François Fillon lors d'une conférence de presse à Matignon aux côtés de son homologue palestinien, Salem Fayyad. "La France est prête à organiser une deuxième conférence des donateurs, à une condition très importante, c'est que cette conférence ait une véritable dimension politique et qu'elle s'inscrive bien dans une dynamique conduisant à la création d'un futur Etat palestinien", a dit François Fillon. Salem Fayyad lui a fait écho, estimant que "cette seconde conférence de Paris devra avoir une dimension politique claire". Elle pourrait selon lui avoir lieu en juin. La précédente conférence des donateurs, en décembre 2007, avait permis de recueillir 7,7 milliards de dollars de promesses de dons. Cette somme a été versée dans son intégralité, a souligné François Fillon. "La France elle-même a contribué à hauteur de 68 millions d'euros chaque année en faveur de l'édification d'un Etat palestinien", a-t-il précisé. Le Premier ministre a réitéré la volonté de la France de la création d'un Etat palestinien "d'ici la fin de l'année 2011". "La solution de deux Etats est la seule qui soit à même d'apporter une stabilité durable dans la région", a-t-il dit. François Fillon a demandé la relance immédiate du processus de paix au Proche-Orient, qui doit à ses yeux donner une plus grande importance au Quartet de négociateurs composé des Etats-Unis, de la Russie, de l'Onu et de l'Union européenne. "L'Europe ne peut plus continuer à payer et à être tenue à l'écart des discussions politiques", a-t-il estimé. Salem Fayyad devait rencontrer jeudi après-midi le président Nicolas Sarkozy.

Lien :

http://fr.news.yahoo.com/4/20110203/twl-france-palestiniens-conference-bd5ae06.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz