FLASH
L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  |  Michael Flynn, le conseiller à la sécurité nationale de Trump accuse la Chine & la Corée du nord d’avoir fait une alliance globale avec l’islam radical  |  Les médias vont manger leur chapeau : le Dow Jones progresse de 76 points à l’annonce des nomimations par Trump aux postes économiques clés  |  Message d’Albert Bertold: Dreuz a perdu 8 abonnés twitter, 46 de la newsletter et gagné 431 lecteurs en 24h  |  2 avions israéliens ont tiré des missiles depuis l’espace aérien libanais vers la capitale syrienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 23 mars 2011

Ne pas heurter la susceptibilité des arabes ?

 

Pour la Libye, Sarkozy invente le pilotage politique

 

Michel Garroté à Tel Aviv

 

Je lis, dans les médias français, qu’un compromis aurait émergé, sur le rôle que jouera l'OTAN, lorsque les USA se mettront en retrait. Sauf que personne ne sait, si, et quand, les USA se mettront en retrait. Je lis, aussi, que l'OTAN (dont les USA sont un membre important…) devrait jouer un rôle clef. L'OTAN devrait jouer un rôle clef, mais sans pour autant assumer la direction politique.

 

Sans assumer la direction politique, afin de ne pas heurter les « susceptibilités » des pays arabes.

 

Sarkozy et Obama se seraient entendus sur « les modalités d'utilisation des structures de commandement de l'OTAN en soutien de la coalition ». Ce n’est pas la Maison Blanche qui l’annonce. C’est l’Elysée qui l’a proclamé, hier soir, mardi. L'OTAN a déjà validé les plans dressés par ses militaires pour contribuer à la zone d'interdiction de vol dans l'espace aérien libyen.

 

Mais la France, hostile à un « contrôle politique de l'OTAN », a annoncé la tenue, ces prochains jours, d'une « réunion de coordination politique », au niveau des ministres des Affaires étrangères des pays intervenants en Libye et des ministres des Affaires étrangères des pays de la Ligue arabe.

 

« A partir de ce pilotage politique, sous la responsabilité du ministre de la Défense (ndmg – le ministre de la Défense français ?), nous utiliserons bien sûr les capacités de planification et d'intervention de l'Otan », a précisé Alain Juppé, qui n’est pas ministre français de la Défense, mais ministre français des Affaires étrangères, au service de sa majesté, qui elle, ne lui est pas étrangère à lui, Juppé.

 

Sarkozy et Obama se seraient entendus sur « les modalités d'utilisation des structures de commandement de l'Otan en soutien de la coalition », insiste l'Elysée, mais sans donner de détails sur le contenu de ce compromis. Ce qui est tout de même gênant. Un compromis sans contenu, on croirait entendre des palestiniens…

 

Si je résume toutes ces formules diplomatiques, plus ampoulées les unes que les autres, l’OTAN, pour la première fois de son existence, sera soumise, je cite, à un « pilotage politique ». Un « pilotage politique » placé sous la « responsabilité du ministre de la Défense » français. Ministre français de la Défense dont chacun sait qu’il est, lui, placé sous la responsabilité du Président, autrement dit, de Sarkozy.

 

Or, l'OTAN a déjà validé les plans – dressés par ses militaires – concernant la zone d'interdiction de vol dans l'espace aérien libyen. Et l'OTAN, une organisation militaire et non pas politique, jouera donc un rôle clef sur le terrain ou plutôt, dans les airs. Mais en même temps, l’OTAN sera soumise au « pilotage politique » de Sarkozy. « Pilotage politique » que Sarkozy assurera, en tenant compte, je cite, des « susceptibilités des pays arabes ». Susceptibilités arabes que Sarkozy, je cite, ne veut pas « heurter ».

 

Les généraux des armées membres de l’OTAN vont ainsi régler le problème libyen, en se soumettant au pilotage politique de Sarkozy, dont l’objectif est de ne pas heurter les susceptibilités des arabes.

 

Aurait-on voulu perdre cette guerre à coup sûr, qu’on ne s’y serait pas pris autrement.

 

Et je saisis mieux maintenant, pourquoi le criminel psychopathe de Tripoli, en ce moment même, reprend du poil de la bête.

 

Correspondance de Michel Garroté à Tel Aviv.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz