FLASH
[28/06/2017] Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé de Bastille day (14 juillet)  |  Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 15 février 2011

L'office du tourisme israélien est en train de faire imprimer, comme chaque année, des millions de dépliants publicitaires pour la haute saison touristique. Cette année, deux destinations nouvelles ont été ajoutées : la luxueuse station balnéaire de Sharm El Sheikh, et le désert du Sinaï, redevenus territoires israéliens.

En effet, plusieurs leaders égyptiens ont décidé de dénoncer le traité de paix signé avec Israël en 1978 à Camp David.
 
Rappelant aux égyptiens que le traité de paix consistait en la restitution de la péninsule du Sinaï contre la signature d'un accord de paix, Israël a immédiatement obtempéré, et l'armée israélienne s'apprête à se déployer pour reprendre possession du territoire restitué.
 
« les accords de camp David sont rompus » a déclaré dimanche 13 février à la radio égyptienne le Dr Ayman Nur, leader laïc du parti d'opposition « Demain » qui souhaite, par ailleurs, devenir le futur président égyptien aux prochaines élections. Ses propos ont été diffusés sur la deuxième chaîne de la télévision nationale israélienne.
 
« L'Egypte doit au minimum renégocier les termes de ces accords », ajoute Nur, qui a passé plusieurs années emprisonné dans les geôles égyptiennes, et qui vient d'être libéré, suite à l'intervention des États Unis. D'ailleurs, aux Etats Unis, Barak Obama a déclaré, ce week-end, que le prochain gouvernement égyptien devra inclure des partis politiques non laïques (c'est à dire les Frères Musulmans, premier parti islamiste égyptien)
 
Les remarques du Dr Nur ne sont qu'apparemment en contradiction avec les communiqués quatre et cinq du conseil suprême de l'armée égyptienne que nous avons publié sur Drzz la semaine dernière, ou il est affirmé que les accords internationaux seront respectés. En effet, l'armée a également précisé, dans ces mêmes communiqués, que son rôle se limitait à une période de six mois, jusqu'aux prochaines élections libres et civiles. Au delà, l'armée n'interviendra plus dans les affaires privées de l’État, qui pourra donc, s'il le souhaite, et avec la bénédiction d'Obama, dénoncer les accords de paix avec Israël.
 
A ma grande surprise, je n'ai pas encore lu les journalistes français reprendre les accusations de Rashad al-Bayoumi, l'un des députés du mouvement des Frères Musulmans, qui affirmait, voilà huit jours, qu'Israël n'avait pas respecté sa part des accords de paix, et qu'il fallait donc envisager leur annulation dès que Moubarak ne sera plus au pouvoir.
 
Il y a pourtant là un océan de mensonges à exploiter, un nouvel angle d'attaque contre Israël, et les journalistes, plus intéressés à défendre leurs positions idéologiques que les faits, ont de quoi se régaler.
 
La rue égyptienne étant extrêmement antisémite, extrêmement hostile à Israël, il y a fort à parier que l'annulation des accords de paix sera l'un des arguments du programme des prochains candidats aux élections présidentielles de cet été.
 
Jean-Patrick Grumberg
 
Sources :
http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/egypt-presidential-hopeful-peace-treaty-with-israel-is-over-1.343341
http://en.rian.ru/world/20110203/162433368.html
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz