FLASH
[28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ivan Rioufol le 16 février 2011

Les juges en ont "ras le bol", disent-ils ; mais pas tant que les Français, qui cautionnent (à 60 %) la fronde dans son principe. Ceux qui ont suspendu leurs audiences ces jours-ci ne sont ni persécutés ni intouchables. Ils n'étaient d'ailleurs pas nommés par Nicolas Sarkozy quand il a déclaré, après l'assassinat atroce de Laëtitia à Pornic par un multirécidiviste : "Qu'on laisse sortir de prison un individu comme le présumé coupable sans s'assurer qu'il sera suivi par un conseiller d'insertion, c'est une faute." Le président s'adressait d'abord à un émoi collectif. Ce sont les magistrats qui se sont autodésignés coupables, en fustigeant un "populisme judiciaire". Ce réflexe victimaire et corporatiste est indécent.

La constante indifférence portée aux Français par ceux qui devraient les comprendre atteint son point de rupture. Il faut lire Internet et ses plaintes, ou les sondages qui enregistrent l'écart croissant entre la population et les élites, pour comprendre l'ampleur de la crise de confiance. Cependant, ces professionnels du droit ne semblent pas mesurer la frustration civique. L'opinion veut des institutions proches et protectrices ; la Justice se révèle distante et méprisante. L'excuse de provocation, évoquée par la caste soudainement rebelle, pèse peu face à l'enjeu de la reconquête du peuple perdu, que la droite a entamé avec l'affaire Laëtitia.

Les juges font, en fait, la démonstration publique de leur déconnexion de la société.

Ivan Rioufol

L'article original peut être consulté sur le blog de Ivan Rioufol

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz