FLASH
Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  |  La Knesset vote pour légaliser 4 000 habitations juives construites sur des terres Arabes à l’abandon depuis des décennies  |  Lors d’une conversation téléphonique, Trump a convaincu Softbank d’investir 50 milliards $ et de créer 50 000 emplois aux Etats-Unis  |  3 électeurs de Floride font un procès en demande de recomptage de l’élection (Trump a 120 000 voix de plus que Clinton)  |  Attaque raciste de CNN qui ne digère pas l’élection de Trump, cette fois contre Ben Carson  |  En réponse à Trump, Boeing indique qu’il a un contrat de 170 millions $ pour « aider à déterminer » les besoins d’Air Force One  |  Belgique : arrestation de 8 jihadistes à Anvers, Bruges, Saint-Nicolas et Schaerbeek qui recrutaient et finançaient ISIS  |  Avec 89.5% des voix, Angela Merkel a été réélue à la tête du CDU  |  Trump : « Boeing construit un nouvel Air Force 1 à 4 milliards $ pour les futurs présidents. C’est bien trop ! il faut annuler la commande !  |  L’ex directeur du Pentagon Leon Panetta soutient la nomination par Trump de « Mattis le chien fou » et recommande aux démocrates de valider sa candidature  |  Devant les membres de son parti, Merkel demande l’interdiction de la burqa et est ovationnée en réponse  |  Bruno Le Roux nommé 1er ministre. Si dans une entreprise on nommait PDG un petit cadre, ce serait la faillite – pareil pour la France  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 21 février 2011

Le ministère français des Affaires étrangères allègue, aujourd’hui, lundi 21 février 2011, un déplacement au Brésil(photo ci-dessus) « prévu de longue date » pour tenter de justifier l'absence de la ministre française des Affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie, lors de la première visite officielle de responsables gouvernementaux français aux nouvelles autorités tunisiennes, prévue demain mardi.

Le ministère français des Affaires étrangères raconte que « à la demande du président de la République et du Premier ministre », la France sera représentée par la ministre de l'Economie Christine Lagarde et son collègue des Affaires européennes Laurent Wauquiez. La ministre des Affaires étrangères Michèle Alliot-Marie, ne fait donc pas partie du voyage. A la demande de Sarkozy et Fillon.

Le ministère français des Affaires étrangères tente une explication : « Michèle Alliot-Marie est en déplacement au Brésil, déplacement prévu de longue date dans le cadre du partenariat stratégique entre nos deux pays ». Et Le ministère français des Affaires étrangères s’enfonce encore un peu plus en déclarant que la « visite d'amitié et de travail » de Mme Lagarde et de M. Wauquiez mardi à Tunis « s'inscrit dans le cadre du plan d'action adopté en Conseil des ministres le 16 février ».

Mais alors, si tout est si simple, pourquoi le ministère français des Affaires étrangères déclare-t-il qu’il s’agit de la première visite officielle de responsables gouvernementaux français aux nouvelles autorités tunisiennes ?

Et si tout est si simple, pourquoi le ministère français des Affaires étrangères déclare-t-il que la visite en Tunisie « sera l'occasion de réaffirmer le soutien de la France à la transition démocratique engagée et de souligner la disponibilité de notre pays à aider le peuple tunisien à concrétiser ses aspirations et à construire une Tunisie démocratique et prospère » ?

Enfin, si tout est si simple, pourquoi le ministère français des Affaires étrangères déclare-t-il que « dans la perspective de la conférence internationale de Carthage consacrée aux réformes politiques et économiques, les deux ministres rencontreront les nouvelles autorités tunisiennes afin de mieux connaître leurs attentes » ? (Photo ci-dessous)

Qui s’excuse, s’accuse, dit le proverbe.

Michel Garroté

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz