FLASH
[27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 25 mars 2011

Michel Garroté – Or donc, un vieillard sénile et grimaçant, aurait, paraît-t-il, publié un pamphlet, intitulé « Indignez-vous ! » ou quelque chose du genre. Fastoche. Moi aussi, à 95 ans, je pourrais, si je voulais, publier un brulot appelant à s’indigner. Encore faut-il s’indigner concrètement. Et s’indigner concrètement à bon escient…

Car, si c’est juste pour faire le singe à la télé et le clown au salon du livre, alors franchement, ça ne vaut pas l’os. Même si l’os – et tout le reste… – sont, de toute façon, en pleine ostéoporose ; et le cerveau, déjà réduit, depuis longtemps, à l’état de vulgaire bocal de porridge.

Mais venons-en au fait.

La commission du budget du Parlement européen a décidé, hier jeudi, une augmentation de 2,3% du budget du Parlement européen pour 2012.

La Commission du budget avait initialement demandé au Parlement européen de diminuer – et non pas d’augmenter – ses dépenses.

Seulement voilà, il faut financer l’augmentation de salaire de 1'500 euros – par mois ! – augmentation de salaire que se sont octroyés les députés européens. Indignez-vous, qu’ils disaient, indignez-vous…

Au fait, combien gagne un député du Parlement européen ? Il gagne 7'000 euros par mois. A quoi s’ajoutent les indemnités pour frais de mandat de 3’500 euros par mois.

Et en sus, enfin, je veux dire, en plus, viennent s’ajouter les indemnités pour « les frais de bouche et le logement » lors des sessions, soit 251 euros par jour. Le règlement ne précise pas, si la pute ou le gigolo, embarqué par le député dans sa chambre d’hôtel, est pris en charge, par les indemnités pour « frais de bouche ».

Autrement dit, en 2011, le salaire avec l’indemnité de mandat (sans compter « les frais de bouche et le logement lors des sessions ») se chiffre, au total, à 10'500 euros.

Or, 10'500 euros par mois, alors qu’il n’y pas de sessions du Parlement européen tous les jours, c’est tout de même vachement bien payé, putain.

Sans compter (quoi que si, en fait…) qu’en 2012, ça passera joyeusement à 12'000 euros. A ce tarif-là, ils pourront même payer les « frais de bouche » les plus intimes de leur propre poche, trouve-je.

Alors, si jamais vous croisez votre député européen préféré dans la rue, demandez-lui l’aumône, une belle aumône, une très belle aumône.

S’il refuse, pétez-lui la tronche.

Et au moment de lui péter la tronche, n’oubliez surtout pas de lui préciser, que votre coup de baston sur son faciès, c’est à cause d’un cynocéphale gâteux.

A cause d’un cynocéphale gâteux qui, avec une banane dans chaque oreille, sur un plateau (de télévision), vous a enjoint, de vous indigner, sous peine de passer pour un looser, aux yeux de vos voisins de palier ; et aux yeux de vos collègues de travail.

Si vous êtes sans logement (donc sans voisins de pallier) et sans travail (donc sans collègues), inutile de justifier votre agressivité physique auprès du député.

Simplement, cognez-le, encore un peu plus fort.

Et dites-lui que ça, c’est pour « les frais de bouche et le logement ».

Puté de pté, il comprendra, le député, mais bien sûr qu’il comprendra, ho, hé.

Correspondance de Michel Garroté à Tel Aviv

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz