FLASH
[28/02/2017] Mauritanie : les musulmans exigent l’expulsion de l’ambassadeur de France parce qu’il a assisté à un événement juif  |  Allemagne : un réfugié armé d’un couteau est retranché dans un centre d’accueil à #Hammerbrook. Les forces spéciales sont sur place. L’immigration va bien  |  Nablus : Tsahal a blessé un colon arabe palestien qui s’approchait de façon suspecte d’un groupe de soldats  |  [27/02/2017] Trump propose une hausse de 54 milliards de dépense pour la Défense « atteindre la paix en montrant notre force »  |  Les services du renseignement israélien affirment que Trump a créé une nouvelle voie vers la paix  |  Axelle Le Maire, secrétaire d’État chargée du numérique, démissionne du gouvernement  |  Sondage : 51% des Américains pensent que les médias sont acharnés contre Trump  |  USA : alerte à la bombe contre des centres communautaires juifs dans 3 Etats  |  Les humanistes contre la peine de mort @SophiaAram @ruquierofficiel @florenceforesti appellent à tuer Trump  |  Belgique: Fouad K aurait commis jusqu’à 230 viols  |  L’Etat islamique revendique les attentats contre des commissariats en Algérie  |  Algerie, Tébessa – 3 individus suspectés de soutenir le terrorisme ont été arrêtés  |  Un ex-conseiller de Le Pen en 2012 (passé LR) dit avoir bénéficié d’un emploi fictif et dénonce « un système de corruption »  |  Turquie : 18 terroristes tués en une semaine dans une opération de contre-terrorisme  |  Grèce : attaque de l’institut français, incendie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 16 mars 2011

En matière de censure, la France rejoint la Lybie et la Biélorussie

Michel Garroté à Tel Aviv

Comme toujours, lorsque je séjourne, pendant quelques semaines, en Israël, je note, jour après jour, la différence criante, entre d’une part, les pays qui demeurent encore libres (Israël, USA) ; et d’autre part, les pays qui s’engagent, doucement mais sûrement, sur une pente liberticide (au premier rang desquels, la France).

Lorsque je passe quelques jours à Paris, je peux lire ‘Le Monde’ et ‘Le Figaro’. Le premier est de gauche ; le second aussi. Et, par conséquent, dans les deux cas, je m’arrache les cheveux pendant quelques jours. Puis, je rentre chez moi, en Suisse, avec quelques cheveux en moins.

En Israël, je peux lire Haaretz, auquel cas je m’arrache – encore – les cheveux. Mais je peux, aussi, lire le ‘Jerusalem Post’. Auquel cas, je cesse de m’arracher les cheveux. Mes cheveux, qui, du reste, en Israël – si je lis le Jerusalem Post – repoussent à grande vitesse.

A propos de liberté, la revue de presse LSB signale que pour s'informer, les Américains préfèrent Internet aux journaux. Pour la première fois, ils ont été, en 2010, plus nombreux, à s'informer – au moins trois fois par semaine – sur Internet (46%), que dans la presse écrite (40%), selon l'étude annuelle du Pew Project for Excellence in Journalism.

Seules les chaînes d'information locales font encore mieux (50%). Pour la première fois, les recettes publicitaires sur le Web ont dépassé l'an dernier celles de la presse écrite (25,8 milliards de dollars pour le Web contre 22,8 milliards de dollars pour la presse écrite), conclut la revue de presse LSB.

Cela dit, pour ce qui me concerne, les USA restent un pays où l’on trouve, dans les kiosques, des journaux de toutes tendances. Si je ne veux pas lire le ‘New York Times’ et le ‘Washington Post’ (ne pas les lire afin de ne pas devenir chauve), il existe d’autres journaux avec une autre vision. Aux USA oui ; en France, non.

Toujours à propos de liberté de presse, la revue de presse LSB mentionne que Reporters Sans Frontières a classé la France « Pays sous surveillance » dans sa toute nouvelle liste des pays ennemis d’Internet. La France entre ainsi dans le club très select des pays ayant pris « différentes mesures qui risquent d’avoir des conséquences négatives pour la liberté d’expression en ligne et l’accès au Web ». La France y rejoint la Turquie, la Lybie, la Biélorussie.

L’ONG pointe du doigt trois événements : une législation prévoyant un filtrage administratif du Web avec l’article 4 de la loi Loppsi 2, qui prévoit que certains sites Internet puissent être bloqués sans l’intervention préalable du juge ; la mise en place de la « riposte graduée », qui devrait aboutir à la déconnexion temporaire des « récidivistes » ; la défense par les autorités d’un Internet « civilisé », conclut la revue de presse LSB.

Pour conclure et pour faire court, j’ai la conviction intime, que si l’on veut continuer de contrer librement les médias français, il faudra, à l’avenir, non seulement utiliser exclusivement Internet, mais en plus, utiliser l’Internet francophone, depuis la Suisse romande, depuis le Québec ou depuis Israël ; et en choisissant des serveurs, des hébergeurs, américains. Rester libre devient complexe, mais pas impossible.

Des femmes et des hommes – de bonne volonté – se lèvent actuellement en France, sous des bannières indépendantes, au service de la liberté et de la vérité. Nous les soutiendrons de manière indéfectible – jour après jour – sur Internet. C’est-là, notre choix, libre et responsable. Avec le temps et la censure, c’est même devenu une vocation.

Correspondance de Michel Garroté à Tel Aviv

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz