FLASH
[25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 6 mars 2011

Le pape Benoît XVI exclut la responsabilité des juifs dans la mort de Jésus. Dans son livre "Jésus à Nazareth", dont quelques extraits viennent d'être publiés, le chef de l'Eglise catholique souligne qu'il n'y a "aucun fondement biblique ou théologique" à l'accusation qui a justifié la persécution des Juifs depuis 2000 ans.

Le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahu a félicité le pape Benoît XVI pour ses commentaires, dans ce livre qui exonère le peuple juif de la responsabilité de la mort du Christ.

Les juifs n'ont pas besoin de tuer Jésus ou les autres prophètes, comme certains le prétendent. Les juifs sont un peuple élu par Dieu, et ils essaient d'être dignes de ce choix, en s'efforçant d'être utiles pour l'humanité dans tous les domaines. Leur Loi, ainsi que leur religion, les empêchent de tuer Jésus. Tout cela est totalement étranger à la Tradition juive.

Tout le monde le sait. Ce sont les Romains qui dominaient la région et qui ont tué Jésus parce qu'il dérangeait leur statut, leur religion et leur souveraineté, avec ses idées et agissements. Les Romains condamneront Jésus pour troubles à l'ordre public. Ils se sont plaints à l'Empereur Ponce Pilate, Empereur qui gouverna la province romaine de Judée au premier siècle (de l'an 26 au début 36) et soutenaient que Jesus mentait et qu'il allait soulever le peuple. 

Pilate le fit arrêter et l'intérroga, puis  le fit condamner en vertu de la "Lex Iuliae Mariestatis". En refusant de répondre à l'interrogatoire romain, il avait défié le pouvoir de l'empereur.

L’historien romain Tacite nous informe que le gouverneur Ponce Pilate condamna Jésus un vendredi, veille du shabbat et de la Pâque juive, durant le 14 ou le 15 du mois de Nisan (mars-avril).

Pourquoi accuse-t-on les juifs d'avoir tué le Christ ? 

Difficile de répondre à cette question, si ce n’est, tout simplement, par jalousie. En plus de 2000 ans, tout a été tenté ; autodafés, conversions de forces, expulsions, regroupement en ghetto, pogroms, assassinats, déportation et systématisation du crime, puis crime contre l’humanité.  Et le monde accuse encore les juifs de tous les complots.

Ftouh Souhail

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz