FLASH
[28/06/2017] Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé de Bastille day (14 juillet)  |  Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 21 février 2011

Le ministère français des Affaires étrangères allègue, aujourd’hui, lundi 21 février 2011, un déplacement au Brésil(photo ci-dessus) « prévu de longue date » pour tenter de justifier l'absence de la ministre française des Affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie, lors de la première visite officielle de responsables gouvernementaux français aux nouvelles autorités tunisiennes, prévue demain mardi.

Le ministère français des Affaires étrangères raconte que « à la demande du président de la République et du Premier ministre », la France sera représentée par la ministre de l'Economie Christine Lagarde et son collègue des Affaires européennes Laurent Wauquiez. La ministre des Affaires étrangères Michèle Alliot-Marie, ne fait donc pas partie du voyage. A la demande de Sarkozy et Fillon.

Le ministère français des Affaires étrangères tente une explication : « Michèle Alliot-Marie est en déplacement au Brésil, déplacement prévu de longue date dans le cadre du partenariat stratégique entre nos deux pays ». Et Le ministère français des Affaires étrangères s’enfonce encore un peu plus en déclarant que la « visite d'amitié et de travail » de Mme Lagarde et de M. Wauquiez mardi à Tunis « s'inscrit dans le cadre du plan d'action adopté en Conseil des ministres le 16 février ».

Mais alors, si tout est si simple, pourquoi le ministère français des Affaires étrangères déclare-t-il qu’il s’agit de la première visite officielle de responsables gouvernementaux français aux nouvelles autorités tunisiennes ?

Et si tout est si simple, pourquoi le ministère français des Affaires étrangères déclare-t-il que la visite en Tunisie « sera l'occasion de réaffirmer le soutien de la France à la transition démocratique engagée et de souligner la disponibilité de notre pays à aider le peuple tunisien à concrétiser ses aspirations et à construire une Tunisie démocratique et prospère » ?

Enfin, si tout est si simple, pourquoi le ministère français des Affaires étrangères déclare-t-il que « dans la perspective de la conférence internationale de Carthage consacrée aux réformes politiques et économiques, les deux ministres rencontreront les nouvelles autorités tunisiennes afin de mieux connaître leurs attentes » ? (Photo ci-dessous)

Qui s’excuse, s’accuse, dit le proverbe.

Michel Garroté

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz