FLASH
[27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 24 février 2011

J’aime beaucoup les Italiennes. Les Italiens aussi d’ailleurs.

 

Dernièrement, j’ai trouvé vachement rigolo que des journalistes – d’habitude si libertaires – aient invoqué une morale (peu crédible dans leurs bouches d’ordinaire plutôt vicieuses), une vertu (aussi déconcertante qu’inattendue) et un puritanisme (de circonstance) pour réclamer la pendaison – haut et court – au grand cacatois, du pauvre pécheur Silvio Berlusconi.

 

Et puis, j’ai trouvé trop poilant, que des putes professionnelles rémunérées, aient soudain décidé, sans doute payées par les opposants de l’affreux Berlusconi, de mettre au placard, les cartons de lots de préservatifs achetés chez un grossiste, pour brandir fébrilement la bible, la larme à l’œil, la main sur le cœur, et, chose qu’on ne va tout de même pas leur reprocher, la bouche en cul de poule.

 

Maintenant, c’est au tour du ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini, de jouer les gorges profondes et de provoquer un scandale. Je dirais même plus, un scandale scandaleusement scandaleux. Voilà-t’y pas que ce bon vieux Frattini ose déclarer, sur le « printemps arabe », sur les « jeunes émeutiers » et sur la « rue », que, mine de rien, ça pourrait être bientôt le bordel généralisé pour nous toutes et tous.

 

C’est que, ma foi oui, les révolutions, toutes les révolutions, y compris celles du guillotin, du bolcho, du pédophile, du  jasmin, du sphinx, de la perle, du jonc, du lotus, du motus, de l’anus, du pékin et du pénis, ça ne finit pas toujours comme ça avait commencé. On commence par vous pondre un Mai 68 et quarante ans plus tard on vous jette à la gueule un ministre de la cul-ture qui, dans ses mémoires de merde à trou de balle, affiche fièrement ses exploits pédophiles en Thaïlande.

 

Et puis d’abord, qui vous prouve que derrière (si j’ose dire) la « jeunesse héroïque en révolte » ne se cache pas un vieux cochon barbu enturbanné ou une fatma intégriste couverte de la tête au pied ? Ensuite, qu’est-ce qui vous prouve qu’après avoir fait la révolution chez eux, nos cousins mahométans ne vont pas venir se planquer chez nous ?

 

Ainsi, le ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini, ose affirmer (il va le payer très cher) que « si Mouammar Kadhafi tombe, ce sera un exode biblique, un problème que tout Italien ne peut pas, ne doit pas sous-évaluer. Nous savons à quoi nous attendre quand le régime libyen tombera : une vague de 200.000 à 300.000 immigrés. Soit dix fois plus que le phénomène des Albanais dans les années 1990 ».

 

Frattini aggrave son cas en ajoutant : « Le problème de la Libye est qu'à part Kadhafi, nous ne connaissons rien d'autre. Aucun autre homme politique ou parti. Et actuellement, il est impossible d'imaginer un avenir après lui ».

 

Voilà, voilà. Cela dit, pour ce qui est de l’exode que Frattini qualifie de « biblique », je le voyais plutôt « coranique ». Mais bon, je peux me tromper. En tous les cas, j’aime beaucoup les Italiennes ; et les Italiens aussi, d’ailleurs.

 

Michel Garroté

 

Source :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/02/23/97001-20110223FILWWW00410-libye-rome-craint-un-exode-biblique.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz