FLASH
[24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 23 mars 2011

L'organisation islamiste turque IHH (en clair, les barbus hystériques de l’Insanı Yardım Vakfı, la « Foundation for Human Rights, Liberties, and Humanitarian Relief », interdite en Allemagne…), à l'origine de la flottille pseudo-humanitaire du Mavi Marmara pour Gaza en mai 2010, prépare en catimini la prochaine flottille pour Gaza prévue en mai prochain. Une flottille qui comporterait plusieurs navires « européens », transportant des citoyens de différents pays de l'Union européenne (on avait déjà vu ce genre de paumés sur le Mavi Marmara en mai 2010…).

Les organisateurs islamistes ont prévenu qu'ils n'accepteraient aucune inspection israélienne. Or, le gouvernement du Hamas étant ouvertement en état de guerre contre Israël, une inspection s’impose (l’arraisonnement d’un navire est conforme au droit international lorsqu’il entre dans le cadre d’un blocus sécuritaire imposé par une situation, non pas de paix,  mais de guerre, ce qui est le cas en l’espèce).

Dany Ayalon, vice-ministre israélien des Affaires étrangères, a réuni les ambassadeurs des pays européens concernés pour leur demander s’ils accepteraient de stopper les navires de l’IHH ou de dissuader leurs ressortissants d'y embarquer (on s’attend à des participants espagnols, britanniques, irlandais et suédois ; ça va être la fête). Le départ de cette flottille pourrait intervenir entre deux dates « symboliques » (rires), d’une part, le 15 mai, jour de la « Nakba » pour les palestiniens, la « catastrophe » (en fait, le jour de l'Indépendance d'Israël…) ; et d’autre part, le 31 mai, « date anniversaire » (mais oui bien sûr) de l'interception du Navi Marmara. Les organisateurs de cette nouvelle flottille se sont réunis à Madrid il y a quelques semaines. Avec l’accord du gouvernement socialiste espagnol ? Avec l’argent des contribuables espagnols ?

 

La teneur des préparations est restée confidentielle (bien entendu). Les organisateurs pourraient demander à certains gouvernements européens de garantir la sécurité de leur flottille, rien que ça (je verrais bien Juppé et Sarkozy garantir la sécurité selon un procédé à la libyenne par exemple).

 

Le gouvernement israélien a demandé à ses homologues européens, notamment l'Espagne, le Royaume Uni, l'Irlande et la Suède, d'avertir les ressortissants de leur pays des risques qu'ils encouraient à embarquer sur la flottille (vu le genre de paumés à s’embarquer sur ce genre de galère, je doute que l’avertissement soit bien compris). Le Président Chypriote, Demetris Christofias, récemment en visite en Israël, ne laissera pas la flottille entrer dans les eaux territoriales chypriotes grecques (c’est bien, il commence à comprendre, Christofias, lui…).

 

Affaire à suivre, mais sans s’agiter. Car d’ici mai prochain, nous aurons, peut-être, toutes et tous, à gérer des offensives un peu plus vastes que la 2ème flottille IHH…

 

Correspondance de Michel Garroté à Tel Aviv

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz