FLASH
Avec 89.5% des voix, Angela Merkel a été réélue à la tête du CDU  |  Trump : « Boeing construit un nouvel Air Force 1 à 4 milliards $ pour les futurs présidents. C’est bien trop ! il faut annuler la commande !  |  L’ex directeur du Pentagon Leon Panetta soutient la nomination par Trump de « Mattis le chien fou » et recommande aux démocrates de valider sa candidature  |  Devant les membres de son parti, Merkel demande l’interdiction de la burqa et est ovationnée en réponse  |  Bruno Le Roux nommé 1er ministre. Si dans une entreprise on nommait PDG un petit cadre, ce serait la faillite – pareil pour la France  |  Des coups de feu ont été tirés sur un poste de police d’Albertslund au Danemark – 1 policier blessé – motif encore inconnu  |  Bernard Cazeneuve vient d’être nommé premier ministre. Mais sil sont bons à tout c’est qu’ils sont bon à rien disait ma grand-mère  |  Trump a démontré qu’il est le 1er président qui n’a pas besoin des médias, il va les court-circuiter pour parler aux Américains  |  Moscou et Pékin mettent leur veto à une résolution de l’Onu pour une trêve à Alep  |  Hillary Clinton atteint maintenant 2.6 millions de votes de plus que Trump – et ça n’a toujours aucune valeur  |  83% des Israéliens considèrent que Donald Trump est un pro-israélien. Les juifs gauchistes reçoivent une énorme dégelée  |  Le président italien refuse la démission du Premier ministre Renzi  |  Manuel Valls a informé le président Hollande qu’il se présente à la primaire socialiste – comme si c’était un scoop: Oh! on est tous étonnés!  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes et honorables, je n’aurais pas besoin de tweeter. Tristement, je ne sais pas si ça changera »  |  Excédé par la pollution sonore de l’appel du muezzin, un Israélien demande que les imams envoient leurs appels audio par Whatsapp  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 20 mars 2011

Les Français votent aujourd’hui. Combien votent Front National ?

Michel Garroté à Tel Aviv

En France, la revue de presse LSB, publie, une analyse, d’une part, sur le premier tour des élections dites « cantonales » qui se déroulent aujourd’hui ; et d’autre part, sur le Front National, ainsi que sur ses chances de gagner, ça et là.

C’est, du reste, ce dernier point qui occupe – et préoccupe – les médias français, les sondeurs français et les politiciens français, actuellement un brin marinomaniaques et lepenastéroïdes. Et cela, en sachant que les élections d’aujourd’hui sont considérées – à tort ou à raison – comme une « répétition générale » des présidentielles de 2012. Ci-dessous, quelques extraits, de l’analyse de LSB, extraits adaptés par mes soins ; et avec mes commentaires.

Le quotidien français Le Monde chiffre à sept le nombre de départements qui pourraient basculer de gauche à droite (dont le Val-d'Oise et le Vaucluse) et douze de droite à gauche (dont le Rhône). Mais les élections cantonales de ce jour intéresseront surtout au titre de « répétition générale » pour l’élection présidentielle de 2012.

A ce titre, les Français regarderont donc particulièrement – ce soir à la télé – les scores de l'UMP et ceux de la gauche. Les cantons renouvelables, la moitié du total, avaient été pourvus, en 2004, dans un scrutin qui avait plutot profité à la gauche.

Le niveau élevé attribué à Marine Le Pen dans les sondages pourrait ne pas se retrouver dans l’élection cantonale d’aujourd’hui, où le Front National paye, d’une part, la tendance à l'abstention de son électorat populaire ; et d’autre part, la fragilisation de son tissu militant. Le Front National ne présente des candidats que dans 75% des cantons, contre 91% en 2004, et la qualité des candidats est hétérogène. Beaucoup de notables capables d'emporter des cantons ne sont plus candidats Front National.

La géographie du score Front National sera également intéressante : quelle répercussion le nouveau discours socialisant du Front National aura-t-il sur l'électorat lepéniste droitiste traditionnel, par exemple en région Provence Alpes Côte d’Azur (Marseille pourrait être un indicateur) ? Le score du Front National au premier tour des cantonales de 2004 était de 12,5%. Un sondage prédit cette année 15% pour le FN.

Le changement du seuil de maintien au second tour, en passant de 10% à 12,5% des inscrits, était destiné à limiter le nombre de triangulaires au second tour. Le Front National semble s'attendre à une centaine de maintiens. Guillaume Peltier, extrapolant les résultats des régionales de 2010, a estimé à 200, soit un sur dix, le nombre de cantons où le Front National pourrait se maintenir au second tour, en duel ou en triangulaire.

On évoque la possibilité d'un scénario avec Marine Le Pen contre un (e) candidat (e) du Parti Socialiste au second tour de la présidentielle 2012. Et on évoque la fin discrète du "front républicain" chiraquien. En clair, on évoque la fin du front UMP/PS face à Marine Le Pen au second tour des présidentielles 2012. Alors que ce front UMP/PS avait permis de neutraliser son père, au second tour, des présidentielles en 2002.

Autrement dit, les duels Front National-gauche aux cantonales, permettront de tenter d’évaluer, le report de voix des électeurs UMP sur un candidat Front National.

Ce soir à la télé, il pourrait bien y avoir du spectacle…

Correspondance de Michel Garroté à Tel Aviv.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz