FLASH
[24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 21 février 2011

Le ministère français des Affaires étrangères allègue, aujourd’hui, lundi 21 février 2011, un déplacement au Brésil(photo ci-dessus) « prévu de longue date » pour tenter de justifier l'absence de la ministre française des Affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie, lors de la première visite officielle de responsables gouvernementaux français aux nouvelles autorités tunisiennes, prévue demain mardi.

Le ministère français des Affaires étrangères raconte que « à la demande du président de la République et du Premier ministre », la France sera représentée par la ministre de l'Economie Christine Lagarde et son collègue des Affaires européennes Laurent Wauquiez. La ministre des Affaires étrangères Michèle Alliot-Marie, ne fait donc pas partie du voyage. A la demande de Sarkozy et Fillon.

Le ministère français des Affaires étrangères tente une explication : « Michèle Alliot-Marie est en déplacement au Brésil, déplacement prévu de longue date dans le cadre du partenariat stratégique entre nos deux pays ». Et Le ministère français des Affaires étrangères s’enfonce encore un peu plus en déclarant que la « visite d'amitié et de travail » de Mme Lagarde et de M. Wauquiez mardi à Tunis « s'inscrit dans le cadre du plan d'action adopté en Conseil des ministres le 16 février ».

Mais alors, si tout est si simple, pourquoi le ministère français des Affaires étrangères déclare-t-il qu’il s’agit de la première visite officielle de responsables gouvernementaux français aux nouvelles autorités tunisiennes ?

Et si tout est si simple, pourquoi le ministère français des Affaires étrangères déclare-t-il que la visite en Tunisie « sera l'occasion de réaffirmer le soutien de la France à la transition démocratique engagée et de souligner la disponibilité de notre pays à aider le peuple tunisien à concrétiser ses aspirations et à construire une Tunisie démocratique et prospère » ?

Enfin, si tout est si simple, pourquoi le ministère français des Affaires étrangères déclare-t-il que « dans la perspective de la conférence internationale de Carthage consacrée aux réformes politiques et économiques, les deux ministres rencontreront les nouvelles autorités tunisiennes afin de mieux connaître leurs attentes » ? (Photo ci-dessous)

Qui s’excuse, s’accuse, dit le proverbe.

Michel Garroté

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz