FLASH
[24/03/2017] Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 14 février 2011

 

Jeudi 10 février dernier au soir, la pharmacienne Fatiha Djegaoud a participé, sur TF1, à l'émission "Paroles de Français", interrogeant Sarkozy sur le thème de l'insécurité. Elle a été braquée quatre fois en trois mois dans le quartier des moulins, à Nice. Depuis sa participation à "Paroles de Français" jeudi avec Sarkozy, Fatiha Djegaoud a reçu plusieurs appels anonymes d’insultes. Samedi, un conteneur à poubelles a été vidé devant sa pharmacie. "Je n'ai rien dit de mal, j'ai simplement dit qu'il était difficile qu'ils s'intègrent parce qu'ils sont trop enfermés dans un quartier qui n'est pas ouvert sur l'extérieur. Je n'ose plus rien dire, aujourd'hui je n'ose plus parler. Il faut que j'arrête de parler, c'est ce qui est demandé".

Lors d’un colloque sur les Chrétiens d'Orient, à Lille, Annie Laurent a évoqué la dhimmitude : "L'Islam, rappelle t-elle, est un système politico-socio-religieux. Un tout globalisant, sans distinction des domaines. La laïcité y est un principe inconnu, y compris la distinction entre le pouvoir temporel et spirituel. Un Dieu transcendant, inaccessible même au Paradis, qui ne peut recevoir en aucun cas le nom de Père. Le Coran, parole de Dieu incréée préexistante au monde, consubstantielle à Dieu, ne peut donc en aucun cas être critiqué. C'est ce même Coran qui indique la position à tenir quant aux autres religions. "Vous êtes certes la meilleure communauté suscitée pour les hommes," indique la sourate 3 au verset 10. Le juif ou le chrétien, croyant en Dieu mais accusé d'avoir falsifié sa religion, reçoit un statut de dhimma, entre protection et assujettissement. En ce sens, l'Islam est tolérant – c'est à dire condescendant.

C'est un contrat par lequel l'Oumma – la communauté musulmane – accorde l'hospitalité aux dhimmi, à condition qu'ils acceptent la suprématie de l'Islam. Contrat léonin : en effet, il est totalement imposé par une partie à une autre, pour en faire des citoyens de seconde catégorie. Il s'agit en fait d'une pression indirecte pour adhérer à l'Islam. Si la dhimmitude est officiellement interdite par l'Empire ottoman à la fin du 19e siècle (ndmg- pas de soucis, avec Erdogan ça va bientôt redevenir comme autrefois), elle est encore appliquée de facto dans la plupart des pays musulmans : blocages administratifs, interdiction d'évangéliser, interdiction d'épouser une musulmane etc.. Les chrétiens, regrette Annie Laurent, ont "parfois intériorisé leur situation de dhimmitude : ils mentent sur leurs conditions en disant que tout va bien, mais dès qu'ils peuvent parler en privé, montrent un autre discours" (ndmg- on voit le résultat au Liban).

Toujours lors de ce colloque (les 12 et 13 février à l'ICAM de Lille), le Père Samir Khalil Samir témoigne qu'au cours d'un voyage à Marrakech, 3 jeunes marocains entrent dans l'église un vendredi saint. Les trois jeunes commencent à interroger, il répond à leur question ; le franciscain en charge de l'église arrive sur ces entrefaites, chasse les trois jeunes et récrimine contre le jésuite copte, l'accusant de prosélytisme. "Mais je répondais juste à leur question", fait remarquer Père Samir. Voilà ce qui peut être considéré comme prosélytisme en Orient.

Joseph Fadelle (passé de l’islam au christianisme) en a fait la douloureuse expérience : "J'ai été repoussé de partout, je ne pouvais pas raconter mon histoire. J'ai fini par nouer des liens avec des chrétiens. Ce n'est qu'après trois ans, qu'un ami chrétien a réussi à me présenter à un prêtre". Un franciscain de Damas indique : "quand un musulman veut se convertir, je lui dis d'aller chercher en dehors de la Syrie". Quant à convertir les musulmans au christianisme, Joseph Fadelle (lui-même passé de l’islam au christianisme) indique qu'il faut permettre aux musulmans de voir et de comprendre leur religion. "Il m'a fallu cinq mois pour comprendre que le Coran n'était pas, ne pouvait pas être parole de Dieu. Quand je demandais des explications à mon ayatollah, c'était encore pire".

Une marche silencieuse, une messe et une veillée de prière ont été organisées samedi, à Vannes, en solidarité avec les chrétiens persécutés dans le monde. Cette manifestation de soutien, à l’instigation de Mgr Raymond Centène, évêque de Vannes, est intervenue à la suite de l'attaque contre la cathédrale catholique syriaque de Bagdad ; et celle contre l'église copte d'Alexandrie, en Égypte. « Les chrétiens sont devenus la minorité la plus opprimée et la plus harcelée dans le monde », affirme l'évêque de Vannes qui s'appuie sur les données de l'index mondial 2011 des persécutions antichrétiennes. Sont cités : la Corée du Nord, le Laos, le Pakistan le Vietnam, l'Inde, l'Algérie, le Nigeria, l'Égypte, l'Iran, l'Irak, le Yémen, la Somalie, l'Arabie Saoudite, l'Afghanistan et le Maroc. L'évêque de Vannes a même évoqué l'Europe, non en termes de persécutions violentes mais par « l'attitude négative à l'égard des chrétiens ». « Même la France est gagnée par cette attitude de rejet et de violences vis-à-vis du christianisme ».

Mgr Centène cite plusieurs faits : le 1erjanvier dernier, l'église chrétienne évangélique de Montfermeil attaquée à la voiture bélier et en partie incendiée ; des catholiques caillassés en pleine messe à Carcassonne, le 5 novembre 2010 ; des églises profanées, crèches vandalisées. « Or, toute atteinte à l'encontre de la liberté religieuse et de la liberté de conscience des chrétiens est une menace pour les droits fondamentaux de la personne humaine et pour la société en général », a insisté l'évêque de Vannes. Citant Le Figaro, il évoque le chiffre de 226 profanations en France en 2009 (dont 216 antichrétiennes) et le nombre de prêtres assassinés dans le monde (30 en 2009), notamment le président de la conférence épiscopale turque, le 3juin 2010, en Turquie, comme par hasard la veille de l'arrivée de Benoît XVI à Chypre.

Mais à part ça, il n’y a aucun problème avec l’islam, ni chez lui, ni chez nous…

Michel Garroté

Sources :

http://fr.news.yahoo.com/63/20110213/tfr-la-pharmacienne-de-paroles-de-franai-019dcf9.html

http://www.nouvelles-de-france.fr/article.php?cat=0&id=613&titre=Les_chretiens_du_Proche-Orient_face_a_l%27avenir

http://www.nouvelles-de-france.fr/article.php?cat=0&id=185&titre=Peut-on_convertir_les_musulmans_?

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/morbihan/chretiens-persecutes-une-marche-silencieuse-a-vannes-14-02-2011-1206160.php

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz