FLASH
[28/06/2017] Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé de Bastille day (14 juillet)  |  Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 24 mars 2011

Le Hamas a décrété un jour de deuil pour les quatre victimes des raids israéliens de représailles aux tirs de roquettes contre sa population. Le mouvement terroriste a appellé à une participation massive aux funérailles des terroristes.

«Le Hamas a souligné que ses membres sont prêts à résister à l'agression israélienne, et à appliquer une politique de dissuasion», a déclaré Mouchir al-Masri, un dirigeant du Hamas. Et de poursuivre : «Nous n'allons pas rester les bras croisés devant la violence israélienne. L'ennemi devrait éviter de tester notre patience.» (note de JPG : autrement dit, ils tirent des dizaines de roquettes sur Israël, et parlent de violence israélienne. Autrement dit encore, ils tirent des dizaines de roquettes sur Israël, et ils se plaignent qu'Israël réponde… ben voyons !)

Plutôt, un porte-parole du Hamas avait pourtant affirmé, dans un communiqué, que le groupe terroriste était "déterminé à restaurer le calme" dans l’enclave palestinienne. Un double langage révélateur.

La branche armée du mouvement radical palestinien Djihad islamique, les Brigades Al-Qods, va frapper de plus en plus loin à l'intérieur d'Israël, a déclaré Abou Ahmad, un de ses porte-parole.

"L'étape consistant à viser les deux villes de Sdérot et Ashkelon, dans le sud d'Israël, est dépassée. A partir de maintenant, il n'y a plus de lignes rouges pour la résistance tant que l'ennemi ne respectera pas les déclarations et les chartes de l'ONU et continuera à tuer des civils", a-t-il précisé. (note de JPG : le Hamas, groupe déclaré terroriste par l'UE donnerait des leçons de droit international ?)

En dépit des nombreuses roquettes qui se sont abattues sur les écoles et jardins d'enfants au sud d’Israël, le ministre égyptien des Affaires étrangères, Nabil Elaraby, a déclaré qu'Israël ne doit pas s’engager dans une opération militaire contre la bande de Gaza. Elaraby demande également à l’Etat hébreu de "faire preuve de retenue", avant de préciser que l'Egypte rejette et condamne la violence contre les civils. Une allusion aux groupes terroristes palestiniens.

La chaîne TV de l’AP a rapporté que le président de l'Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas, a demandé hier au ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, de faire pression sur le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahu, pour faire cesser l'escalade à Gaza. Des propos tenus en marge d'un entretien entre les deux hommes à Moscou.

D’autre part, le "Premier Ministre" de la Bande de Gaza, Ismael Haniyeh, a discuté avec le dirigeant du Djihad islamique à Damas, Ramadan Challah, au sujet de l'escalade militaire dans le sud d'Israël.

Ismail Haniyeh a appelé le Conseil de sécurité des Nations Unies à protéger le peuple palestinien de la même façon que le peuple libyen. Il a également demandé à l'Egypte de rouvrir le terminal frontalier de Rafah suite aux «crimes israéliens».

Hier, un jeune Palestinien de huit ans, blessé accidentellement par les tirs de Tsahal sur Gaza, a été transporté en Israël pour être soigné à l'hôpital Kaplan de Rehovot.

Ftouh Souhail

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz