FLASH
Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 24 février 2011

J’aime beaucoup les Italiennes. Les Italiens aussi d’ailleurs.

 

Dernièrement, j’ai trouvé vachement rigolo que des journalistes – d’habitude si libertaires – aient invoqué une morale (peu crédible dans leurs bouches d’ordinaire plutôt vicieuses), une vertu (aussi déconcertante qu’inattendue) et un puritanisme (de circonstance) pour réclamer la pendaison – haut et court – au grand cacatois, du pauvre pécheur Silvio Berlusconi.

 

Et puis, j’ai trouvé trop poilant, que des putes professionnelles rémunérées, aient soudain décidé, sans doute payées par les opposants de l’affreux Berlusconi, de mettre au placard, les cartons de lots de préservatifs achetés chez un grossiste, pour brandir fébrilement la bible, la larme à l’œil, la main sur le cœur, et, chose qu’on ne va tout de même pas leur reprocher, la bouche en cul de poule.

 

Maintenant, c’est au tour du ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini, de jouer les gorges profondes et de provoquer un scandale. Je dirais même plus, un scandale scandaleusement scandaleux. Voilà-t’y pas que ce bon vieux Frattini ose déclarer, sur le « printemps arabe », sur les « jeunes émeutiers » et sur la « rue », que, mine de rien, ça pourrait être bientôt le bordel généralisé pour nous toutes et tous.

 

C’est que, ma foi oui, les révolutions, toutes les révolutions, y compris celles du guillotin, du bolcho, du pédophile, du  jasmin, du sphinx, de la perle, du jonc, du lotus, du motus, de l’anus, du pékin et du pénis, ça ne finit pas toujours comme ça avait commencé. On commence par vous pondre un Mai 68 et quarante ans plus tard on vous jette à la gueule un ministre de la cul-ture qui, dans ses mémoires de merde à trou de balle, affiche fièrement ses exploits pédophiles en Thaïlande.

 

Et puis d’abord, qui vous prouve que derrière (si j’ose dire) la « jeunesse héroïque en révolte » ne se cache pas un vieux cochon barbu enturbanné ou une fatma intégriste couverte de la tête au pied ? Ensuite, qu’est-ce qui vous prouve qu’après avoir fait la révolution chez eux, nos cousins mahométans ne vont pas venir se planquer chez nous ?

 

Ainsi, le ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini, ose affirmer (il va le payer très cher) que « si Mouammar Kadhafi tombe, ce sera un exode biblique, un problème que tout Italien ne peut pas, ne doit pas sous-évaluer. Nous savons à quoi nous attendre quand le régime libyen tombera : une vague de 200.000 à 300.000 immigrés. Soit dix fois plus que le phénomène des Albanais dans les années 1990 ».

 

Frattini aggrave son cas en ajoutant : « Le problème de la Libye est qu'à part Kadhafi, nous ne connaissons rien d'autre. Aucun autre homme politique ou parti. Et actuellement, il est impossible d'imaginer un avenir après lui ».

 

Voilà, voilà. Cela dit, pour ce qui est de l’exode que Frattini qualifie de « biblique », je le voyais plutôt « coranique ». Mais bon, je peux me tromper. En tous les cas, j’aime beaucoup les Italiennes ; et les Italiens aussi, d’ailleurs.

 

Michel Garroté

 

Source :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/02/23/97001-20110223FILWWW00410-libye-rome-craint-un-exode-biblique.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz