FLASH
[26/03/2017] 5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 18 février 2011

Missionnaire dans une école évangélique de la localité de La Manouba, Marek Marius Rybinski, 34 ans, a été égorgé ce vendredi 18 février et jeté dans un parking de l'école, à environ quinze kilomètres de Tunis.

Le religieux a été roué de coups avant d'être égorgé, selon son adjoint.

La famille du prêtre assassiné et l'ambassade de Pologne à Tunis ont été informés du drame, a précisé  l'agence officielle tunisienne TAP.

Dans un communiqué, le ministère tunisien de l'Intérieur a «condamné avec vigueur» ce crime qu'il a attribué à «un groupe de terroristes fascistes d'obédience extrémiste, comme l'atteste la façon dont le crime a été commis, et les investigations en cours».

Une enquête a été ouverte par le juge d'instruction du Tribunal de Première instance de la préfecture de  Manouba.

Les coupables ont peut-être voulu transmettre un message, après un mois de « Révolution du Jasmin », sur la nature du climat qui va maintenant régner en Tunisie, et la possibilité de multiplication des attaques anti-chrétiennes, comme résultat de la propagation d’un islam radical.

Assurant que les auteurs de ce «crime odieux» et leurs complices seront sévèrement punis, le Ministère a néanmoins adressé un message pour rassurer les Tunisiens et les ressortissants étrangers, en s'engageant «à tout mettre en œuvre pour instaurer la sécurité et parer à toutes velléités d'agressions».

Il y a 92 453 chrétiens en Tunisie, soit 1 % de la population tunisienne (1). Toutefois, l'archidiocèse de Tunis avance le chiffre de 20 000 catholiques (2), et le Département d'État des États-Unis le chiffre de 25 000 personnes dont 2 000 pratiquants. Cette petite minorité, constituée principalement d'étrangers, possède un petit nombre d'écoles et d'églises. Le christianisme est ainsi la deuxième religion du pays même si elle reste loin derrière l'islam.

Ftouh Souhail

(1) Répartition de la population en fonction de la religion

(2) Statistiques de l'archidiocèse de Tunis

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz