FLASH
[26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ivan Rioufol le 10 février 2011

Nicolas Sarkozy ouvre la campagne pour la présidentielle de 2012. Alors queDominique Strauss-Kahn en est encore à s'abriter derrière sa femme, Anne Sinclair, qui fait savoir, au Point, qu'elle "ne souhaite pas" que son mari fasse un second mandat à la tête du FMI (et donc qu'il pourrait participer à la compétition nationale), le chef de l'Etat s'est lancé depuis quelques jours A la recherche du peuple perdu pour reprendre le titre du recueil des bloc-notes 2010 qui vient de paraître (Editions de Passy). J'y écris, dans une introduction: "La rébellion qui s'installe dans les esprits s'impose déjà comme une nouvelle donne en politique (…) C'est pourquoi les dirigeants, s'ils veulent retrouver leur légitimité, sont contraints de partir à la recherche du peuple perdu, en acceptant l'élémentaire autocritique sur leurs insuffisances, sur leurs erreurs, leurs aveuglements, leurs entêtements. Ils doivent, pour cela, modifier en profondeur leur manière de s'adresser aux citoyens, en allant plus souvent à leur rencontre, en écoutant moins les experts et davantage les homme de terrain et d'expérience, en favorisant des référendums d'initiative populaire comme la Suisse sait le faire, au grand dam de ces < démocrates > qui n'aiment pas le peuple (…)".

C'est dans cette perspective électoraliste d'une reconquête de la confiance de la population qu'il faut replacer, il me semble,  les critiques formulées par le président contre une Justice trop éloignée des Français et de leurs demandes de protection (j'y reviendrai dans le bloc-notes de vendredi). Mais il est évident que l'Etat ne peut s'exempter, s'il veut être crédible, d'une semblable mise en cause: plus sans doute que les juges, les hommes politiques eux-mêmes ont à multiplier les signes d'une proximité avec la vie de gens. C'est pourquoi j'approuve le choix de Sarkozy, annoncé ce mercredi matin, de demander désormais à ses ministres de"privilégier la France" pour leurs vacances et de soumettre au premier ministre leurs invitations à l'étranger, après les polémiques visant Michèle Alliot-Marie et son escapade dans une Tunisie déjà en ébullition ou François Fillon et son séjour en Egypte à l'invitation de Hosni Moubarak. Je trouve d'ailleurs obscène le comportement de la gauche donneuse de leçons, quand elle se retranche elle-même dans ses riches riads marocains en cautionnant un régime guère moins autoritaire que ceux des autres pays du Maghreb contestés par leur peuple. Qu'en pensez-vous?

Ivan Rioufol

L'article original peut être consulté sur le blog de Ivan Rioufol

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz