FLASH
[29/06/2017] USA, Baltimore : 1 crime par jour, en hausse de 25% depuis le passage de la loi contre le port d’arme  |  [28/06/2017] Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé de Bastille day (14 juillet)  |  Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 24 février 2011

J’aime beaucoup les Italiennes. Les Italiens aussi d’ailleurs.

 

Dernièrement, j’ai trouvé vachement rigolo que des journalistes – d’habitude si libertaires – aient invoqué une morale (peu crédible dans leurs bouches d’ordinaire plutôt vicieuses), une vertu (aussi déconcertante qu’inattendue) et un puritanisme (de circonstance) pour réclamer la pendaison – haut et court – au grand cacatois, du pauvre pécheur Silvio Berlusconi.

 

Et puis, j’ai trouvé trop poilant, que des putes professionnelles rémunérées, aient soudain décidé, sans doute payées par les opposants de l’affreux Berlusconi, de mettre au placard, les cartons de lots de préservatifs achetés chez un grossiste, pour brandir fébrilement la bible, la larme à l’œil, la main sur le cœur, et, chose qu’on ne va tout de même pas leur reprocher, la bouche en cul de poule.

 

Maintenant, c’est au tour du ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini, de jouer les gorges profondes et de provoquer un scandale. Je dirais même plus, un scandale scandaleusement scandaleux. Voilà-t’y pas que ce bon vieux Frattini ose déclarer, sur le « printemps arabe », sur les « jeunes émeutiers » et sur la « rue », que, mine de rien, ça pourrait être bientôt le bordel généralisé pour nous toutes et tous.

 

C’est que, ma foi oui, les révolutions, toutes les révolutions, y compris celles du guillotin, du bolcho, du pédophile, du  jasmin, du sphinx, de la perle, du jonc, du lotus, du motus, de l’anus, du pékin et du pénis, ça ne finit pas toujours comme ça avait commencé. On commence par vous pondre un Mai 68 et quarante ans plus tard on vous jette à la gueule un ministre de la cul-ture qui, dans ses mémoires de merde à trou de balle, affiche fièrement ses exploits pédophiles en Thaïlande.

 

Et puis d’abord, qui vous prouve que derrière (si j’ose dire) la « jeunesse héroïque en révolte » ne se cache pas un vieux cochon barbu enturbanné ou une fatma intégriste couverte de la tête au pied ? Ensuite, qu’est-ce qui vous prouve qu’après avoir fait la révolution chez eux, nos cousins mahométans ne vont pas venir se planquer chez nous ?

 

Ainsi, le ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini, ose affirmer (il va le payer très cher) que « si Mouammar Kadhafi tombe, ce sera un exode biblique, un problème que tout Italien ne peut pas, ne doit pas sous-évaluer. Nous savons à quoi nous attendre quand le régime libyen tombera : une vague de 200.000 à 300.000 immigrés. Soit dix fois plus que le phénomène des Albanais dans les années 1990 ».

 

Frattini aggrave son cas en ajoutant : « Le problème de la Libye est qu'à part Kadhafi, nous ne connaissons rien d'autre. Aucun autre homme politique ou parti. Et actuellement, il est impossible d'imaginer un avenir après lui ».

 

Voilà, voilà. Cela dit, pour ce qui est de l’exode que Frattini qualifie de « biblique », je le voyais plutôt « coranique ». Mais bon, je peux me tromper. En tous les cas, j’aime beaucoup les Italiennes ; et les Italiens aussi, d’ailleurs.

 

Michel Garroté

 

Source :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/02/23/97001-20110223FILWWW00410-libye-rome-craint-un-exode-biblique.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz