FLASH
[26/03/2017] Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 15 février 2011

Le dernier message d’Abbas est on ne peut plus clair : "aucun citoyen israélien ne sera autorisé à rester dans le futur Etat palestinien".

Cette une nouvelle déclaration du président de l'Autorité palestinienne  dévoile le fond de sa pensée au sujet des israéliens, et la nature du régime qu’il entend instaurer, dans l'(éventuel) Etat Apartheid de Palestine.
 
Mahmoud Abbas a déclaré, lundi 14 février 2011, à Ramallah, à l'occasion de l'anniversaire du prophète Mahomet, que lorsque "l'État de Palestine sera créé, aucun israélien, qu'il soit musulman, chrétien ou juif, ne pourra rester sur le territoire de notre État".
 
Abbas a ajouté : " nous sommes prêt à accepter le présence de tout ressortissant étranger sur notre territoire, à l'exception des Israéliens".
 
Abbas vient d'avouer au monde entier que si un État palestinien devait être créé, et reconnu au niveau international, il sera impossible de garder la nationalité israélienne dans le futur État palestinien (note de JPG : Abbas l'a avoué au monde entier, et momentanément, le monde entier est devenu sourd : aucun média ne reprend l'information, aucune instance internationale ne proteste, aucune ONG humanitaire, Droit de l'hommiste, ne hurle à l'apartheid, et Stephane Hessel ne s'indigne pas)
 
C'est ce qui attend les communautés juives, dans le cas où les potentats du Fatah proclament un État indépendant dans les des territoires, avec Jérusalem comme capitale.
 
Comme le terroriste Arafat, Abbas et les responsables de l’autorité palestinienne haïssent les israéliens et les juifs. Si l’on fait le rapport entre l’exigence du retour des “réfugiés” de 1948, et le refus de la présence de tout ressortissant israélien, on est toujours dans la même logique palestinienne de négation et de conquête d'Israël.
 
Il est évident qu’Israël doit agir auprès des chancelleries qui souhaitent reconnaître l’Autorité palestinienne comme État. La question mérite qu'on s'y attarde, à l'heure où l'Autorité palestinienne tente d’éviter les pourparlers directs avec Israël, en réclamant à l'ONU de voter la création unilatérale d'un État de Palestine.
 
Ftouh Souhail
 
Source : http://www.guysen.com/news
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz