FLASH
83% des Israéliens considèrent que Donald Trump est un pro-israélien. Les juifs gauchistes reçoivent une énorme dégelée  |  Le président italien refuse la démission du Premier ministre Renzi  |  Manuel Valls a informé le président Hollande qu’il se présente à la primaire socialiste – comme si c’était un scoop: Oh! on est tous étonnés!  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes et honorables, je n’aurais pas besoin de tweeter. Tristement, je ne sais pas si ça changera »  |  Excédé par la pollution sonore de l’appel du muezzin, un Israélien demande que les imams envoient leurs appels audio par Whatsapp  |  Libye : le gouvernement a repris la ville de #Sirte à l’Etat islamique, dont les combattants se préparent à se mélanger aux migrants  |  Ecosse. Fumer avec un enfant dans la voiture, c’est 119 € d’amende  |  Raciste ? Trump a nommé un noir, Ben Carson, comme Secrétaire au logement et au développement urbain  |  Wisconsin: Les Verts ont dépensé 1 million $ pour demander le recomptage. Sur 2.975 millions, ont été trouvés pour l’instant 349 votes manquants  |  Référendum italien : 56% pour le non, 44% oui. Renzi démissionne – Ce n’est cependant pas ITALXIT  |  Obama vient d’émettre une interdiction de déplacer l’ambassade des Etats Unis de Tel Aviv à Jérusalem : Obama, on vous aime, ça aidera Trump à ne pas hésiter !  |  Premiers sondages en sortie des urnes : Bellen (Vert) 53.6%, Hoffer (FPO) 46.4%  |  Finlande : Le maire et 2 journalistes ont été tués hier soir par un sniper à #Lmatra, le tueur a été arrêté  |  2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  |  L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 13 mars 2011

Dreuz.info : Bonjour Philippe Karsenty, vous êtes encore en visite en Israël. Pourquoi ?

« Avant de vous répondre, je souhaiterais exprimer ma peine et ma colère face au nouveau crime barbare qui a été commis ce shabbat à Itamar. Quand cela va-t-il cesser ? Ce crime est le résultat de la récente condamnation d’Israël à l’ONU.  Cette condamnation, à laquelle la France a malheureusement participé, fut le feu vert politique qui a été donné à ce crime odieux. Où est la réprobation internationale ? Qu’attend le monde entier pour exprimer son soutien à cette famille décimée et à Israël, ce pays meurtri ? »

Dreuz.info : Quel est votre programme ici en Israël ?
 
Je viens faire avancer le dossier al Dura, c'est-à-dire faire en sorte que les autorités israéliennes qui ont récemment pris conscience de l'importance de cette affaire, fassent une déclaration officielle non ambigüe affirmant clairement et simplement que le reportage de France 2 sur la « mort » de Mohamed al Dura était une pure et simple mise en scène. Au stade actuel, nous détenons déjà des déclarations de l'armée et du bureau du premier ministre qui sont très encourageantes. Mais il faut plus.

 PK : Je vais faire plusieurs présentations devant différents publics. Ma première conférence s’est déroulée au tribunal de Tel-Aviv devant 70 juges et procureurs. Ce type de public est très intéressant car les magistrats ont l’habitude d’analyser des preuves et leur esprit critique est développé. A ma grande surprise, et pour la première fois depuis que j’effectue ce type de présentations, il y a eu très peu de questions à la fin. Quand ensuite je me suis entretenu en privé avec certains des magistrats qui y ont assisté, ils m’ont expliqué que les preuves étaient si convaincantes que les question n’étaient pas nécessaires.

Je vais continuer à présenter mes preuves à l’Université Ben Gurion de Beer-Sheva ce dimanche soir, puis à l’université de Tel-Aviv lundi après-midi, avant d’effectuer une présentation à la Knesset ce mardi 15 mars. Cette présentation sera suivie d’une conférence de presse. Puis, j’aurai des rendez-vous avec des dirigeants politiques israéliens.
 

A l'université de Beer-Sheva je devais débattre avec un député arabe israélien de la Knesset, Taleb el Sana, mais il a finalement décliné l'invitation. Tous ceux qui défendent Charles Enderlin ont refusé de venir débattre, notamment Israel Hasson, qui veut bien soutenir Charles Enderlin dans les médias, mais en revanche, ne veut pas être confronté aux images et aux faits. Je rencontre toujours cette opposition. J'apporte des faits, et face à moi, il y a une croyance, une foi en Charles Enderlin, ou une croyance dans le fait que les israéliens sont des assassins d'enfants.
 

Dreuz.info : Et au gouvernement français, dans les sphères politiques d'influence, avez vous des soutiens ? Et dans les médias ?

 PK : De plus en plus de gens soutiennent la vérité, en Israël bien sûr, mais aussi en France. Ainsi, Elisabeth Lévy a été la première journaliste à me donner la parole sur Causeur.fr en 2008 (2). Robert Menard (le fondateur de Reporters Sans Frontières) m’a interviewé dans la revue « Médias » (3). Plus récemment, Enquête & Débat a organisé le premier débat filmé sur l’affaire.
Dans l’environnement politique français, il n’y a que quelques courageux qui osent soutenir la vérité, au premier rang desquels se trouve Jean-Pierre Plancade, le sénateur de Haute-Garonne qui a interrogé le PDG de France Télévisions au sujet de l’affaire al Dura (4).

 

Dreuz.info : Votre combat va bien plus loin que l'affaire al Dura. Vous combattez pour dénoncer le mensonge et la complicité de mensonge de France Télévisions et des journalistes qui soutiennent Charles Enderlin. Quel est votre but ultime dans cette affaire ?

 Philippe Karsenty : Mon but est que France 2 reconnaisse que le reportage du 30 septembre 2000 sur la « mort » de Mohamed al Dura était une pure et simple mise en scène. A plus long terme, mon objectif est que les médias français cessent de mentir en général, et sur Israël en particulier. Je ne peux accepter de vivre dans un pays où le mensonge d’un journaliste vaut plus que la vérité. Pour paraphraser le fameux adage : dans la France d’aujourd’hui, il vaut mieux avoir tort avec Enderlin que raison avec Karsenty. Cela doit changer !

Dreuz.info : Avez vous d'autres projets, parallèlement à l'affaire al Dura ?

 PK : L'objectif de ce voyage en Israël est double. Le premier est de continuer à avancer sur l'affaire al Dura. Le deuxième est d'annoncer ma candidature au poste nouvellement créé de député des français de l'étranger. Dans la prochaine Assemblée Nationale française qui sera élue en juin 2012, il y aura onze sièges de députés représentants les Français de l'étranger. La circonscription où se trouve Israël est regroupée avec celles de l'Italie, la Turquie, la Grèce, Chypre, Malte, le Vatican et Saint Marin.

Les électeurs français vivant en Israël représentent une part importante de cette circonscription, mais malheureusement, nos compatriotes français vivant en Israël ne se déplacent pas assez pour voter. Par ailleurs, nombre d’entre eux ne sont pas encore inscrits sur les listes électorales. Leur première démarche sera donc, pour ceux qui voudront participer à cette élection, de s’inscrire au consulat avant la fin de l’année 2011. 

Dreuz.info : Philippe Karsenty, merci de ce scoop, je vous assure déjà que le site Dreuz.info, bien qu'il ait peu de lecteurs juifs et très peu de lecteurs israéliens, soutiendra totalement votre candidature et votre combat, car nous combattons pour les mêmes valeurs de liberté et de vérité ! (Dernière minute : nous venons de créer un groupe sur Facebook de soutien à la candidature de Philippe Karsenty (1)

Dreuz.info : qui se présente en face de vous pour le poste de député des français de l'étranger ?

 PK : Je ne sais pas encore qui va se présenter mais certains disent que l'UMP envisage sérieusement d'investir Valérie Hoffenberg. Ce serait une très bonne nouvelle ! Ainsi, les électeurs pourront enfin se prononcer sur la politique étrangère de la France. Valérie Hoffenberg est la candidate du Quai d'Orsay – c'est là où elle travaille. C’est la candidate de la politique arabe de la France. C’est la candidate de Charles Enderlin, qu’elle a soutenu avec constance dans le cadre de l’affaire al Dura.

 Dreuz.info : Allez-vous chercher à obtenir l’investiture d’un parti politique français ?

Je n’y songe pas et je crois que ce sera le gage de mon indépendance. 

Dreuz.info : Ne craignez-vous pas d’être affaibli si vous n’obtenez l’investiture d’aucun parti ?

Je ne le pense pas. Quand j’ai été élu à Neuilly, en 2008, j’étais dans le fief de Nicolas Sarkozy, j'étais face à son porte-parole, et notre liste a gagné avec 62% des voix.

Les principaux partis susceptibles de donner leurs investitures aux élections législatives ne sont pas très attirants. Vous imaginez-vous voter pour un candidat ayant l’étiquette du Parti Socialiste  ou de l’UMP ?

Le PS continuera à flirter avec les partis d’extrême gauche de plus en plus anti….sionistes, et Védrine reprendra du service !
 

L’UMP, dirigée par celui qui semblait être le président le plus proche d’Israël, continuera à voter contre Israël à l’ONU, à œuvrer au démantèlement d’Israël, la division de Jérusalem et offrira le Golan à ses amis Syriens.

Non, franchement, je considère qu’être un homme libre sera un atout pour cette élection.

Dreuz.info : Donc vous allez faire entendre une voix dissonante par rapport à la politique étrangère du Quai d'Orsay qui est très fortement anti-israélienne…

 PK : Oui, mais je ne vais pas faire que cela. Je viens d’abord pour rencontrer les Français de l'étranger, pour les écouter, et pour savoir quel sont leurs attentes, quelles sont leurs espoirs. 

Je reviendrai prochainement – entre le 18 et le 27 mai – pour rencontrer les Français d’Israël où des comités de soutiens seront établis dans plusieurs villes.

 Dreuz.info : Votre candidature à l'assemblée nationale sera, pour les Français de l'étranger, et tout particulièrement les Français d'Israël, l'occasion de faire entendre enfin une voix forte à l'Assemblée Nationale.

 PK : Ce sera en effet une occasion unique de faire entendre une voix différente à l’Assemblée Nationale française.

 Dreuz.info : Vous nous annoncez ce Scoop. Avez-vous déjà élaboré un programme ?

 PK : Je suis en train de travailler avec plusieurs conseillers à Paris, mais aussi ici. En Israël, je vais unir mes forces avec un futur candidat à la Knesset, un israélien d'origine française qui s'appelle Emmanuel Navon. Nous allons travailler ensemble car nous nous adressons au même public, les franco-israéliens qui votent en France et en Israël. Cela va nous permettre d’atteindre plus de monde. Nous allons travailler ensemble pour porter plus fort et plus loin le message des Français d'Israël, tant à la Knesset qu'à l'Assemblée Nationale française.Emmanuel Navon est candidat aux primaires du Likoud pour les prochaines élections à la Knesset sur le poste réservé aux immigrants.  S’il est élu, il sera le premier Israélien issu de l’Aliyah française à obtenir ce poste.  Emmanuel Navon et moi nous connaissons et nous apprécions depuis de nombreuses années. Nous avons été tous deux actifs dans la lutte contre la désinformation et nous collaboreront pour notre victoire commune. 

Jean-Patrick Grumberg : Merci Philippe Karsenty, nous vous souhaitons le plus grand succès pour ces élections.

 

1- Suite à cette exclu Dreuz.info, nous avons créé un groupe de soutien à la candidature de Philippe Karsenty, sur Facebook
 
2- http://www.causeur.fr/mohamed-al-doura-et-le-parti-des-medias,234/2
 
3- http://www.revue-medias.com/philippe-karsenty-france-2-raconte,665.html
 
4- http://www.dreuz.info/article-video-question-du-senateur-plancade-au-president-de-france-television
 
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz