FLASH
[26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 15 mars 2011

Le clown halluciné de Téhéran veut annexer Bahreïn

 

Notre AFP favorite raconte – je mentionne la substance tout en rectifiant le tir – que à Bahreïn, le roi (sunnite) a proclamé l'état d'urgence suite a l'arrivée de troupes saoudiennes (sunnites) venues l'aider à contenir la contestation (chiite), une arrivée de troupes qui aurait "provoqué une crise diplomatique" avec la dictature théocratique iranienne.

Les troupes saoudiennes déployées appartiennent au Bouclier de la péninsule, la force commune aux pays du Conseil de Coopération du Golfe (CCG – Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Oman, Qatar et Koweït).

En raison des circonstances que traverse Bahreïn, le roi de ce pays, Hamad Ben Issa Al-Khalifa, a proclamé l'état d'urgence pour une période de trois mois. Le roi a chargé le commandant des forces armées de rétablir l'ordre en faisant appel à l'armée, aux forces de police et aux unités de la Garde nationale.

Au plan diplomatique, Bahreïn a annoncé avoir rappelé son ambassadeur en Iran pour protester contre l'ingérence chiite iranienne. L'ambassadeur de Bahreïn en Iran a été rappelé pour consultation. La théocratie chiite iranienne représente, en effet, une menace pour la sécurité de toute la région.

En Iran, le ministère des Affaires étrangères a qualifié l'intervention du CCG  à Bahreïn d'"inacceptable" et estimé qu'elle "rendra la situation plus compliquée et plus difficile" à résoudre. L'Iran a convoqué l'ambassadeur saoudien, l'ambassadeur suisse (qui représente les intérêts américains en Iran) et le chargé d'affaires bahreïni.

Depuis le début de la crise à la mi-février, les mollahs intégristes iraniens – mal placés pour se mêler de démocratie ailleurs que chez eux – ont néanmoins exigé du gouvernement bahreïni que celui-ci réponde aux demandes des chiites de Bahreïn qui souhaiteraient, nous dit-on, l'instauration d'une "monarchie constitutionnelle". Le gouvernement sunnite de Bahreïn a fait plusieurs ouvertures en vue d'un dialogue avec l'opposition chiite, ouvertures qui sont restées sans suite.

PAR MICHEL GARROTE A TEL AVIV

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz