FLASH
[25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 23 mars 2011

L'organisation islamiste turque IHH (en clair, les barbus hystériques de l’Insanı Yardım Vakfı, la « Foundation for Human Rights, Liberties, and Humanitarian Relief », interdite en Allemagne…), à l'origine de la flottille pseudo-humanitaire du Mavi Marmara pour Gaza en mai 2010, prépare en catimini la prochaine flottille pour Gaza prévue en mai prochain. Une flottille qui comporterait plusieurs navires « européens », transportant des citoyens de différents pays de l'Union européenne (on avait déjà vu ce genre de paumés sur le Mavi Marmara en mai 2010…).

Les organisateurs islamistes ont prévenu qu'ils n'accepteraient aucune inspection israélienne. Or, le gouvernement du Hamas étant ouvertement en état de guerre contre Israël, une inspection s’impose (l’arraisonnement d’un navire est conforme au droit international lorsqu’il entre dans le cadre d’un blocus sécuritaire imposé par une situation, non pas de paix,  mais de guerre, ce qui est le cas en l’espèce).

Dany Ayalon, vice-ministre israélien des Affaires étrangères, a réuni les ambassadeurs des pays européens concernés pour leur demander s’ils accepteraient de stopper les navires de l’IHH ou de dissuader leurs ressortissants d'y embarquer (on s’attend à des participants espagnols, britanniques, irlandais et suédois ; ça va être la fête). Le départ de cette flottille pourrait intervenir entre deux dates « symboliques » (rires), d’une part, le 15 mai, jour de la « Nakba » pour les palestiniens, la « catastrophe » (en fait, le jour de l'Indépendance d'Israël…) ; et d’autre part, le 31 mai, « date anniversaire » (mais oui bien sûr) de l'interception du Navi Marmara. Les organisateurs de cette nouvelle flottille se sont réunis à Madrid il y a quelques semaines. Avec l’accord du gouvernement socialiste espagnol ? Avec l’argent des contribuables espagnols ?

 

La teneur des préparations est restée confidentielle (bien entendu). Les organisateurs pourraient demander à certains gouvernements européens de garantir la sécurité de leur flottille, rien que ça (je verrais bien Juppé et Sarkozy garantir la sécurité selon un procédé à la libyenne par exemple).

 

Le gouvernement israélien a demandé à ses homologues européens, notamment l'Espagne, le Royaume Uni, l'Irlande et la Suède, d'avertir les ressortissants de leur pays des risques qu'ils encouraient à embarquer sur la flottille (vu le genre de paumés à s’embarquer sur ce genre de galère, je doute que l’avertissement soit bien compris). Le Président Chypriote, Demetris Christofias, récemment en visite en Israël, ne laissera pas la flottille entrer dans les eaux territoriales chypriotes grecques (c’est bien, il commence à comprendre, Christofias, lui…).

 

Affaire à suivre, mais sans s’agiter. Car d’ici mai prochain, nous aurons, peut-être, toutes et tous, à gérer des offensives un peu plus vastes que la 2ème flottille IHH…

 

Correspondance de Michel Garroté à Tel Aviv

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz