FLASH
[30/03/2017] L’Etat envisage d’acheter 62 hôtels F1 au groupe Accor afin de créer des centres pour migrants  |  France, Rouen : alerte à la bombe dans une église, police sur place  |  [29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 19 mars 2011

Les forces de Kadhafi tentent de réduire en cendres Benghazi

Michel Garroté à Tel Aviv, 12h22.

Les forces de Kadhafi marchent aujourd’hui samedi sur Benghazi, fief des insurgés, malgré le cessez-le-feu,annoncé  hier, vendredi, par le clan Kadhafi. Cessez-le-feu qui n’avait convaincu personne d’ailleurs, excepté quelques journalistes français. Une intervention militaire multinationale pourrait débuter à l'issue du sommet de l'Union européenne, de la Ligue arabe et de l’Union africaine, sommetqui se tient, aujourd’hui, samedi, dans l’après-midi, à l'Elysée. Une intervention de Sarkozy est prévue à la fin du sommet, vers 15:30, heure de Paris.

Pendant ce temps, les troupes de Kadhafi progressent. Les tirs d'artillerie et les bombardements aériens sont en cours sur – et dans – Benghazi, rapporte Ian Pannell, journaliste de la BBC. Ian Pannel précise qu’il a vu un avion de combat s’écraser.

« L’aviation a bombardé ce matin les faubourgs de la ville de Benghazi », informe, samedi matin, Emmanuel Renard, envoyé spécial d'Europe 1, actuellement à Tobrouk. « Les chars se sont pré-positionnés tout autour de la ville, ils encerclent Benghazi », a-t-il ajouté, en évoquant les informations fournies par les insurgés qui ripostent à l’assaut du clan Kadhafi.

« Des voitures banalisées avec des hommes de Kadhafi seraient rentrés dans la ville et ils tireraient actuellement sur la population », poursuit Emmanuel Renard. « La Libye est un pays terrorisé, il n’y a personne dehors, très peu de circulation de voitures. Tout le monde a peur. Dans aucun endroit, la situation est sûre ce matin », conclut Emmanuel Renard.

Les rebelles annoncent même l'entrée des pro-Kadhafi dans Benghazi proprement dite. Selon un porte-parole des rebelles, les forces de Kadhafi sont entrées, ce samedi, dans Benghazi, bastion des insurgés dans l'est de la Libye. « Ils sont entrés dans Benghazi par l'Ouest. Où sont les puissances occidentales ? Elles disaient qu'elles pourraient lancer des frappes aériennes en quelques heures », a déclaré Khalid al Sayeh, un porte-parole des insurgés.

A 10:40, heure de Paris, Moustafa Abdeldjeïl, chef du Conseil national libyen des insurgés, réclame une intervention rapide de la communauté internationale contre les forces de Kadhafi qui bombardent Benghazi. « Il y a actuellement un bombardement à l'artillerie et à la roquette sur tous les quartiers de Benghazi », a dit Abdeldjeïl, à la chaîne de télévision Al-Jazeera.

« La communauté internationale tarde à intervenir pour protéger les civils face aux forces de Kadhafi. Il y aura aujourd'hui une catastrophe à Benghazi si la communauté internationale ne met pas en œuvre les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU. Nous lançons un appel à la communauté internationale, à l'ensemble du monde libre, pour qu'elle empêche ce régime tyrannique d'exterminer des civils », a précisé Abdeldjeïl, à Al-Jazeera.

Correspondance de Michel Garroté à Tel Aviv, 12h22.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz